Axe ZĂ©goua- Kadiolo : Le parcours du combattant

0

Le tronçon Zegoua Kadiolo Ă©tant devenu un calvaire pour les usagers, vu le mauvais Ă©tat de la route, une association apolitique,  avec Ă  sa tĂŞte comme prĂ©sident Mr Abdramane Dagnoko employĂ© de Transit,  a pris l’initiative de restaurer une partie de cette route qui est le cordon ombilical entre ces deux localitĂ©s. L’association Siguida yiriwaton, appuyĂ©e par la population, a ramassĂ© du sable et des cailloux Ă  mains nues pour fermer des centaines de trous et crevasses. Il y a lieu de tirer la sonnette d’alarme car aucune autoritĂ© communale comme rĂ©gionale n’Ă©tait prĂ©sente pour soutenir rien que moralement cette population en dĂ©tresse qui Ă  l’approche des Ă©lections est courtisĂ©e pour former leur bĂ©tail Ă©lectorat. Mr Dagnoko, dans son cri de dĂ©tresse a exposĂ© des lacunes dans la gestion des choses de la commune et surtout un manque crucial d’ambulance, de caniveau et un besoin urgent d’Ă©lectrifier  l’intĂ©rieur de la commune. Ce travail a Ă©tĂ© rĂ©alisĂ© sans  apport matĂ©riel ou financier d’aucune autoritĂ© ou institution de l’État. L’association promet d’autres rĂ©alisations avec l’aide des bonnes volontĂ©s. Est-il pensable que ce chemin a dĂ©jĂ  Ă©tĂ© empruntĂ© par le chef de l’État, les dĂ©putĂ©s, et en permanence par les Ă©lus locaux ?les consciences doivent se rĂ©veiller mĂŞme si Zegoua n’est pas le centre de la mĂ©tropole, admettons que nous sommes responsables de nos dĂ©cisions.
C’est un cri de dĂ©tresse.

Cheick Guindo, ZĂ©goua

PARTAGER