Distribution d’eau à Bamako et environs : Le ministre Lamine Seydou Traoré satisfait

0

Le ministre de l’Eau, de l’Energie et des Mines, Lamine Seydou Traoré a effectué, mardi 14 décembre, une visite des infrastructures de production et de distribution en cours de réalisation par la Somagep-SA dans le cadre de la gestion de la pointe 2022

 

A la tête d’une forte délégation, notamment le directeur général de la Somagep-SA Dramane Coulibaly, le ministre Lamine Seydou Traoré, affirme être animé d’un sentiment de fierté de voir toutes ces actions à très court termes qui se réalisent avec satisfaction. En effet, dès son arrivée à la tête de ce département en 2020, le ministre Traoré avait promis deux choses dont la première est la mise en œuvre d’actions immédiates pour améliorer le quotidien du Malien et d’autres actions à plus longs termes destinées à refonder le Mali.

Aujourd’hui, il se réjouit de la réalisation de ces actions urgentes qui, à l’en croire, vont améliorer de façon considérable la qualité de la desserte de l’eau à Bamako et plus particulièrement dans les Communes I et II. Ces actions ont concerné l’installation de la station de reprise et deux réservoirs de 250 m3 chacun pour les zones hautes de Boulkassoumbougou qui sera mise en service le 28 février 2022. Cette action permettra d’améliorer la qualité de la fourniture d’eau aux habitants de Boulkassoumbougou, Souleymanebougou, Titibougou, Fombabougou et de Sangarébougou.

La réalisation d’un forage de 22 m3/h à Boulkassoumbougou. Cette action permettra d’augmenter le débit du réseau haut de 528 m3/jour. Elle améliorera la desserte en eau pour environ 5 462 habitants de la population de Boulkassoumbougou et de Sangarébougou. Mise en service le 14 décembre 2021. La réalisation d’un forage de 14 m3/h de Sarambougou. Cette action permettra d’augmenter le débit du réseau haut de 338 m3/jour. Elle améliorera la desserte en eau pour environ 3 497 habitants de la population de Sarambougou. La réalisation d’un forage de 8 m3/h de Kouloubléni. Cette action permettra d’augmenter le débit du réseau haut de 192 m3/jour. Elle améliorera la desserte en eau pour environ 2 979 habitants de la population de Kouloubléni. Mise en service le 31 décembre 2021. La réalisation d’un forage de 12 m3/h de Marseille. Cette action permettra d’augmenter le débit du réseau haut de 288 m3/jours. Elle améliorera la desserte en eau pour environ 1 986 habitants de la population de Sangarébougou. Mise en service le 31 décembre 2021. La pose d’une canalisation DN 600 sur le refoulement du Booster du Pont des Martyrs au réservoir de Missira. Cette action permettra d’augmenter l’apport de Kabala sur la rive gauche d’environ 1 230 m3 / h, soit 10 627 200 m3/an. Elle améliorera la desserte en eau pour environ 333 308 habitants en communes I et II. Mise en service le 28 février 2022.

« Avec ces travaux, nous pensons pouvoir améliorer le niveau d’enlèvement de la station de Kabala de presque 10 % de sa capacité totale. Aujourd’hui, c’est seulement les 2/3 de la capacité de Kabala qu’on arrive à enlever. Avec ces travaux nous allons enlever 10 % supplémentaires », explique le ministre de l’Eau, de l’Energie et des Mines, Lamine Seydou Traoré. Il s’agit de passer de 65 % à 75 %.

Dans les actions à longs termes, les acteurs entendent mettre en place un certain nombre d’actions notamment en ce qui concerne la construction d’une station au niveau de Moribabougou qui va permettre de désengorger totalement Bamako et de pouvoir donner l’eau à l’ensemble de la population de Bamako et environ.

Le DG de la Somagep-SA a salué les efforts consentis par les autorités pour le développement du secteur de l’eau. Toutefois, il précise que ces actions ne sont pas exclusivement destinées à Bamako, mais il y a des actions aussi dans toutes les régions du Mali notamment dans tous les cercles et dans les 72 nouveaux centres qui ont été mis à la disposition de l’État du Mali à la Somagep-SA.

 

Ibrahima Ndiaye

 

 

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here