Valorisation et promotion du mouton malien : L’AMDAROC lance Bali Bali Horo (Mali Sage)

0

Le samedi 4 mai 2019, sur le terrain Calsio de Quinzambougou et sous la présidence Modibo Issa Traoré, a été lancé par l’Association Malienne pour le Développement et l’Amélioration des races bovines et caprines (AMDAROC) avec le soutien de la Cellule Marketing et développement de l’amélioration (CMDA) de Bali Bali Horo (BBH) Mali Saga (le mouton du Mali), officiellement BBH dont l’objectif principal est de faire connaitre, promouvoir , valoriser le mouton malien tant à l’intérieur du Mali qu’à l’extérieur. C’était sous la présidence de représentant du Ministre de l’élevage et de la pêche, Modibo Issa Traoré.

Le président   de  l’AMDAROC, Mamadou Sylla a, dans son intervention rappelé  que c’est  en 2017 que  l’AMDAROC  a été créée pour   améliorer  la race  bovine et caprine  du Mali. C’est ainsi, dit-il, qu’on  a  jugé nécessaire  de mettre  ensemble, fusionner  les  différentes  de mouton (court, long, moyen)   du  Nord au Sud, ce qui nous  a donné Bali Bali Horo aujourd’hui. C’est  des moutons gros, qui peuvent peser  entre 160 à 165 Kg ou plus même. BBH, indique  le président  de  l’AMDAROC, Mamadou Sylla, c’est  la solution viande, solution  emplois  des jeunes,  la solution cuir, solution développement rural, solution développement  économique, solution lait.

Selon Sambou Diakité, président de CMDA, ce qu’on vise à travers  ce lancement  est  le développer  la race BBH au Mali et même à l’extérieur ; C’est d’apporter des solutions  économiques pour améliorer  les 12%  que représente  l’élevage dans notre pays. « Nous pensons  que métissage des moutons maliens est extraordinaire. Il s’agit  d’appuyer  cette initiative pour que tous les malien  puissent s’approprier  de  la technique  au bonheur  des maliens et maliennes », a  déclaré  Sambou Diakité.

Modibo  Issa Traoré du département  de l’élevage et  de  la  pêche, a indiqué que le bovins et caprins représentent  une place importante auprès  des  éleveurs  en milieu rural qu’urbain. Je pense que, dit-il, BBH, est une idée qu’il faut  saluer  et démultiplier   à travers  le pays. Pour notre département, ajoute  Modibo Issa Traoré, BBH est une source importante  pour les gens. A travers le BBH, indique le Modibo Issa Traoré, les jeunes diplômés peuvent s’installer, créer l’emploi, vivent  et faire vivre leur famille. De notre côté, a souligné le représentant du département  de l’élevage et de la pêche, nous pensons qu’il faut conserver, préserver et valoriser le BBH afin qu’il soit à  la portée des maliens  et du monde entier. Pour ce faire, notre département ne ménagera aucun effort pour accompagner l’initiative  du projet combien bénéfique pour l’économe malienne. « Continuer à promouvoir cette race de mouton, continuer   à faire  une source importante au Mali. Vous avez tout le soutien, l’accompagnement, à travers ma voix,  des autorités pour sa réussite », a conclu Modibo Issa Traoré. La visite des stands  de BBH par les autorités  a mis fin la cérémonie.

Hadama B. Fofana                      

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here