G5 Sahel : l’UE accorde plus 127 milliards CFA, examine la demande d’une annulation de la dette africaine

0

La commission de l’Union européenne, au cours d’une vidéoconférence, tenue, le mardi 28 avril, avec les cinq dirigeants des pays du G5 Sahel, a annoncé un financement supplémentaire de plus de 127 milliards CFA, soit 194 millions d’euro, pour leurs forces de sécurité.

Cette réunion par vidéoconférence de l’UE était destinée de discuter avec les dirigeants des pays du G5 Sahel d’actions concrètes  afin de les aider à faire reculer la menace terroriste. Le chef de la diplomatie européenne, l’Espagnol Josep Borrell,  « nous avons annoncé 194 millions d’euros additionnels pour renforcer les forces de sécurité et de défense intérieure et accélérer le redéploiement de l’État et la délivrance de services de base dans les zones fragiles“.

Il faut noter qu’à la veille de cette réunion, les pays du G5 Sahel et la France ont insisté l’envoi « dès que possible » de 500 soldats tchadiens dans la région dite des « trois frontières ».    Cette partie située  entre le Mali, le Niger et le Burkina Faso est  en proie à de fréquentes attaques Djihadistes.

Occasion indiquée par les cinq dirigeants de l’espace du G5 Sahel  pour demander, par ailleurs,  “annulation pure et simple de la dette africaine”.  Ce, afin de les aider à affronter les coûts sanitaires et économiques de la lutte contre la pandémie. « Nous demandons une annulation de la dette des pays les plus pauvres,  notamment ceux du Sahel confrontés au terrorisme qui sera un acte politique fort de solidarité internationale et permettra à nos économies de résister aux conséquences de la pandémie », a sollicité le Président Malien, Ibrahim Boubacar Keïta.  Une demande que l’UE s’est engagée à examiner.

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here