Campagne de commercialisation et d’égrenage du coton : La filiale Ouest de la CMDT bat les records !

0
Les balles de coton fibre qui attendent d’être évacuées sur les ports
Les balles de coton fibre qui attendent d’être évacuées sur les ports

La campagne de commercialisation et d’égrenage du coton de la filiale Ouest de la CMDT de Kita a pris fin la semaine dernière avec de bonnes nouvelles. La zone a battu trois records à savoir : la qualité de coton graine, de coton fibre et la fin de la campagne à temps. Du jamais vu depuis la création de la filiale en 2007.

Ces résultats ont été présentés par l’Administrateur Général de la filiale, M. Modibo Tangara, au ministre de la l’Agriculture, Dr Nango Dembélé. Il était accompagné d’une forte délégation composée du PDG de la CMDT, Pr Baba Berthé, du représentant de l’APCAM et des directeurs de services rattachés à son département. C’était le mardi dernier à Kita.

En effet, le rendement de la filiale a atteint la tonne à l’hectare. La production dépasse les prévisions de plan de campagne (de 15 600 à 15594,660) et de comptage (de 56 600 à 58 767,040), soit respectivement une hausse de 105% et 104%. La zone est également première en qualité de coton. La filiale a aussi un taux de réalisation de 104% en qualité de coton fibre.

« Sur une production de 92 597 balles de fibre de coton, 55 314 ont été évacuées, soit 60%. Avec une production totale de 28 242 200 kg de graine de coton, 2 982 280 kg sont destinés à la semence et le reliquat aux huiliers, soit 25 259 920 kg » a expliqué le premier responsable de la filiale.

Sur le plan de la commercialisation, l’Administrateur Général de la filiale, M. Modibo Tangara, a précisé que la prévision de production a été réalisée à hauteur de 104% et la production a augmenté de 20% par rapport à la campagne écoulée. A ce jour ajoute-t-il, les achats représentent 92% de la prévision de production et 90% des entrées à l’usine.

Très heureux d’entendre ces performances, le ministre de l’Agriculture, Dr Nango Dembélé a félicité les acteurs au nom du président de la République qui a subventionné les intrants et équipements agricoles.

Pour lui, Kita mérite d’être célébré parce qu’il a battu les trois records à savoir le record de la qualité de coton graine, de fibre de coton et d’avoir terminé sa campagne agricole à temps.

« Félicitations à toute la Direction de la CMDT de Kita et surtout chapeau aux producteurs de coton de Kita. A l’avenir, il s’agira d’augmenter leur capacité d’égrenage. On verra avec le temps, la nécessité de construire une deuxième usine car on doit suivre la cadence de l’évolution de la production. Aujourd’hui, je crois que la CMDT a besoin d’un plan rigoureux d’investissement au niveau des équipements pour espérer à 1 million de tonnes dans les années à venir », a laissé entendre le ministre de l’Agriculture. Qui a insisté sur le rendement à l’hectare parce que selon lui, c’est le seul moyen d’enrichir les paysans et de réduire la pauvreté dans le monde rural. Le ministre Dembélé a aux producteurs d’être toujours à l’écoute des encadreurs parce qu’il n’y a pas de paysans pilotes sans encadrement pilote.

« Kita, aujourd’hui, se révèle être une des zones à grand potentiel de production cotonnière. Il a les superficies, les hommes et surtout l’ambition. Les performances de Kita traduisent celles du Mali. On a fait un résultat qui va au-delà de la production de la campagne 2016-2017. Il est possible que nous partions plus loin », a déclaré le PDG de la CMDT, Pr Baba Berthé.

Il faut signaler que pour la campagne agricole 2018-2019, la filiale Ouest de la CMDT de Kita table sur une superficie de 59 000 ha. Les superficies en fumure organique, complexe coton et la chaux agricole augmenteront respectivement de 9%, 177% et 478%.

Déjà, les réceptions des intrants agricoles se poursuivent normalement. Au jour d’aujourd’hui, la réception du complexe coton est à 76,69%, celle du complexe céréale est à 80,44% et de l’Urée est à 60,70%. Les réceptions des pesticides ont démarré avec la fourniture de 23.550 doses d’insecticide, 5000 litres herbicide et 7.700 litres de post levée coton.

Adama DAO

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here