Bref : Comprendra-t-il enfin, y en a marre ?

88

Rien ne va aujourd’hui dans ce pays. Constat unanime. Et  les cris sont  de plus en plus assourdissants. Le Président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, ne pourrait contester cela. Il suit régulièrement le quotidien de son peuple. Des comptes lui sont rendus par des conseillers. Et des cris aphones au départ s’exposent  de nos jours sur la place publique. Les conséquences des propos, les acteurs s’en soucient peu car il est temps que ça marche ou ça casse. Y en a marre !

Et pourtant, la révolte du peuple contre l’injustice, il en a bénéficié. Et à l’orée de son exercice de Chef de l’Etat, il avait promis d’y rendre le peuple malien le plus heureux. D’évaluation en évaluation (après deux années écoulées), les maliens se rendent comptent que les choses vont de mal en pis. La philosophie à la « Manuel » est mort-née ? Le mal s’exacerbe : Crise du nord, corruption, la vie chère, l’injustice etc.

Des dernières plaintes, les religieux. Ceux qui l’ont pourtant soutenu de manière inconditionnelle aux présidentielles. Le Guide Haïdara, un d’entre eux, pour vider sa colère contre l’Etat va jusqu’à tenir des propos compromettants. Une façon plus forte d’alerter le chef le niveau de mécontentements contre sa gestion.

Même s’il estime toujours son bilan à mi parcours bon (stratégie politique), il est temps qu’il réfléchisse sur les pourquoi de tant de manifestations verbales (à tous les niveaux)   sur sa vision pour le Mali. Elle s’avère d’une part  utopique et à conséquence très lourde pour le Mali d’aujourd’hui et de demain.

Qu’il n’attende pas demain pour y regretter. L’horloge est en sa faveur pour quelques secondes. Du moins s’il tient toujours à l’honneur et le bonheur des Maliens.

Boubacar Yalkoué

PARTAGER

88 COMMENTAIRES

  1. “Y en a marre” juste pour rien…. comment un journaliste se permet d’ecrire de telles assertions vagues…sans aucune preuve ni exemples etc…?

    Bien que la gestion d’IBK est accompagnee de graves cas de corruption (nepotisme, clientelisme, traffic d’influence) ainsi que de depenses immoderees, le President a pu poser des actes extraordinaires, notamment au niveau de la Diplomatie Malienne (l’Accord de la Paix, retour du Mali dans le concert des nations etc..), au niveau de reforme, formation et equipements de l’Armee, et le retour de l’autorite de l’etat au niveau de l’administration, la justice etc.., la reforme au niveau de l’exploitation minieres…

    …et rien ne prouve que le reste(infrastruture etc..) n’est pas en voie..exemple, la constrution de 20 000 logements sociaux est lancee depuis, la route de Koulikoro, la nouvelle cimenterie a Diago, le nouvel hopital a Sebenicoro etc.. tant d’autres projets en cours….sans oublier la conscience et volonte du President a investir massivement dans le secteur agricole, et la reforme et les allures de l’efficacite entreprises au niveau de l’ensignement superieurs par le Ministre Mountaga Tall…. ces changements sont tres concrets a long terme pour l’avenir de notre pays.

    Ne soyons pas negatifs envers notre propre pays tout simplement parce qu’ on n’a pas gagne personnellement sous un regime. Essayons toujours de dire la verite…sans regarder les faces!
    L’heure n’est pas au BILAN…cest en 2018.

  2. Je pense que la question de l’emploi est une priorité pour le président de la république. En effet, il a promis créer 200 000 et sur ce, il a crée déjà en deux ans de gestion 81 000 emplois. Donc , c’est dire que le président tient ses promesses. Et nous le soutenons dans sa vision. Car, une jeunesse sans emploi est exposé toute formes de vices.

  3. Pour ma part, le président IBK a hérité d’un pays presqu’à l’agonie. Mais grâce à sa détermination et son amour pour la mère patrie, il a su redonné vie à ce pays. Partant de là, je souhaiterais que nous peuple du Malien, encourageons le président a redoublé d’effort afin de sortir le pays dans sa situation actuelle.

  4. Concernant l’équipement de nos forces de défense et de sécurité, je pense que les différents partenariats de sécurité signés par l’Etat et les USA sont des preuves de ce engouement. En plus, il a promis lors de sa tournée à Ségou de doter l’armée d’un hélico. Chose qu’il a réalisée. Donc, faisons confiance au président.

