Journée internationale des Douanes : Les TIC au service d’une douane plus performante

0

La Douane du Mali, à l’instar de ses sœurs du monde, a commémoré, le mardi 26 janvier 2016, la Journée internationale des Douanes. L’édition 2016, dont les travaux étaient dirigés par le Colonel Amadou Togola, ancien Directeur Général de la boîte et non moins Conseiller technique au ministère de l’Economie et des Finances, avait pour thème : «la Douane numérique», et comme slogan «la Douane numérique, un engagement progressif».

La célébration de l’édition de cette année a été l’occasion de décerner des certificats de mérite aux représentants du secteur privé, aux partenaires et à certains agents des Douanes, pour leur engagement autour du thème de la journée. Elle a aussi été marquée par une sortie de promotion et une conférence-débat sur le thème «la Douane numérique».

Ainsi, dans un brillant exposé, Alassane Ag Assadek, du Bureau de contrôle interne, a retracé l’historique de l’informatisation de notre Douane et fait ressortir les enjeux de cette pratique. Pour le Directeur Général des Douanes, l’Inspecteur Général, Modibo Kane Kéïta, le thème est un rappel de l’Organisation Mondiale des Douanes aux administrations douanières des pays membres quant à leur engagement.

A l’en croire, il vise aussi à faire adopter et à généraliser des technologies qui utilisent le système numérique, en vue de l’harmonisation des procédures et la facilitation des échanges. Pour le Directeur Général, il s’agit aujourd’hui, avec le SYDONIA World, de poursuivre la modernisation, la simplification et la sécurisation des procédures et de préparer la dématérialisation complète des opérations douanières.

Dans son exposé, le conférencier a souligné que l’administration des Douanes du Mali a expérimenté l’informatisation, depuis des décennies, de ses procédures, en utilisant le SYDONIA, dont les premières versions étaient essentiellement destinées à la saisie des déclarations et au contrôle et à la gestion du tarif et des dettes.

Selon Alassane Ag Assadek, les raisons de cette informatisation trouvent leur source dans les enjeux des statistiques économiques. Le conférencier a, en substance, précisé que l’émergence de l’ère numérique a révolutionné la manière de travailler des services des Douanes, en ouvrant la voie à une intégration accrue.

Et d‘ajouter que l’administration des Douanes compte aujourd’hui plusieurs centaines d’ordinateurs. La commémoration de cette journée a aussi permis le renforcement de la capacité des administrations douanières à mieux communiquer, à gérer de manière efficace le flux de plus en plus important de marchandises, à recevoir et échanger les information et à mettre la Douane en réseau, pour ne retenir que ceci.

Dans son mot d’ouverture, le Conseiller technique Amadou Togola n’a pas manqué de mentionner son enthousiasme face aux succès de l’informatisation des Douanes du Mali. «Après avoir quitté cette administration depuis 5 ans, j’ai du mal à m’y retrouver. Ce qui se passe ici est véritablement fabuleux et je vous en remercie» a déclaré l’ancien patron des Douanes du Mali, avant de rendre un hommage mérité aux hommes et aux femmes qui ont fait valoir cette année leurs droits à la retraite.

Yaya Samaké

 

PARTAGER