Pour un taux de réalisation de 100,77 % en 2020 : Le ministre Aloussénou Sanou félicite le DG des impôts, Mathias Konaté

1

La direction générale des impôts (DGI) a dépassé de plus 7 milliards de F CFA les objectifs de recettes qui lui étaient assignés en 2020. Le ministre de l’Economie et des Finances salue cette belle performance et encourage le directeur et ses collaborateurs à s’engager pour d’autres succès éclatants.

L’examen du tableau définitif produit au 31 décembre 2020 par la direction nationale du trésor et de la comptabilité publique relativement aux encaissements et recouvrements de recettes budgétaires effectués en 2020 m’a permis de constater, avec une réelle satisfaction, que la direction générale des impôts a réalisé un montant de 921 160 000 000 de F CFA sur un objectif assigné de 914 125 000 0000 F CFA, soit un taux de réalisation de plus de 100 %”. Telle est la teneur d’une lettre que le ministre de l’Economie et des Finances, Alousséni Sanou, a adressée le 16 février 2021 au directeur général des impôts, Mathias Konaté. Ce faisant, il reconnaissait formellement le leadership, le management et l’ardeur à la tâche du directeur général des impôts et ses agents.

En tout cas, le ministre les a exhortés à persévérer dans la voie tracée, la seule susceptible, à ses yeux, de pourvoir au financement pérenne et durable des politiques publiques initiées par le gouvernement pour relever les défis qui assaillent le Mali et pour la satisfaction et le bien-être des populations.

“Je saisis cette belle occasion pour vous adresser mes sincères félicitations. Je joins à ce témoignage du mérite l’ensemble des responsables et agents des différents services relevant de la direction générale des impôts”. De quoi fouetter l’ardeur au travail des agents du fisc qui, année après année, tiennent toujours haut la palme “du plus grand pourvoyeur” de recettes pour le Trésor public en vue du financement du développement du pays.

Nul doute que cette reconnaissance du mérite est allée droit au cœur des intéressés et constituera à coup sûr une motivation supplémentaire pour eux pour dépasser très rapidement le cap des 1000 milliards de F CFA au profit du Trésor public.

Pour mémoire, par rapport à la Loi de finances rectificative 2020, les prévisions de la DGI ont été de 891,350 milliards de F CFA et les réalisations ont été de 921,160 milliards, soit un taux de 103,33 %.

Comparativement aux prévisions réajustées issues du décret n°2020-0278/PT-RM du 8 décembre 2020 fixant les prévisions de recouvrement réajustées de la DGI à 914,125 milliards, la performance réalisée (par rapport aux réalisations de 921,160 milliards) a été de 100,77 %.

El hadj A. B. HAIDARA

 

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Merci a nos autorités pour cette prouesse cependant en recoupant l’actualité, je me rend compte que la découverte du réseau de falsification de document administratifs constitue un manque a gagner colossal pour notre économie. Ceci dit il est important de revoir a la hausse les somme a recouvrir pour les services des impôts et de la douane pour le bonheur de notre économie.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here