  5. Le chômage sous l’ère IBK a baissé d’un cran. En effet, lors de son accession à la magistrature suprême a décidé de faire son cheval de bataille le chômage des jeunes à travers la création de 200 000 emplois. Et en deux ans, il a crée 81 000 emplois. Ce qui est à féliciter et à encourager.

  6. Je pense que la corruption sous l’ère du président IBK a beaucoup baissé et les indices en témoignent. Force est de reconnaître que beaucoup de mesures ont été prises quant à traquer les acteurs et à les punir. A mon humble avis, j’estime qu’il faut attaquer le mal à la racine c’est-à-dire UN CHANGEMENT DE COMPORTEMENT.

  7. Je pense que pour la question sécuritaire, le président a été toujours soucieux de la sécurité des personnes et de leurs biens. Et à cela, il a promis d’équiper les forces armées. Il a déjà fait parlé son cœur en leur donnant un hélico. En plus, l’adoption de la loi de programmation militaire en est une preuve de cette volonté à doter nos forces de moyens efficaces contre le terrorisme.

  8. A mon avis, le Mali revient d’une crise militaro-politique qui a fragilisé le tissu social. Pour recoudre ce tissu social, il faut de la part de tout un chacun une volonté ferme car on ne peut avoir la paix et la réconciliation que si nous nous donnions les moyens pour y parvenir. Et cela réside dans note état d’esprit et l’acceptation de l’autre tel qu’il est sans distinction de race et d’ethnie.

  9. Cher apprenti journaliste,calmes toi car dans tous les cas ton avis ne compte pas pour quelqu’un ici.
    J’ai l’impression que tu as décidé de te lancer sur un sujet que tu ne maitrises pas du tout.
    Si tu en as vraiment marre c’est ton problème… 😆 😆 😆

  10. Cher journaleux,je parie que vous n’avez jamais mis les pieds dans une école de journalisme.
    Mais en plus de ce la sachez que vous êtes très nul en rédaction.
    Je vous conseille donc de changer de métier car celui là ne vous va pas du tout. 😆 😆 😆

  11. Les articles sont toujours à l’image de leurs auteurs.
    Nous avons là un article confus comme les narines et la gueule de ce journaliste.
    Aucun style dans votre article.Ce métier n’est décidément pas fait pour toi.

  12. Cher Boubacar,sache que ton article et vide de sens.
    Tu viens nous dire quelque chose et son contraire dans le même article,du coup on ne peut pas te saisir.
    On a donc l’impression que tu fais du coq à l’âne.

  13. IBK est venu en période de crise. Il est à peine à moins de deux ans de son quinquennat. Son pouvoir s’exerce dans la glaire et l’insécurité. Dans une situation pareille, on ne peut rien lui reprocher pour l’instant. Aucun de ses successeurs n’est venu au pouvoir en pareille calamité.

  14. Qu’il n’attende pas demain pour y regretter. L’horloge est en sa faveur pour quelques secondes. 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8)
    Ça se voit que ton nez évasé ne t’a pas épargné de la poussière que tu respires à peine de telle sorte que tu n’arrives plus à réfléchir. Petit ignorant!

  15. Bref : Comprendra-t-il enfin, y en a marre ? 8) 8) 8) :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: 😳 😳
    C’est une nouvelle perdrix version journalistique qui entre en scène. 😆 😆 😆
    Le CD qui t’a été remis est rayé et tu veux qu’on écoute quoi? 💡 💡 💡 💡 💡 💡
    Il n’y a pas plus aveugle que celui qui refuse de voir et votre haine contre le président Ibk est connu et ce ne sont que les aveugles de votre race qui trouveront un quelconque intérêt à ton torchon. Petit bouffon 😆 😆 😆 😆 😆 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8)

  16. « Nous avons l’ambition d’offrir de l’emploi aux jeunes » dixit le président IBK lors de la célébration de la journée nationale de l’industrie ».
    Ainsi, les réalisations majeures au 31 octobre 2015, qui sont la création de 34 062 emplois, le placement de 5 170 jeunes en stage de formation professionnelle, la formation de milliers de jeunes dans divers domaines, ainsi que le financement de projets et la mise en œuvre d’un programme d’urgence au Nord.Ces chiffres démontrent que la volonté est là il faut donc y aller.

