La Deuxième REGION du Mali en plein essor : rnKoulikoro-Banamba : 90, 115 km bitumés pour plus de 11 milliards de Fcfa

0

Parmi les nombreux actes que le président de la République, Amadou Toumani Touré, a posé dans la deuxième région, le jeudi 22 février dernier, on peut citer en premier lieu l”inauguration de la route Koulikoro-Banamba bitumée pour un coût de 11 208 202 038 Fcfa.rn

out Banamba était sorti en cette matinée du jeudi 22 septembre. Le vent et la poussière n”ont, en aucun cas, empêché tout ce que Banamba compte de cadres et commerçants. Dans cette immense foule, on pouvait remarquer les présences de Madjou Simpara, Tidiane Tambadou, Lassana Sylla Frères et Fils et de Me Mamadou Gakou, ancien député à l”Assemblé nationale.

rn

C”est le maire de la commune, Aly Simpara, en sa qualité de djatigui, qui a déclaré que "cette date sera gravée en lettres d”or dans les annales de l”histoire de la localité". M. Simprara d”ajouter que "cette route donnera une nouvelle impulsion à l”économie du cercle". Avant de passer aux doléances qui se résument au bitumage des axes Banamba-Niono, Banamba-Mourdia, Kiban-Toukoroba. S”y ajoutent l”extension de la téléphonie mobile et l”électrification du chef-lieu de la commune.

rn

Pour le président de l”Association des Jeunes pour l”Appui au Développement de Banamba (AJADB) Mohamed Simpara, "le bitumage de cette route constitue un rêve de plus de 46 ans des populations du cercle".

rn

Il faut noter que de 2002 à 2007, l”association a contribué à la réalisation de plus de dix projets socio-économiques qui ont concerné la construction de la mairie de Banamba, de plusieurs écoles et CSCOM, des ponts, la promotion des activités féminines par le développement de l”élevage des caprins, le maraîchage et la transformation du sésame…

rn

Le ministre de l”Equipement et des Transports, Abdoulaye Koïta, a certainement appuyé les idées des populations de Banamaba et, en particulier celles des jeunes, qui ambitionnent d”entreprendre plusieurs activités dans l”avenir.

rn

 "Avec cette route, Banamba va jouer pleinement son rôle naturel d”interface entre l”Office du Niger, grand centre de production de riz et la région de Koulikoro. Elle va aussi permettre d”assurer la liaison permanente avec le District de Bamako qui est un grand centre de consommation" a relevé le ministre.

rn

Le ministre Abdoulaye Koïta a poursuivi en soulignant  que "cette route offre de grandes possibilités de développement des activités du secteur privé dont  les ressortissants se trouvent être les grands animateurs à travers le pays, notamment à Bamako".

rn

"Les doléances du maire ont été bien notées et elles seront inscrites sur la liste de nos priorités. A partir de mars, nous procéderons à l”extension de la téléphonie. Nous mettrons aussi tous les moyens en œuvre pour que l”électrification soit prise en compte" a, pour sa part, déclaré ATT. Avant de procéder à la coupure du ruban symbolique inaugurant la route bitumée. Une route dont la longueur est de 83,115 Km et la largeur de 10 m avec un revêtement bicouche sur 7 m de largeur de chaussée et un enduit monocouche sur 1,5 m d”accotement de part et d”autre.

rn

Les travaux, qui ont totalisé un linéaire de 90,115 km, ont été entièrement financés par le budget d”Etat dans le cadre d”un marché par entente directe passé avec COVEC-Mali pour un montant de 11 208 202 038 Fcfa.

rn

 Le contrôle et la surveillance ont été, quant à eux, confiés au groupement Lobou Conseil/CIRA pour un montant de 141 900 000 Fcfa hors taxes. Chose rare dans le milieu des BTP, les travaux ont été terminés trois mois avant le délai contractuel.

rnEnvoyé spécial Paul MBEN

Commentaires via Facebook :

PARTAGER