COVID-19 : Un allègement immédiat du service de la dette pour 25 Pays membres du FMI

11

Au total, 25 pays membres du FMI viennent de bénéficier d’un allégement immédiat du service de leur dette afin de pouvoir faire face aux conséquences de la pandémie de COVID-19.

 Les pays qui bénéficieront d’un allègement du service de leur dette sont les suivants : Afghanistan, Bénin, Burkina Faso, Comores, Gambie, Guinée, Guinée Bissau, Haïti, Îles Solomon, Libéria, Madagascar, Malawi, Mali, Mozambique, Népal, Niger, République centrafricaine, République démocratique du Congo, Rwanda, Sao Tomé-et-Principe, Sierra Leone, Tadjikistan, Tchad, Togo et Yémen, a précisé le FMI sur son site.

‘’Aujourd’hui (lundi), j’ai le plaisir d’annoncer que notre conseil d’administration a approuvé un allégement immédiat du service de la dette pour 25 pays membres du FMI au titre du fonds fiduciaire réaménagé d’assistance et de riposte aux catastrophes (fonds fiduciaire ARC), dans le cadre des mesures que le FMI prend pour aider ses pays membres à faire face aux conséquences de la pandémie de COVID-19’’, a déclaré La Directrice générale du Fonds monétaire international (FMI).

‘’Nos pays membres les plus pauvres et les plus vulnérables recevront ainsi des dons qui couvriront leurs obligations envers le FMI pour une phase initiale de six mois, ce qui leur permettra de consacrer une plus grande partie de leurs faibles ressources financières aux soins médicaux et autres efforts de secours d’urgence vitale’’, a ajouté Kristalina Georgieva.

Elle a souligné que ‘’le fonds fiduciaire ARC peut actuellement fournir un allégement du service de la dette sous forme de dons à hauteur d’environ 500 millions de dollars, y compris les 185 millions de dollars promis récemment par le Royaume-Uni et les 100 millions de dollars fournis par le Japon comme ressources immédiatement disponibles’’.

‘’D’autres pays, parmi lesquels la Chine et les Pays-Bas, s’apprêtent également à apporter des contributions importantes. J’engage d’autres donateurs à nous aider à reconstituer les ressources du fonds fiduciaire et à renforcer davantage notre capacité à offrir à nos pays membres les plus pauvres un allégement supplémentaire du service de la dette pendant pas moins de deux ans’’, a dit Kristalina Georgieva.

Par APS

 

Commentaires via Facebook :

11 COMMENTAIRES

  1. MANGWANA KANYON COMPAORÉ, MAITRE FÉTICHEUR Á M'PETIONA, COMMUNE RURALE DE SOMASSO, CERCLE DE BLA, RÉGION DE SÉGOU, MALI JAMANA KOLO.

    JE PROTESTE CONTRE CETTE LISTE: LA FRANCE A ÉTÉ OMISE SUR LA LISTE.

    OUI, LA FRANCE MÉRITE BIEN SA PLACE ICI AVEC NOUS, VOIRE EN TETE DE LISTE :

    Afin de lutter contre la pandémie de coronavirus, des étudiants infirmiers ont été réquisitionnés au profit des hôpitaux français, certains étant placés dans des unités «Covid».

    L’un d’eux a témoigné de ses conditions de travail auprès de France Info, affirmant être rémunéré 50 euros par semaine.

    Comme beaucoup d’autres, cet étudiant de troisième année en soins infirmiers a été réquisitionné dans un hôpital pour faire face au Covid-19.

    Il a raconté à France Info son expérience au sein de cet établissement de la région parisienne, où il se retrouve en première ligne dans la lutte contre la pandémie.

    Il effectue un travail d’aide-soignant, mais est rémunéré comme un stagiaire.

    «C’est un sentiment d’humiliation. On a l’impression de ne rien valoir. C’est gentil de nous remercier, de nous dire que l’on est des héros, mais ce n’est pas cela qui nous fait vivre», a-t-il lancé.

    Comme le prévoit la législation sur les rémunérations des stagiaires, il est payé 50 euros par semaine, soit 1,42 euro de l’heure.

    Pour les étudiants en première et deuxième année c’est encore moins, avec un salaire horaire respectivement de 0,80 et 1,08 euro.

    ET MACRON LE SAIT TRES BIEN.

    QUE MACRON S’ OCCUPE DES FRANCAIS QUI LE FONT VIVRE GRATUITEMENT, ET QUI SONT EN TRAIN DE TRÉPASSER COMME DU BÉTAIL-BON-Á-RIEN PAR LA NÉGLIGEANCE CRIMINELLE DE L’ ÉTAT FRANCAIS.

    QUE MACRON-BLACKED SE TIENNE EN TETE DE LISTE AVEC SES NEGRES DE SALON ET AILLENT DEMANDER L’ AIDE DU FMI ET DE LA BANQUE DITE MONDIALE.

    ENFIN, L’ AFRICANISATION DE LA FRANCE VIENTND’ ETRE ACTÉE ÉTERNELLEMENT PAR LE COVID-19.

    LA FRANCE, Á TROP VOULOIR MAINTENIR LA TETE DE L’ AFRIQUE SOUS L’ EAU,DÉCOUVRE ELLE AUSSI SA TETE DANS LE MEME BASSIN FUNEBRE, SOUS L’ EAU, EN TRAIN DE SE NOYER MORTELLEMENT….

  2. @Bagayoko, il n’ y a pas un seul pays pauvre et la notion de pays les plus pauvres n’est que dans ta tete, mais il ya des dirigents corrompus qui gerent tres mal leur pays en volant tout l’argent du tresor publique et les maintiennent ainsi dans la pauvrete bien sure ils alimentent leurs comptes bancaires en Suisse, en France, aux USA, en Belgique, au Canada, a Monaco, au Panama, aux Iles Caiman, etc.

  3. Quelles dettes? Les dites dettes étaient contractées pour réaliser quoi? Nous peuples africains n’avons rien vu comme benefice de ces dettes.

  4. C’est une stratégie pour ne pas leur octroyer de nouveaux crédits ou leur verser des aides pour faire face au cobie-19. En allégeant leurs dettes, les échéances prévues pour rembourser les prêts devront servir à faire face à l’épidémie du coronavirus dans ces pays où de nombreux dirigeants sont corrompus, spécialement le Mali. C’est un moyen de bloquer les éventuelles demandes de prêts qui ne seront pas utiliser à bon échéant. Ils l’ont dans les fesses 😉

  5. Le FMI trouve t-il normal que le president de la Republique,le president de l’AN et le premier ministre aient tous un salaire eleve que celui du president americain ‘premiere puissance economique du monde ” ???

  6. Pourquoi cette institution continue de couvrir les corrompus de l’Afrique sachant pertinemment que 100% de la dette est detourne a l’autre fin..???

  7. Cet act ne benefitera qu’ aux dirigents corrompus de ces 25 pays, car le citoyen lamda va continuer a souffrir sa peine et a mourrir sans crier dans la douleur!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here