  17. Je félicite le président pour ses actions en faveur du bien-être de la population et de la jeunesse en particulier. Je souhaite de tout mon cœur que les nombreux projets entamés soient couronnés de succès et que l’accord de paix qui avance tant bien que mal aille à son terme pour unifier le pays à jamais.
    Merci aux présidents de la république, à son gouvernement et à tous ceux qui participent de près ou de loin à ces actions.

  18. Les Maliens devraient se donner la main pour bâtir ensemble le Mali.
    Comme dit un célèbre adage que l’union fait la force.
    Compte tenu de la devise du Mali, un peuple, un but ; une foi, les Maliens sont tous les mêmes alors donnons-nous la main pour renforcer cette devise et faire renaître le pays qui a trop souffert.
    Vive le développement, Vive le peuple malien; Vive le président IBK

  19. Les institutions financières FMI et autres approuvent le mode de gestion de notre finance et prévoit une croissance de 5,7%. Cette croissance rejaillira sur la population mettant fin aux souffrance de nos parents.

  20. Je constate qu’il y de moins en moins de gens qui sont dotés d’objectivité dans ce pays. Même si toutes les promesses du gouvernement n’ont pas encore été tenues du fait des certaines réalités qu’aucun malien n’est censé ignoré. C’est pourquoi je salue personnellement les progrès du président et de son équipe.

  21. Les journalistes doivent comprendre qu’un président est jugé sur 5 ans et non 2 ans. Nous pouvons dire que le bilan est positif dans la mesure notre économie est assainie et les actions de développement se posent, nous ne pouvons qu’être fiers du président.

  22. Nous avons toujours eu confiance en IBK et nous continuerons d’avoir confiance en lui car les actes qu’il pose prouvent une qu’il est une personne digne de confiance.
    Il ne cesse de se battre pour améliorer les conditions de vie de ses compatriotes.
    Nous pensons qu’il est vraiment l’homme qu’il faut à la tête du Mali.
    Merci président.

  23. IBK et son gouvernement ont créé des emplois pour diminué le taux du chômage, commandé des matériels de combat pour nos forces armées. IBK a beaucoup fait pour le Mali durant ces 2ans, grâce à lui que l’énorme dette intérieure a été totalement apurée. Le taux de croissance est l’un des plus rayonnants de l’espace communautaire. Il était à 7, 2% en 2014.
    Et on dit toujours qu’il ne fait rien. A te sabali té sah!

  24. IBK a promis l’équipement des forces de sécurité et doté le camp de Ségou d’un hélico. A cela il faut ajouter les différents accords de partenariat signés avec les USA et l’UE pour la lutte contre le terrorisme

  25. Je pense que tout n’est pas encore perdu car le président de la république est un homme de vision et il sait ce que le peuple attends de lui. Nous devons donc le soutenir en cette nouvelle année et je pense que nous ne serions pas déçu car malgré la crise qu’a connu le pays avant son accession au pouvoir et à laquelle des solutions sont en train d’être trouvées; il y a eu quelques avancées dans plusieurs domaines et ce la va se poursuivre.

  26. Les actions de développement menées par IBK sont nombreuses et sont à encourager car sans paix tout projet de développement est un échec. IBK a mis un point sur la lutte contre la corruption, la création d’emploi pour les jeunes.

  27. Depuis qu’IBK est là l’économie se porte bien grâce à son équipe dynamique, très dévouée au travail. Il ont sure trouver la confiance des partenaires financiers et des financements des projets pour notre pays.

  28. IBK est à saluer et féliciter pour ses efforts pour la paix et la construction des infrastructures offertes aux différentes localités de la région Ségovienne. C’est un bâtisseur dont nous avons besoin ici au Mali

  29. Je me demande s’il y a un organisme de régulation de la presse dans ce pays. Il ne faut pas oublier que ces pacotilles de journaliste sont des petits journaux comme ” LE PAYS” pour quoi dire. Je vois bien qu’il se plait de se faire un portrait de gorille pour se proclamer l’auteur de cet article de non sens.

  30. Avec un gros nez confondu à cette large bouche comment peut-on apprécier les autres sinon on se sent incapable de faire des progrès.
    Le peuple malien a apprécié le travail de son président donc on n’a pas besoin d’un phacochère avec des navires entre-ouvertes qui n’apporte rien à notre pays

  31. Boubacar Yalkoué, je te conseille de te retourner dans ta cage de macaque, ici c’est les hommes qui parlent et un sage conseil ne devient journaliste qui veut. Comment peut on être nuisible pour son pays.
    Beaucoup a été fait par le président pour l’amélioration pour notre condition de vie

  32. Le choix en IBK n'est pas un choix vain, s'il est à la tête de la nation ce qu'il est capable de conduire cette nation, nous avons eu confiance en lui et en retour il à respecter notre confiance.

