Office de Protection des Végétaux : Un ‘’poumon’’ des productions agricoles à accompagner !

0

L’office de Protection des Végétaux (OPV) joue un rôle déterminant dans la réalisation des objectifs de productions agricoles au Mali. En 2015, l’OPV a traité 12.307 ha de cultures sur une prévision de superficie totale infestée de 22.524 hectares. Ce poumon des productions agricoles du pays, malgré son statut d’Etablissement Public à Caractère Administratif et son rayon d’actions couvrant l’ensemble du territoire national ne génère toujours pas de ressources propres. Le fonctionnement de l’Etablissement est principalement assuré par le budget d’État. Une situation qui confronte l’OPV aux problèmes récurrents d’insuffisance de moyens humains, matériels et financiers.

A en croire des sources proches de la structure, l’Office dispose seulement de 123 agents toutes catégories et tous corps confondus contrairement à 303 agents initialement prévus dans son cadre organique. Mais, les responsables de l’office sous la direction de Lassana Sylvestre Diarra maintiennent le cap. Toutes choses qui dénotent que l’office pourra mieux faire si certains de ses problèmes récurrents trouvent des solutions. Malgré la situation, la campagne agricole de 2015 a enregistré des résultats satisfaisants. Ainsi, l’office a pu traiter 12.307 ha de cultures.

Dans le cadre de la surveillance  des cultures et des pâturages, ce sont 42.906 ha qui ont été prospectés sur lesquels 22.524 ha infectés.

La campagne a été caractérisée essentiellement par la mise en œuvre d’autres activités comme la lutte contre les nuisibles de tout ordre, le renforcement des capacités d’intervention à travers la formation des acteurs, soient 167 agents d’appui conseils, du personnel de l’administration et des élus locaux formés, 398 brigades villageoises d’intervention phytosanitaire formées, 140 producteurs formés, 18 messages phytosanitaires diffusés, entre autres.

Le budget prévisionnel pour l’exercice 2016 s’élève à 821 048 000 FCFA soit  une diminution de 13,28% par rapport à 2015. En perspective, le programme phytosanitaire pour 2016/2017 qui porte sur un segment très sensible du plan de campagne harmonisé et consolidé du Ministère de l’Agriculture s’articulera pour l’essentiel autour de la surveillance, la lutte contre les nuisibles, le développement de cadres de collaboration et de partenariat et le renforcement des capacités des agents et des producteurs.

Rappelons que l’Office de Protection des Végétaux a été créé par la loi 05-11 du 11 février 2005 avec le statut d’Etablissement Public à Caractère Administratif (EPA). A cet effet, il a pour mission d’assurer la mise en œuvre de la Politique nationale en matière de protection des végétaux. L’office coordonne les opérations de surveillance des végétaux et des  cultures en vue de signaler l’existence, l’apparition et la propagation des ennemis des végétaux et produits végétaux. Il procède à la désinfestation ou à la désinfection des envois de végétaux et des produits végétaux faisant l’objet d’échanges internationaux. Aussi, en relation avec les services et organismes compétents, l’OPV développe, met en œuvre et vulgarise les méthodes alternatives de lutte dans le domaine de la protection des végétaux. Il fait la collecte, l’analyse et la diffusion des informations et documentations techniques nécessaires en matière de végétaux.

Daniel KOURIBA

PARTAGER