Croissance de 7,2% au Mali : Un chiffre excessivement vrai du gouvernement

7

populationPendant que le peuple malien vit les périodes les plus critiques de son histoire, les autorités viennent de publier un chiffre de croissance  qui donne à  réfléchir profondément. Cela nous amène à poser quelques questions : Cette croissance se fait-elle sur le dos du malien lambda ? Pour les deux ans d’exercice de pouvoir du président de la République Ibrahim Boubacar Kéita, le gouvernement  a dévoilé un certain nombre d’acquis dans le domaine de la sécurité, de la réconciliation et de la croissance économique entre autres. C’est surtout dans ce dernier secteur qu’il ressort que notre pays a connu une croissance de 7,2%.

Il faut préciser qu’on n’a pas besoin d’être un docteur en économie pour comprendre que cette révélation est contraire à ce que le peuple malien vit aujourd’hui. Selon les constats, le malien moyen vit dans des conditions extrêmement difficiles. Il y a la conjoncture ; le panier de la ménagère est vide ; l’argent ne circule nulle part ; le salaire des fonctionnaires  pose problème. Avec tous ces maux, on n’hésite  pas à nous parler d’une croissance de 7,2%.

Selon les constats, nombreux sont les maliens qui se demandent sur la provenance de ce chiffre. Au niveau des banques dont les responsables à travers le président de l’association des banques du Mali confirment  cette croissance, les uns et les autres  se demandent  s’ils n’œuvrent pas en complicité avec les gouvernants pour dépouiller le peuple, si non comment comprendre que pendant que tout le peuple  malien se plaint de la conjoncture que deux entités viennent parler de croissance de 7,2%. La croissance doit se sentir d’abord au niveau de la population et non du coté des ministres ou des banquiers qui sont les mieux lotis du pays.

On se souvient que seulement le mois dernier, le ministère du commerce a pu obtenir de justesse une baisse de prix de la viande. Malgré tout, le malaise se fait sentir du coté des autres denrées alimentaires dont les prix grimpent chaque jour que Dieu fait. En tout cas l’annonce de ce chiffre a surpris plus d’un, car de l’avis de certains observateurs, il s’agit pour le gouvernement de faire croire aux investisseurs que le Mali est un endroit sûr pour investir. On ne dit pas le contraire, mais la croissance annoncée ne reflète pas ce que vivent les maliens.

Issa KABA

 

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

7 COMMENTAIRES

  1. Qui dit croissance dit investissements et infrastructures. Alors que présentement tout le monde sait qu’il n’y a aucun grand chantier en cours de réalisation, donc d’où viennent ces 7.2 % de croissance?
    Sans être un économiste on peut se faire une idée de la notion de croissance économique. De grâce, un peu de respect pour ce peuple meurtri dans sa chaire et dans son âme.

  2. Dites svp la vérité, la vérité c’est que le taux de croissance de 7,2% en 2014 est de l’époque du MEF Fily dont le mérite lui revient et non ce vaurien IGOR qui ne comprend rien. A la veille d’un remaniement il est paniqué puisqu’il est dit partant alors tous les moyens médiatiques sont bons pour se maintenir y compris au prix des mensonges les plus farfelus et au prix de l’accaparement des efforts des autres. Ce sont des individus qui profitent de l’analphabétisme de la population pour véhiculer des mensonges alors que tout le sait au ministère des finances qu’il maîtrise absolument rien.

  3. La croissance ne signifie pas forcement le bien être . La Franche à un croissance 1% mais on vit mieux en franche qu’au Mali.

  4. Igor nous tue avec les taxes .Le carburant au mali est le plus chère de la sous région . même quant le baril dépassait les 100 dollars on ne payait pas le litre à ce prix .

    Notre chère gouvernement s’engraisse sur le dos du pauvre malien , donc bonjour l’inflation

  5. Pourtant moi j’avais beaucoup d’estime pour le Ministre de l’Economie vu ses passages dans les différents services , un grand bosseur. Mais je me suis rendu compte qu’il essaie d’embellir les mauvais chiffres laissés par son prédécesseur dans le mensonge . Croissance de 7.2 même un illettré sait que ceci n’est pas vrai vu les réalités de plus en plus difficiles qui les maliens vivent sur le terrain.

  6. La baisse du prix de la viande n’a jamais été suivi d’effets. Il faut reconnaitre qu’il n y a jamais eu baisse de prix du Kilogramme de viande. Les bouchers ont fait croire qu’ils acceptent mais la réalité est qu’il n y a eu de baisse.

    Le Ministre en charge se moque des consommateurs maliens.

    Qu’on mette fin à ces genres de mensonge d’Etat.

Comments are closed.