    Avec IBK l’espoir est permis, Oui, l’espoir est permis, parce qu’il existe un cadre pour le processus de paix, avec la signature de l’Accord d’Alger, dont la mise en route permettra à notre cher pays de recouvrer la souveraineté perdue dans la région de Kidal.
    Oui, l’espoir est permis, parce que le Mali bouge. Malgré les difficultés conjoncturelles, le Mali progresse, avec un taux de croissance de 7,2%, contre 1,7% au moment où IBK venait aux affaires, en septembre 2013. Qui dit mieux!

    Oui, l’espoir est permis, parce que le Mali est un pays où le climat des affaires est propice, un pays prisé par les investisseurs, qui se bousculent au portillon. Le Représentant de la Banque Mondiale pour les opérations au Mali vient de confirmer que les clignotants à Bamako sont au vert et son institution encourage les porteurs de projets à venir au Mali.

    Même son de cloche chez le Représentant du FMI au Mali, qui martèle haut et fort qu’avec l’avènement d’IBK au pouvoir, «le Mali a décollé».

    Oui, l’espoir est permis, avec des projets structurants pour sortir des villages du noir, de l’obscurité, avec tout l’impact que l’électrification peut apporter, en termes de développement, de sécurité et de joie de vivre dans une agglomération.
    Oui, l’espoir est permis, parce que le Mali s’acquitte ses dettes intérieures pour relancer l’économie, avec le payement aux banques et aux particuliers de la somme de 500 milliards de nos francs en l’espace de six mois.

    Merci au président IBK…

  33. IBK est un vrai travailleur, il a pu redresser le pays en deux ans. Il mérite vraiment le soutien des maliens.
    Une chose est sure : c’est lorsqu’on fournit des efforts ensemble qu’il est important de prendre soin du suivis des travaux. Les maliens doivent accompagner le président dans ses difficiles tâches de la république.
    Alors Mr. le journaliste arrête tes critiques sans aucune importance lorsqu’il s’agit de la république.

  34. Des journalistes sont toujours ouverts aux critiques, Et pourtant, des efforts ont été faits avec Les attentats terroristes déjoués ici à Bamako, les magiques coups de filets réussis par nos forces de défense et de sécurité. Sur la question, le président de la république, fort de sa détermination, s’est engagé à relever notre armée afin d’en faire une vraie armée de métier, dopée aux plans moral, économique et social.
    Je ne vois à quoi s’attend d’autre ce journaliste ?
    IBK est déjà sauver, à toi de te trouver un sauveur…

  35. Comment pouvez-vous parler de mauvaise gestion pendant que les salaires, bourses et autres charges sont régulièrement versés et dans le temps. Mieux, et selon des hauts cadres des milieux financier et économique, les finances publiques n’ont jamais aussi bien géré que ces temps-ci. En tout, cas ceux-là qui opèrent dans le secteur des activités économiques ne diront pas le contraire. L’argent du contribuable n’est plus utilisé comme par le passé. Tous ceux qui s’aviseraient à contourner les principes rigoureux de gestion des ressources publiques l’apprendront à leur dépend. Le chef de l’Etat a donné des orientations claires et nettes pour le traitement des dossiers sans aucune interférence sur la justice qui n’a jamais libre que maintenant. Les diverses interpellations de ces derniers temps et tous ceux qui attendent de l’être, sur la question des détournements de fonds publics constituent des avertissements.

    C’est avec IBK que le pays connaîtra un changement digne de son nom.

  36. Dans sa quête de ramener la paix et la quiétude, le régime, il faut le dire et à haute et intelligible, a réussi la prouesse de maintenir le cap économique. Les commentaires de l’UEMOA en font foi. L’énorme dette intérieure a été totalement apurée. Le taux de croissance est l’un des plus rayonnants de l’espace communautaire. Il était à 7, 2% en 2014. Qui dit mieux.
    Tout ça grâce à la bonne gestion du président IBK, Il ne va pas faire tomber le ciel sur le Mali quand même, alors Mr. le journaliste il faut savoir ce que tu dis.

