Centrale Hydroélectrique de Sélingué : La turbine du groupe n°4, opérationnelle grâce aux agents d’EDM-SA

0

Après quatre mois de travaux d’hercule, les agents d’EDM-SA ont mis en service l’une des quatre turbines de 11 MW de la centrale de Sélingué à l’arrêt depuis plus d’un an. Ces travaux étaient dirigés par Bourama Kanté avec une quinzaine d’agents d’EDM mobilisée pour la cause. Le ministre des Mines, de l’Energie et de l’Eau, Lamine Seydou Traoré, accompagné du directeur général d’EDM-SA, Oumar Diarra, et son staff ont effectué une visite, le jeudi 04 novembre 2021 à Sélingué  pour constater et féliciter l’équipe.

Au lieu de faire recours à une expertise étrangère à coût de millions de nos francs, le ministre des Mines, de l’Energie et de l’Eau, Lamine Seydou Traoré, a fait le pari de confier le dépannage de la tribune du groupe n°4 de la Centrale hydroélectrique de Sélingué aux techniciens de la Société Energie du Mali (EDM-SA). Un challenge relevé. C’est le constat fait le 04 novembre dernier par le ministre Lamine Seydou Traoré, au cours d’une visite à Sélingué. Il était accompagné dans ce déplacement par le directeur général de l’EDM-SA et plusieurs membres de son staff.

La décision de confier ces travaux à une équipe locale procède de la volonté de la nouvelle dirigeante de l’EDM-SA de traduire en acte concret une vision du ministre des Mines, de l’Energie et de l’Eau qui a fait le serment depuis son arrivée à la tête de ce département, de valoriser les compétences locales. Les résultats obtenus par Bourama Kanté avec une quinzaine d’agents d’EDM-SA, réconfortent le ministre dans sa démarche de mettre en avant l’expertise locale. Le dépannage de cette turbine par les agents EDM-SA, marque non seulement la fin du recours systématique à l’expertise étrangère pour la réparation et l’entretien de nos centrales, mais aussi inaugure la valorisation de l’expertise EDM-SA qui s’affirme de plus en plus et mérite d’être reconnue et encouragée. Du coup, la société va économiser plusieurs centaines de millions de francs CFA, payés à des sociétés étrangères pour des travaux similaires.

Pour la direction générale d’EDM-SA, l’objectif est de créer les conditions d’une maîtrise parfaite de toutes les installations de la société par les agents maison en faisant la promotion interne et du renforcement des capacités tout en donnant un cachet particulier à la formation continue des ressources humaines dans tous les corps de métier.

Le ministre Lamine Seydou Traoré s’est dit satisfait, ravi et heureux de voir ce travail effectué par des agents cent pour cent d’EDM-SA.

Au barrage de Sélingué, le ministre et sa délégation ont visité tous les coins de la centrale. Pour lui, il s’agissait de s’imprégner des éventuelles difficultés afin de chercher les voies et moyens pour la satisfaction de la clientèle. Dans cette optique, a-t-il souligné, rien n’est à négliger.

La mise en service de cette turbine a permis d’augmenter la capacité de production de la centrale de 21 à 32 MW. Cela a contribué du coup à améliorer la qualité du service au profit des consommateurs et à diminuer considérablement le coût de production en économisant sur l’achat du combustible.

Drissa Togola, envoyé spécial à Sélingué

 

Lamine Seydou Traoré au poste électrique de Kati : « Je suis heureux de voir les travaux de réhabilitation effectués par des agents locaux »

Soucieux de la desserte de la population de Kati en électricité, le ministre des Mines, de l’Energie et de l’Eau, Lamine Seydou Traoré, a lancé les travaux de réhabilitation du poste électrique de Kati. C’était le vendredi 5 novembre 2021.

Le service de l’énergie occupe une place privilégiée dans le programme du gouvernement de la transition. C’est dans ce sens que le ministre Lamine Seydou Traoré est de plus en plus sur le terrain pour affûter les armes d’ici la période de grande consommation d’électricité.

Après Sélingué, il était avec le directeur général d’EDM-SA, Oumar Diarra et son staff à Kati. L’objectif de cette visite de terrain était de lancer les travaux de réhabilitation du poste de Kati. Pour le ministre, au regard de la vétusté des équipements, il est difficile d’éviter les coupures. Mais il faut faire de sorte que, lorsqu’il y a une panne, l’on puisse avoir des solutions pour que la population continue à avoir de l’électricité.

Le poste de Kati en panne serai réhabilité par des compétences maliennes. Le ministre Lamine Seydou Traoré se réjouit de voir des compétences locales au-devant des opérations. « Je suis heureux de voir les travaux de réhabilitation effectués par des agents locaux », a-t-il souligné.

Les années à venir, il rêve de voir au Mali, des usines de fabrication de compteurs. Chose qui est tout à fait possible.

Drissa Togola

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here