3ème édition de la rentrée économique : Placée sous le thème de la sécurité juridique et judiciaire des affaires au Mali

0

La salle des banquets du Palais présidentiel de Koulouba a servi de cadre, le jeudi 25 juillet 2019, à la tenue de la 3ème édition de la rentrée économique placée sous le thème : « la préservation et le maintien de la sécurité juridique et judiciaire des affaires au Mali ». La cérémonie était présidée par le président de la République, Ibrahim Boubacar KEÏTA (IBK), en présence des membres du gouvernement, des diplomates accrédités au Mali, des honorables députés et des acteurs économiques. Au cours de cette cérémonie, il y a eu la signature du mémorandum d’entente entre le Ministre des Affaires Étrangères et de la Coopération Internationale Tiébilé DRAMÉ et Zhu LIYING, Ambassadeur de la République Populaire de Chine.

Après l’allocution du Président du conseil national du Patronat du Mali, Mamadou S Coulibaly, de son vice-président, Seydou Coulibaly et de la ministre en charge du Budget, Mme Barry Awa Sylla, il ya eu la signature de l’accord de partenariat économique entre le ministre Tiébilé Dramé et le diplomate Chinois. Dans son intervention, l’Ambassadeur de la République Populaire de Chine au Mali n’a pas manqué de rappeler les opportunités qu’offre le Mali pour faire avancer l’initiative de la « Route de la soie » à travers le coton, les produits artisanaux, la culture etc. A sa suite, le ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale, Tiébilé Dramé a fait savoir que la coopération amicale Mali-Chine remonte au début des années 1960. Il a aussi rappelé qu’au cours de ces dix dernières années, la Chine a fait la réalisation de grands projets devenus emblématiques de la coopération sino-malienne, il s’agit entre autres, de la réalisation du 3ème pont de Bamako ; l’autoroute Bamako-Ségou, l’hôpital du Mali et la cité universitaire de Kabala. Pour lui le Mémorandum signé, ouvre la voie au développement de la coopération dans plusieurs domaines : infrastructure, culture, communication, commerce. Par ailleurs, il a attiré l’attention du diplomate Chinois sur la nécessité d’impliquer les entreprises maliennes dans la réalisation des importantes infrastructures qui verront jour dans le cadre  de la nouvelle route de la soie. « Monsieur l’ambassadeur de Chine, le Président de la République du Mali, le Premier Ministre du Mali et le Gouvernement de l’ Accord Politique du 2 mai 2019 souhaitent que la main d’ œuvre locale ne soit pas marginalisée; ils souhaitent que les opérateurs économiques maliens obtiennent facilement le visa d’entrée en Chine ; ils souhaitent également que les Maliens résidant en Afrique et dans le reste du monde ne soient pas obligés de venir à Bamako pour se voir délivrer le visa d’entrée en Chine, les ambassades et les consulats du Mali pouvant servir  de référents pour confirmer les informations nécessaires à l’ obtention du visa d’entrée en Chine », a déclaré le ministre Tiébilé Dramé. Pour sa part, le Président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) a fait savoir que le « secteur privé est le moteur économique » ne doit pas être un slogan creux. Avant de signaler que des reformes ont été faites pour alléger la pression fiscale. En outre, il a invité le secteur privé à faire en sorte que la « qualité soit toujours le souci et qu’elle soit là ». Le président a instruit au gouvernement d’intensifier ses efforts pour la relance économique. Par ailleurs, IBK a souhaité une justice crédible et indépendante pour l’épanouissement du monde des affaires. S’adressant aux opérateurs économiques, le président IBK dira ceci : « Par ma voix, le gouvernement attend de vous la mise en valeur des énormes potentialités économiques dont recèle notre Mali ». Il a déploré l’importation des produits à base de coton, car selon lui, le Mali est un pays producteur de coton. C’est ainsi, qu’il n’écarte pas la tenue d’un conseil des ministres où tous les ministres seront habillés en coton. A cet effet, il a mis l’accent sur la transformation des produits locaux. Enfin, IBK a promis que le gouvernement mettra tout en œuvre pour que le secteur privé soit performant.

Aguibou Sogodogo

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here