  37. Le Président Ibrahim Boubacar a été élu à un score jamais réalisé au Mali avec plus de 77%. Avant lui, personne n’avait obtenu une marée humaine électorale. Peut-être, après lui, quelqu’un d’autre obtiendra difficilement un tel score de la part des maliens. Seulement, en guise de bilan à mi-parcours, c’est-à-dire, ce qu’il a réussi ou non au cours des deux ans passés à la tête de notre pays, la sagesse commande à la fois l’humilité et la retenue. Quoiqu’élu à un score jamais égalé ou plébiscité pour des amoureux de superlatifs, le Président Ibrahim Boubacar Keita, a hérité d’un pays anormal, un pays exsangue, un pays économiquement, socialement et financièrement à terre, des faits de l’invasion jihado-terroriste, de la gestion calamiteuse d’une junte ayant fait irruption sur la scène politique à la faveur de la gestion chaotique des affaires publiques d’un règne corrompu et mercantiliste. Pour ne rien perdre de vue, un pays réduit à sa plus petite expression où absolument tout est prioritaire.

    Nous devons avoir confiance au président IBK et comprendre ce qu’il fait, et Voyons les bons côtés des choses, à bon entendeurs salut…

  38. Je ne vois pas où se trouve ton problème Mr. Le journaliste. IBK sais ce qu’il fait et pourquoi,
    Si tu as des soucis pour le pays, t’inquiète pas, le pays roule dans des bonnes conditions.

  39. Monsieur le journaliste, vous croyez impressionner les gens peut-être avec ces informations venues du grand marché, là où on dit tout et n’importe quoi à la fois !!! Vous rêvez en plein midi !!!

  40. Laissez-nous tranquille avec les bêtises qui vous servent d’article, trouvez-vous une autre occupation et laissez le journalisme, ce n’est pas votre métier mon cher !!!

  41. Nous n’avons absolument pas besoin de vos conneries en ce moment précis, la population n’a pas besoin d’être plus agitée que cela !!! Donc s’il vous plait, gardez vos remarques pour vous même !!!

  42. Ces journalistes de merde nous portent la poissent à chaque fois, nous ne pouvons jamais être tranquille dans ce pays !!! Tous les maliens cherchent une porte de sortie, pourquoi voulez-vous faire perdre espoir aux gens ?

  43. Ces journalistes de con ne vont jamais nous laisser tranquille dans ce pays, ils sont toujours là à envenimer les situations et à dire du n’importe quoi !!!

  44. Je ne comprends vraiment pas les journalistes maliens, pourquoi s’acharnent autant sur le président de la république et son gouvernement, ils ne vous ont absolument rien fait !!!

  45. Les journalistes maliens ne se lasseront jamais de vouloir créer une sorte de tension entre le gouvernement et la population tous les jours !!! Ce qui m’étonne le plus, est qu’ils font cela sans raison valable !!!

  46. Ces journalistes sont un vrai tas de merdes dans ce pays, des journalistes qui ne sont même pas capable de nous donner de bonnes informations en temps réel, ils ne savent que dire du mal du régime et de son entourage !!!

  47. Nous avons cru en lui, plus de 77% des maliens l’ont choisi pour leur sortir de la merde dans laquelle ils étaient plongé depuis plus de 20ans, il l’a fait !!! Nous le voulions pour mettre le pays sur la bonne voie de développement, il est en train de mettre en place une solide base de développement pour notre pays, de quoi avons besoin encore !!!

  48. Boubacar Yalkoué VA CHIER, :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
    c’est toi qui viens nous parler d’honneur ? 😯 😯 😯 😯 😯
    depuis quand la mouche pèse un kilo ? 🙄

  49. IBK est celui dont le MALI avait besoin pour se relancer économiquement, sur la scène internationale, pour entamer un procédure de développement durable, pour permettre au MALI de préserver son intégrité territoriale et de faire régner la paix et la sécurité dans notre pays !!! Et il est en train d’accomplir ces différentes tâches à merveille !!!

  50. Vous savez si bien que moi, que le Mali traverse une situation difficile. C’est dans ce cadre que nos dirigeants ont demandé d’annuler tout rassemblement. Le Mali est dans une phase délicate et fragile, nous devons beaucoup d’estime à cette décision de nos autorités. Si je me rappelle bien, ils n’ont jamais été contre le Maouloud, alors pourquoi les contredire en cette période d’insécurité ?????

