Désenclavement du trajet Baroueli-Tamani par IBK : Les populations dans l’euphorie totale

0

Tenant à son engagement de rapprocher les producteurs des consommateurs, le Président IBK a procédé au lancement des travaux de construction  et de bitumage de la route Barouéli-Tamani. Ceci a suscité de l’euphorie chez les populations de Tamani qui n’ont pas manqué de le remercier.

 Gravée en lettres d’or dans son Projet de Société «Le Mali d’Abord », la politique de désenclavement progressif du pays tout entier et de rapprochement des zones de production des zones de commerce et/ou des consommateurs du Président IBK poursuit petit bonhomme de chemin.

Comme sur des roulettes, elle avance en toute tranquillité, sans dévier de sa route. Après une kyrielle de lancements des travaux de construction et de bitumage de routes dans les Régions de Koulikoro, Kayes, et Sikasso, le ton a été donné le mercredi dernier dans la Commune rurale de Tamani, Cercle de Barouéli, Ségou, IVe  Région administrative du Mali.

Les travaux de bitumage de ce tronçon Barouéli-Tamani, long de 31 km, s’inscrivent dans la Politique nationale des transports, des infrastructures de transport et de désenclavement 2015-2019.

Prévus pour un an, les travaux ont un coût financier évalué à 7.222.996.259  francs CFA sur le Budget national.

Il s’agit pour le Chef de l’Etat de permettre aux populations bénéficiaires d’accéder aux services sociaux de base, aux produits de première nécessité pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle et de valoriser leurs produits agro-sylvo-pastoraux, de réduire la pauvreté rurale.

220,9 km de route déjà à Ségou

 Depuis son avènement au pouvoir, le Chef Président IBK s’est résolument engagé à la fois à parachever les quelques projets entamés par son prédécesseur ATT, et à construire et bitumer des routes dans la Région de Ségou. Ses efforts ont permis d’avoir aujourd’hui au moins 220,9 km de routes dignes de ce nom qui désenclavent cette Région et reliant ses localités et grandes agglomérations entre elles.

Série de témoignages et hommages à IBK

 C’est tout à fait dans l’ordre naturel des choses, le lancement d’une telle gigantesque œuvre ne fera que réjouir les populations bénéficiaires.

Ainsi, à Tamani, celles-ci, dans l’euphorie totale, ont salué et rendu hommage mérité au Président de la République, Son Excellence Ibrahim Boubacar Kéïta.

«Monsieur le Président de la République, tout Tamani vous aime, et tous les Musulmans du Mali vous aiment. Je ne suis pas un Homme politique, mais je suis un Malien, et ce qui est fait doit être dit, vous avez tenu promesse et vous avez tenu parole », a formulé publiquement, à l’adresse du Président IBK, le célèbre prêcheur malien Chérif Ousmane Madani Haïdara, Guide Spirituel des Ançardine, non moins Président du Groupe des Leaders religieux.

«Pour aller à Barouéli, en hivernage, nous faisons 3 heures de route. Joindre dans l’urgence Barouéli pour un motif de décès, il faut payer 7500 francs CFA comme frais de déplacement à moto. Pour vendre nos produits de cueillettes (maraichers, horticoles, piscicoles), nous avons un handicap sérieux.

Les véhicules de transports en communs ne sont pas nombreux et les chauffeurs se fatiguent sur ce tronçon. Pour évacuer les femmes enceintes en ” travail”, il est parfois périlleux de prendre ce tronçon par véhicule, vu l’urgence. Ce tronçon a enregistré de nombreux cas d’accidents, parfois mortels. Durant notre fête de Maouloud, plus de 100 Bus prennent la destination de notre localité, mais plusieurs entre tombent en panne à cause l’état impraticable de la route», a indiqué un Habitant interrogé sur place.

Avant de saluer ce geste fort du Chef de l’Etat:« Ce jour est, pour nous, un grand jour ici à Tamani. Il n’est pas comme les autres jours. Nous remercions et saluons le Président IBK pour cet acte humain, son sens patriotique qui va sortir nos populations vulnérables et enclavées de leurs souffrances quotidiennes qui ne favorisent aucun développement, aucune émergence. Et cette route, quand elle finira, fera le bonheur de nous et de nos enfants.

Toute notre reconnaissance à Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Kéïta, Président de la République du Mali et à son gouvernement, car nous avons attendu cette concrétisation de promesse depuis des années».

Cyril ADOHOUN, Envoyé Spécial

Commentaires via Facebook :

PARTAGER