Ministère de l’Energie et de l’Eau : Les points d’eau modernes (SHVA) suscitent un grand espoir auprès des habitants de la capitale confrontés à un récurent problème d’approvisionnement en eau potable surtout pendant les périodes de forte chaleur

0

Dans le cadre de mise en oeuvre du Programme d’Urgences Sociales d’accès à l’eau et la l’électricité, le ministre de l’Energie et de l’Eau, Malick Alhousseini, s’est rendu le samedi 19 aout sur le sites de certains points d’eau du modèle système hydraulique villageoise améliorée (SHVA) et autres points d’eau potables sur la rive gauche de la capitale réalisés dans le cadre de gestion de la canicule d’eau (pointe) 2017 et 2018. Sur les 28 SHVA en cours de réalisations dans le District, 10 sont entièrement terminés et 18 autres le seront dans deux semaines. Le problème lié à la libération de certains sites qui a notamment affecté certaines entreprises a été élucidé grâce à cette visite du ministre qui a permis aux responsables de la direction nationale de l’hydraulique, ceux des entreprises et communes concernées d’accorder leur violon pour le bon déroulement des travaux.

De Lafiabougou à Sangarébougou en passant par Samé et Banconi, les populations ont vivement apprécié les SHVA qui vont à terme mettre fin au stress hydrique dans la capitale.

“Les mots nous manquent pour exprimer notre joie par rapport à l’initiative des SHVA. Aujourd’hui nos femmes ont été libérées de la corvée d’eau qui occupait une grande partie de leur temps. Merci au président de la République”, a dit avec verve un habitant de Samé.

 Le chantier du Projet d’eau de Kabala avance avec satisfaction

Le ministre Malick Alhousseini s’est aussi rendu sur le chantier du projet d’alimentation en eau potable de la ville de Bamako à partir de la localité de Kabala communément appelé le Projet d’eau de Kabala. Ici, le chantier avance avec satisfaction. Tous les travaux de gros œuvres sont terminés. Certains volets du chantier sont même en avancent sur le planning d’exécution. Les acteurs du chantier ont apprécié le suivi régulier instauré par le ministre de l’Energie et de l’Eau qui a permis de lever, à chaque fois, les goulots d’étranglements qui pouvaient affectés le bon déroulement des travaux.

CC/MEE

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here