  51. Il y’a à peine quelques jours ce même monsieur était en train de remercier le gouvernement en place d’avoir sécurisé le Maouloud. Aujourd’hui, il dit le contraire sans hésiter. Vous devez vous poser des questions et analyser tout d’abord les dires des uns et des autres avant de vous focaliser sur eux pour rédiger vos articles.

  52. Comme nous le savons tous, le président Ibrahim Boubacar Keita fut élu avec 77% de voix d’électeurs. A mon avis, il ne sera pas capable de trahir ce pays, s’il est vraiment conscient de cette confiance que lui porte le peuple malien.

  53. La hausse de la corruption dans notre pays ne dépend pas uniquement de nos gouvernants. Ils sont contre cette pratique sauf que ce n’est pas facile de bannir la corruption. Il faut du temps pour en finir avec ce fléau.

  54. A mon humble avis, le meilleur moyen de lutter contre la corruption est que la population elle-même y adhère tout d’abord. C’est en unissant nos forces qu’on peut dire adieu à ce fléau.

  55. Le guide Haidara doit cesser de susciter des scandales dans le pays. Le Mali traverse déjà une situation assez difficile pour en ajouter plus. D’ores et déjà il a violé l’Etat d’urgence, ne se reste que cela, il n’a pas le droit de critiquer le gouvernement.

  56. Au cas où tu l’ignore, le cas IBK-Haidara est dû à l’annulation de la célébration du Maouloud cela n’a rien à avoir avec la gestion actuelle du pay. Si nous voulons un gouvernement transparente et cohérente, nous devons commencer à être correct nous le peuple d’abord. Ce que ces leaders religieux ont fait est inacceptable, je suis tout autant musulman comme eux. Mais le Mali est dans une situation assez pénible pour des évènements pareils.

  57. Notre pays avait était déjà plongé dans cette crise multidimensionnelle avant même l’élection d’IBK au pouvoir. En toute franchise, ce n’est pas lui qu’on doit accuser mais plutôt ses prédécesseurs. Il s’agit de ceux-là qui ont passé dix ans à la tête du pays sans pourtant apporter quelque chose de concret.

  58. Le Mali n’est pas le seul pays touché par la corruption, mais néanmoins on compte parmi ceux-là qui sont profondément touché par cette pratique. De ce fait, nous devons tous contribuer pour l’éradication de ce fléau dans notre pays. Ne laissons pas le gouvernement seul dans cette lutte car elle nous concerne tous.

  59. La lutte contre le terrorisme est un combat de tous les jours, prions pour que notre pays arrive à être une exception dans cette lutte. Cela ne saura voir le jour sans la contribution du peuple malien.

  60. Le Mali ne va demeurer dans cette situation pénible, unissons juste nos forces et soutenons nos gouvernants. Deux ans et 3 mois est minime par rapport à ceux qui ont passé dix ans au pouvoir. Donnons-lui du temps.

  61. Oui, le président de la République et son gouvernement ont fait leur mieux dans cette lutte. Mais il faut savoir que la lutte contre la corruption est une lutte fatidique, d’ailleurs cela recommande la participation massive de tout un chacun.

  62. Ce n’est pas aujourd’hui, que les maliens ont commencés à fêter le Maouloud, ni hier. A mon humble avis, nos leaders religieux devraient éviter cette année les rassemblements enfin de ne pas mettre en danger la vie des maliens. C’est tout ce que le président de la République et son gouvernement on demandés à ce dernier.

  63. Cependant, ce Président a fait beaucoup de biens en ci peu de temps contrairement à ce que certains pensent. Le vol du denier n’a pas commencé avec ce régime. C’est depuis la nuit des temps. Sous un régime récent, les maliens ont été témoins des célébrations des milliards volés. Qui dit mieux ? Alors sachons raison gardée.

  64. Ce sont les opposants et les journalistes malveillants qui désinforment le peuple et empoissonnent le système du régime au pouvoir avec des mensonges et des balivernes. Le pays n’a pas besoin de cela, si vous n’avez rien n’à dire aller vous faire à ailleurs. La presse et l’opposition malienne ont perdue toutes leurs crédibilités, considérations, dignités et honneurs vis-à-vis de la population malienne.

