INPS : tous les indicateurs sont au vert

0

L’Institut National de Prévoyance Sociale (INPS) a tenu dans ses locaux le jeudi 10 octobre la 90e session de son conseil d’Administration. Elle est essentiellement consacrée à l’examen et l’adoption du rapport d’activités 2018, des états financiers de l’exercice 2018 et l’état d’exécution du budget 2019 au 31 août 2019. C’était sous l’égide de son Président, Yacouba Katilé.

-Maliweb.net- Au cours de la présente session, les Administrateurs  plancheront sur l’état d’exécution du budget 2019 au 31 août 2019. Selon le président du  Conseil d’Administration, Yacouba Katilé, les réalisations de recettes au 31 août 2019 s’élèvent à 123 074 265 572 FCFA sur une prévision budgétaire annuelle de 182 665 516 095 FCFA soit un taux de réalisation de 67,4%.  Quant aux dépenses, elles se chiffrent à  87 926 861 776 FCFA sur une prévision 165 148 179 943F CFA,  dont 53 703 354 725 FCFA au titre des prestations techniques servies soit un taux d’exécution de 53,24%.

Sur les états financiers de l’exercice 2018, le PCA  de l’INPS a rappelé qu’il ressort au 31 décembre 2018 un total bilan de 227,604 milliards de FCFA contre 192,584 milliards de FCFA en 2017. L’excédent des produits sur les charges  est  773,696 millions de FCFA contre 10,250 milliards de FCFA en 2017. La structure dispose des Réserves de 109,463 milliards, des Actifs Immobilisés de 96,528 milliards de FCFA  et une Trésorerie Active de 56,019 milliards.

Le président du Conseil d’Administration est aussi revenu sur les activités majeures programmées et réalisées au cours de l’exercice  2018. Celles-ci sont en étroit lien avec le Plan stratégique 2014-2023 et ont porté essentiellement sur : « La finalisation de l’étude actuarielle des régimes de sécurité sociale gérée par l’INPS ; L’augmentation des pensions et rentes de 15% ; La poursuite de la déconcentration des Activités avec l’ouverture des agences dans 20 localités, dont 12 à Bamako et 8 dans les régions ; La réorganisation des structures sanitaires de l’INPS en l’adaptant au contexte de l’AMO ; La mise en œuvre de la convention multilatérale CIPRES ; L’organisation de la journée INPS avec la presse ».

Avant de passer la main à Mamadou Sinsy Coulibaly pour les prochaines sessions, Yacouba Katilé a chaleureusement félicité la nouvelle Directrice Générale, Madame Sidibé Zamilatou Cissé et tous les travailleurs de l’INPS. Avec votre venue, poursuit-il, le Conseil d’Administration nourrit l’espoir que les difficultés récurrentes auxquelles l’Institution est confrontée depuis quelques temps déjà et qui se rapportent au déficit de certains régimes, au non-respect des normes de gestion CIPRES, à l’explosion de certaines charges d’exploitation, vont faire l’objet d’une attention particulière de votre part.

Il a, avant de conclure, invité les administrateurs à des débats sans complaisance mais constructifs.

Abdrahamane Sissoko/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here