… Dieu merci, Dr Nango Dembélé se porte bien

1

Les détracteurs de l’actuel PDG de la CMDT ne l’entendent certainement pas de cette oreille. Dr Nango Dembélé se porte pourtant à merveille, après avoir passé 10 jours à la maison pour des problèmes de santé qui lui ont valu d’être le grand absent du périple du Premier ministre dans les régions de Bougouni, Sikasso et Koutiala. Mais le PDG a finalement repris du service, il y a une semaine, selon nos sources. Ce malaise allait peut-être passer inaperçue si ses détracteurs n’étaient entrés dans la danse. En effet, a-t-on appris de source bien introduite, des oiseaux de mauvais augure ayant eu vent de son état de santé, tapis dans l’ombre et qui ne rêvent que d’occuper son fauteuil, ont jouaient à influencer les plus hautes autorités afin de le démettre de ses fonctions. Le plus audacieux parmi eux aurait même marchandé ses compétences à prendre le poste, ajoutent nos sources. De même source, l’intéressé, dont nous tairons le nom, aurait soutenu que l’état de santé de Dr Dembelé ne lui permet pas de bien gérer la boite, même s’il continuait quand même de travailler depuis sa résidence.

Il nous revient par ailleurs que la raison principale de cette campagne de dénigrement se fonde sur les nouvelles du marché mondial et les bonnes perspectives de la campagne en cours. De bonne source, en effet, la campagne cotonnière 2020-2021 tend vers un record historique et promet une manne financière propre à susciter des envieux et des convoitises alors qu’elles sont le fruit de la compétence, de l’engagement et du sens de responsabilité d’un homme auquel d’aucuns veulent dénier le droit de tomber malade. Et dont la seule présence aux commandes aura servi à motiver les paysans pour la culture du coton après une campagne catastrophique sur fonds de boycott

 

Amidou KEITA

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Il était bien vu et apprécié des PAYSANS quand il était Ministre de l’Agriculture… !
    Qu’est ce qui aurait changé… ???

    Vivement le Mali pour nous tous.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here