  65. La compétence du régime d’IBK a abouti à la signature d’un accord de paix très favorable. Grâce à cet accord les armes se tairont dans le nord Mali la stabilité reviendra, la justice sera faite et les réfugiés de guerre rejoindront leurs pays. Merci à IBK et son gouvernement.

  66. De ma grande sagesse et expérience, je pense que la politique de gouvernance mise en place par IBK est la meilleure solution. D’autant plus qu’elle porte déjà ses fruits. Il a besoin que du soutien du peuple pour faire augmenter la tendance. Les détracteurs racontent toujours des sottises dans le but de souiller la crédibilité du régime au pouvoir.

  67. Quel que soit les propos sataniques des détracteurs, IBK reste toujours vérace puisque par ses compétences, il demeure toujours l’homme de la situation. L’homme qui vaut à la place qu’il faut. Il a seulement besoin du soutien de la population qui l’a élu avec plus 78% de voix, ainsi ensemble nous pourrons sortie notre pays de cette crise existentielle. Le président n’est pas le seul malgré qu’il soit le chef de l’Etat, toute les souches de la société sans exception ont leurs mots à dans reconstruction du pays.

  68. Dans tous les pays d’Afrique la cherté de la vie est devenue presqu’un quotidien. Notre pays traverse l’une des crises les plus pénible de son existence. Les marchandes, transporteurs, opérateurs économiques et commerçants grossisses comme détaillants de mauvaise foi profite de la situation.

  69. Je soutiens le gouvernement malien dans sa lutte contre la corruption, j’ai remarqué depuis 2014, le gouvernement a fait de grand progrès dans sa lutte contre la corruption. Ce sont les régimes passés qui ont plongé le pays dans le tréfonds de la corruption, mais le régime d’IBK accomplit un travail remarquable pour le faire sortie de ce fléau appeler corruption.

  70. Seuls les ignorants, les inconscients, les opposants mal intentionnés, les apatrides, les détracteurs, les corrupteurs et corrompus se permettent de critiquer IBK et son régime. Parce qu’ils ne veulent pas voir le pays avancer. Les patriotes honnêtes, les dignes fils de ce pays ne critiquent pas. Ils préfèrent accompagnés, soutenir, proposer des idées différentes et plus avantageux et plus crédibles pour le pays.

  71. IBK est un bon président, il a amélioré plusieurs secteurs notamment l’augmentation des salaires, le classement des cadres et l’adoption d’un budget pour les armements et équipements des militaires qui étaient déposés à l’assemblée nationale depuis 2002 sans être adopté lors des régimes précédents et aussi le changement des conditions de vie des forces armées maliennes.

  72. Vue la crise multidimensionnelle dont traverse le pays les commerçants et les fournisseurs doivent faire preuve de patriotisme et de bonne foi. Les fournisseurs, les commerçants grossis et détaillants profitent toujours de la situation pour rehausser le prix des denrées de première nécessité. Le pays appartient à tous et tout le monde doit donner le meilleur de soit pour sa bonne cause. Le gouvernement produit des efforts à la population de faire de même.

  73. Cet accord du 20 juin à un jeu plus qu’important, surtout si elle est appliqué comme il se doit, car le Mali est en train d’écrire l’une des pages importantes de son histoire. L’accord de paix du processus d’Alger est vraiment très salutaire pour notre pays, le Mali ne pourrait en trouver mieux, le plus important reste maintenant la mise en œuvre effectif de cet accord de paix.

  74. Monsieur le journaliste, en toute franchise, j’ai été déçu par votre article du jour. Je m’attendais pas à une telle analyse de votre part. Dites-moi en toute sincérité si la vie est toujours chère, malgré les efforts déployés par les autorités en places depuis fin 2013?

  75. Vous êtes un sale égoïste, cher journaliste. Aujourd’hui, les maliens peuvent dire Dieu. Grâce à l’avènement d’Ibrahim Boubacar, les maux des maliens ont tendance à disparaître pour de bon. La vie n’est plus chère comme elle l’était avant l’arrivée d’IBK. 🙄 🙄 🙄 😈 😈 😈

  76. C'est avec les journaliste comme vous que la population en a n'en marre. La presse malienne aujourd'hui est remplit de journaliste corrompu, menteur et patride comme vous. Sinon d's la venu d'IBK au pouvoir les affaires comment lentement mais surement à prendre de la forme.

  77. La cherté de la vie n’est pas du tout une fin. Comme on a l’habitude de le dire, ça fini toujours bien. Donc si ça va pas c’est que ce n’est pas la fin. Le président de la république a compris. Ce n’est pas à toi de lui dire ce qu’il doit faire, M. Yalkoué.

