Campagne cotonnière 2023-2024 : Le ministre Dembélé encourage les producteurs de Kita

0

A la tête d’une délégation comprenant le Pdg de la Cmdt, le ministre de l’Agriculture a effectué une visite de terrain à Kita. Où il s’est rendu dans des champs pour constater l’état d’évolution des plants. Il se dit globalement satisfait de l’évolution de la campagne cotonnière 2023-2024. 

Cette  visite a été une occasion pour les producteurs d’expliquer au nouveau chef du département le déroulement de la campagne. La délégation a recueilli sur place avec un vif intérêt leurs préoccupations et leur a donné des assurances.

En dépit de difficultés initiales liées aux conditions climatiques, l’état végétatif des champs semble très prometteur. Les producteurs se sont félicités de la distribution en temps opportun des intrants et des pesticides. Ils ont également exprimé leur gratitude envers la Cmdt pour son soutien constant depuis que Dr. Nango Dembélé tient la barre.

Cette visite a été aussi une occasion pour les paysans d’exprimer au ministre leur satisfaction pour les nouveaux produits mis à leur disposition afin de lutter contre les jassides, principale cause de la chute de production de la campagne passée.

Ils ont également salué les efforts des autorités de la Transition qui ont maintenu la subvention des intrants et fixé un prix attractif au coton graine. Mieux, ils ont tenu à remercier particulièrement le président de la Transition, Colonel Assimi Goïta, pour avoir pris la décision de renoncer aux crédits intrants des producteurs de coton qui ont perdu des superficies lors de la campagne précédente en raison de l’attaque précoce des jassides et des inondations. Cette décision, qui porte sur un   gap de 9. 938. 774. 839 FCFA  a été accueillie avec un gros ouf de soulagement par l’ensemble des producteurs

Pour autant, le ministre Dembélé a invité ses interlocuteurs à plus de vigilance  en les exhortant à surveiller attentivement les champs afin de réagir rapidement en cas de problème.

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here