Filiale sud CMDT : Le bilan en chiffres

0

La campagne d’égrenage 2021/2022 qui a démarré au niveau de la filiale Sud, le 27/10/2021 par l’usine I de Sikasso, présente de grands espoirs au regard de son bilan. Zoom sur un secteur en plein essor !

La campagne d’égrenage 2021/2022 a démarré au niveau de la filiale Sud le 27/10/2021 par l’usine1 de Sikasso. Malgré les difficultés liées à l’enregistrement des grosses pluies pendant tout le mois d’octobre, toutes les usines avaient effectuées leur essai en charge depuis le 26/10/2021. (Usine 1 de Sikasso, le 27/10/2021 ; Usine 1 de Bougouni, le 31/10/2021 ; Usine de Kadiolo, le 01/11/2021 ; Usine 2 de Sikasso, le 04/11/2021 ; Usine 2 de Bougouni, le 04/11/2021 ; Usine de Kignan, le 05/11/2021 ; Usine de Koumantou, le 05/11/2021).

Le programme de réfection des pistes de la campagne 2021/2022 quant à lui, a commencé au niveau de la filiale Sud, le 07/10/2021 dans le secteur de Kignan. Malgré un démarrage difficile due aux grosses pluies enregistrées durant tout le mois d’octobre, ce programme est exécuté à hauteur de 24,41% à la date du 30/11/2021 dont 22,63% à Sikasso et 25,90% à Bougouni, selon les chiffres disponibles à la Direction générale de la filiale Sud SA. Les interventions ont concerné les axes dont la filiale disposaient des récoltes précoces notamment : l’axe RN 11- Kignan – Koumankou- Mena ; l’axe Sikasso- Danderesso ; l’axe RN7- Garalo;l’axe RN7- Dogo.

Des difficultés majeures ont été rencontrées par les équipes d’intervention, note la direction de la filiale. Il s’agit de l’insuffisance et la vétusté des camions et engins génie civil ; l’accroissement de la dégradation des pistes.

Cependant, le programme de réfection piste DNR (CTRU) 2021/2022 de la filiale sud, d’un montant de 310 600064 FCFA, n’a pas pu commencer au 30/11/2021. L’intervention de la CETRUI qui constitue le deuxième maillon essentiel de l’entretien des pistes, est toujours confrontée à un démarrage difficile, note la direction de la filiale.

« Nous assistons souvent à l’évacuation de la majorité des tonnages cotons graine des zones de leur programme avant leur intervention »

Analyse des ratios de transport de la campagne (Nombre de rotation par jour et par camion)

Les réalisations en R/J/C sont les suivantes pour le parc CMDT : Les poly bennes ont réalisé 1.91 pour un objectif de 2.04. Les meilleurs ratios ont été réalisés à Kignan 2.18 et à Koumantou 1.98 ; les caisses fixes ont réalisé 0.54 pour un objectif de 0. 50.

Le taux de chargement moyen réalisé par le parc CMDT (poly bennes et caisses fixes) se présente comme suit : Pour les polybennes, 20 847 kg réalisé pour un objectif de 19 000 kg ; Les caisses fixes, 21 482 kg réalisé pour un objectif de 19 667 kg. L’objectif du taux de chargement moyen, est atteint sur tous les sites, selon la direction de la filiale qui note que globalement pour l’ensemble du parc CMDT, le rayon moyen a été maitrisé par l’ensemble des responsables pont bascule.

Consommation aux 100 Km

Au vu des moyennes de campagne pour le parc CMDT, la direction de la filiale explique que les caisses fixes ont réalisé 44.99 litres contre 47.00 litres ; La réalisation pour les polybennes est de 47,62 litres réalisés contre 46,00 litres.

Des dispositions sont en cours pour ramener à la normale la consommation des polybennes surtout au niveau des sites de Kignan et Sikasso, rassure la direction.

Entre coton graine par pont bascule et par secteur au 09/12/2021

Le transport du coton graine au titre de la campagne 2021/2022 a démarré le 22/10/2021 au niveau de la filiale par le pont bascule de Sikasso, selon les responsables de la filiale.

Malgré les difficultés liées à l’enregistrement des pluies durant tout le mois d’octobre et l’état dégradé très avancé des axes principaux, la filiale a transporté 91 1010,800 tonnes à la date du 08/11/2021 soit 28,22% de la production atte

Résultat de l’égrenage au 09/12/2021

Les activités d’égrenage de la campagne 2021/2022, ont démarré au niveau de la filiale le 27/10/2021 par l’usine 1 de Sikasso.

Malgré un démarrage très difficile liés à l’enregistrement des pluies durant tout le mois d’octobre et un taux d’humidité très élevé du coton graine disponible, toutes les usines de la filiale sont entrées en activité depuis le 05/11/2021.

Les réalisations de la campagne 2021/2022 au 08/11/2021 sont présentées comme suit : Tonnage égrené ; 83 288,120T contre 77 041,520 T la campagne 2019/2020 ; Cadence journalière d’égrenage : 2 2323 T/J contre 2059 T/j prévue soit un taux de réalisation de 113% ; Rendement fibre : 40,77% contre 41.11% prévu soit un taux de réalisation de 99,17% ; Rendement graine : 53,72% contre 53.76% prévu soit un taux de réalisation de 99,93% ; Taux de perte par rapport à la fibre export : 5,50 contre 4,93% prévu soit un écart de 0,57.

Objectifs de production qualité fibre par usine et par type de vente (réalisation du 09/12/2021)

De façon globale, l’objectif en grade de tête de la filiale est atteint, selon la direction de la filiale (79,1% réalisé contre 69,11% prévu)

Quant à la production et évaluation graine au 09/12/2021, la direction de la filiale fait comprendre que la quantité de graine produite est de 44 745,400 tonnes. La quantité de graine livrée aux huileries au titre de la campagne 2021/2022 est de 44 534,040 tonnes sur un programme de 171 157 tonnes soit un taux de réalisation 26,02%.

La quantité de fibre produite classée de la campagne 2021/2022 au 09/12/2021 est de 52 675, 075 tonnes. La quantité de fibre évacuée à la date du 09/12/2021 est de 19 346,124 tonnes sur un programme de 23 950,825 tonnes soit un taux de réalisation de 80,77%. La quantité de fibre stockée au niveau de la filiale est de 33 328,951 tonnes soit 63,27% de la production.

Voilà de quoi augurer de lendemains meilleurs si le cap est maintenu.

Rassemblés par El Hadj Tiémoko Traoré

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here