  78. C’est aussi facile que cela de dire que la vie est chère au Mali. Notre pays vient de traverser une crise. C’est le fondement de la cherté de la vie.

  79. Je me demande ce que les maliens attendaient et attendent toujours d’IBK. Après avoir été élu à la Magistrature Suprême de notre pays en période exceptionnelle, la rébellion qui n’épargne rien. Les compatriotes malintentionnés disent encore que la vie est devenue chère sous le régime d’IBK. Aucun malien n’est censé ignoré cette cherté depuis le régime d’Alpha Oumar Konaré. Mais je ne suis pas surpris d’attendre cela de la bouche d’un journaliste. Car nos journalistes sont tous des corrompus et des détracteurs payés par les opposants, tels que Soumaïla Cissé et Tiébilé Dramé.

  80. Ibrahim Boubacar Keïta a donné l’impression aux maliens de faire mieux que ses successeurs à travers ses actes patriotiques. Il s’agit de la signature d’un compromis de paix, de la loi de programmation militaire, de l’institution du poste de chef de file de l’opposition politiques, des 15552 logements sociaux de N’Tbacoro, des 16000 emplois créés, de la première place qu’a occupée notre aéroport dans l’Afrique de l’Ouest, des commandes des aéronefs, j’en passe. Cela pendant deux ans de crise multidimensionnelle. Il faut être un ingrat pour ne pas valider le bilan des 2 ans et quelques mois de gouvernance d’IBK.

  81. La cherté de la vie n’est pas une chose d’extraordinaire dans un pays qui traverse la crise. Au moins Ibrahim Boubacar a pris le pouvoir en faveur de cette crise, contrairement à ses prédécesseurs. Les gestions de ces derniers ont été toutes frappées par les maux que vous dites ici, M. le journaliste. Et pourtant eux ils sont venus en temps normal. Je peux même dire qu’IBK a hérité de ces mauvaises gestions des affaires publiques qui ont donné naissance à la crise d’aujourd’hui.

  82. La cherté de la vie dans notre pays a été le quotidien des maliens depuis la gouvernance d’Alpha Oumar Konaré en passant par celle d’Amadou Toumani Touré, le médiocre des chefs d’Etat médiocres de cette planète. Je me souviens lors d’un de ses discours, ATT disait aux maliens que chacun est entre les mains des bienfaits et des bénédictions de sa chère mère (en Bamabara: Bè bi Ba bolo). Ce n’est pas aujourd’hui que le malien est confronté à ces maux, il s’agit de la cherté de la vie et du calvaire au quotidien de la ménagère.

  83. Vous n’êtes qu’un sale journaliste, Yalkoué. Ibrahim Boubacar a toujours fait et continuera de faire la gloire des citoyens maliens. Ce n’est pas à cause de votre article de con que nous allons laisser tomber cet homme qui ne ménage aucun effort pour notre bonheur.

  84. Le président de tous les maliens, IBK, a promis de rendre son peuple heureux et il le fera. Mais je ne suis pessimiste pour lui en vouloir pour le moment. Car je suis conscient de la période où il a pris le contrôle des affaires en 2013 dans une crise.

  85. Depuis l'arrivée d'Ibrahim Boubacar aux affaires, rien n'est plus comme avant dans ce pays. A son arrivée la première qu'ila fait est de trouver une solution à la crise sécuritaire que connait le Mali. Ce qui a donné naissance à un accord de paix.

  86. C est bien fait pour nous les maliens et maliennes.
    Un president sans programme un voleur comme IBK dieu est puissant.
    Un alcolique qui se deguise ( elhadji) prochaine election vous Allez voter encore pour ce parti des voleurs associe des operateurs economique. comme payment kagnassi voler l argent de la caisse d etat ces voleurs ministres , directeurs, famille presidentiel led qui sont impliques sont tjrs la quelle honte pour Le mali

  87. Tant que kidal n’est pas libéré IBK n’osera pas prétendre à une future candidature.
    Il sera sanctionné au moment venu.

  88. IBK N’A RIEN A FOUTRE DES PROBLÈMES MALIENS.AU LIEU DU BONHEUR ET L’HONNEUR DES MALIENS C’EST PLUTÔT SON BONHEUR ET SA FAMILLE.

Comments are closed.