Bitumage de la route de « Bamada foloni » : L’œuvre salvatrice de l’altruiste Cissé à imiter !

0

Depuis quelques semaines, la route de « Bamada foloni » est en train d’être bitumée (goudronnée) au bénéfice de ses usagers et des populations riveraines. Le chantier, exécuté par l’entreprise LMC Ingénierie et Construction, est à 100 %  financé par l’opérateur économique malien Mamadou  Cissé. Pourtant, on dénombre parmi  les habitants ou propriétaires  terriens des quartiers desservis : un grand magnant des produits pharmaceutiques vétérinaires, un capitaine d’industrie (d’envergure internationale), de grands hôteliers, un important transitaire de la place, de gens très fortunés, des hommes politiques huppés et de grands hommes d’affaires.  Donc M. Cissé n’est certainement pas le plus nanti mais il est incontestablement le plus altruiste des riverains. Qu’Allah lui récompense pour ses biens faits !

La route  de « Bamada foloni »,  la première route de Guinée, est  celle qui, à partir de la RN5,  relie les quartiers de Sébénicoro, Kalambabougou, Kabalabougou  et Samaya.  En passant par  le quai de sable de Sébénicoro. Tracée  en bordure du fleuve Niger  en zone marécageuse, pendant l’hivernage cette route  est  difficilement praticable  par ses usagers et les populations riveraines. Un mauvais souvenir ! Désormais par l’altruisme de Mamadou  Cissé,  un opérateur économique qui a volontairement  déboursé  des centaines de millions FCFA pour son goudronnage, ils ne vont plus  endurer ce calvaire. Car, les travaux  continuent de plus belle par l’entreprise malienne de BTP : LMC  Ingénierie et Construction

Au paravent, un  petit tronçon de route goudronnée (environ 1, 5 km), très isolé, existait à partir de  l’Hôpital Mali-Gavardo jusqu’à la lisière du quartier Kalambabougou. Mais  celui-ci  est  désormais raccordé à la RN 5 par  du goudron. Aussi,  les travaux d’environ  trois (3) kms  de route godronnée traversant  Kalambabougou, ce quartier de la commune IV du District,  sont déjà finis.  Mais il reste  actuellement  près de 3 kms de route goudronnée  en cours d’exécution pour que celui-ci soit entièrement  traversé jusqu’à la frontière avec Kabalabougou. Ainsi,  il ne restera plus qu’environ trois  (3) kms de route à goudronner pour  que la route de « Bamada foloni » rejoigne  la RN 5 à partir de  Samaya.  Les bonnes volontés sont vivement les bienvenues. Si on y arrive,  tous les quartiers riverains de cette route seraient  totalement désenclavés. 

Le Conseil communal de la CIV sollicité

Sébénicoro et Kalambabougou, riverains de Bamada foloni, font partie de la Commune IV du District. Malheureusement,  ces deux quartiers ne bénéficient ni de caniveaux encore moins de collecteurs  conséquents pour l’écoulement des eaux de pluie. Le Conseil communal de la CIV est donc vivement sollicité pour les en doter. Cela permettra au moins  d’accompagner l’œuvre personnelle et salvatrice de l’opérateur économique Mamadou Cissé. Un digne fils de la  commune à encourager par une médaille ou diplôme de reconnaissance. Le maire, Adama Bérété et une équipe technique sont  vivement invités  sur le chantier !  

Le département des Transports et de l’Equipement vivement invité sur le chantier

Depuis plus d’un mois, la Direction Nationale des Routes, par le biais de l’Agence de Gestion des Routes (AGEROUTE), a commencé sa campagne annuelle  de rénovation des routes. La route de Bamada foloni n’est certainement pas à son agenda. Puisqu’elle n’était pas encore goudronnée.  Toutefois, il ne serait pas mauvais si une équipe du département des Transports et de l’Equipement,  conduite par son premier responsable, venait  faire un tour sur ledit chantier de la route de Bamada foloni. La ministre Dembélé Madina Sissoko  pourrait   s’enquérir  de visu sur la qualité de  construction de cette route  goudronnée par les seuls moyens d’un privé malien (à féliciter officiellement). En cas de lacunes (constatées), ladite route pourrait ainsi être  parmi celles  à rénover lors de la prochaine campagne. Construite en zone marécageuse, la route de Bamada foloni  devra nécessairement  bénéficier d’un meilleur revêtement, de collecteurs et de caniveaux adéquats pour l’écoulement des eaux de pluie dans le fleuve !

Gaoussou Madani Traoré

(Encadré) LMC Ingénierie et Construction  SA?

Comme son nom l’indique LMC Ingénierie et Construction  est une entreprise de Bâtiment et de Travaux Publics de droit malien, au capital de 100 millions FCFA. Elle a son siège à Bamako. Dirigée par Ousmane Haïdara, LMC Ingénierie et Construction SA dispose de professionnels qui possèdent une expérience, primordialement sur le marché africain, de l’Amérique Latine (Brésil), avec une expertise en œuvres d’infrastructures : routes, aéroports, édifications résidentielles et projets d’habitation. Elle  possède ses  propres matériels de Génie civil (très dense)  et évolue au Mali comme à l’extérieur, notamment sur le continent africain. Elle a à son actif au Mali : la route de Kangaba, les pistes et hangars d’aérodromes de Kati et Sanankoroba, la cimenterie de Diago. En Angola et en Côte d’Ivoire, LMC  Ingénierie et Construction  a construit des routes bitumées et des bâtiments  publics.

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here