Edito: Enfin, IBK sort des bois

2

Il aura fallu plus de trois (03) ans et plus pour que le Président de la République, Son Excellence M. Ibrahim Boubacar Keita, décide de sortir des bois pour marquer avec véhémence son mandat de président de la République à travers des actions concrètes et inédites.

En effet, IBK a été absent sur plein de dossiers sur lesquels les Maliens l’attendaient beaucoup et du moins comptaient sur lui pour apporter des solutions.

Entre autres dossiers, l’intangibilité des frontières après la crise, la sécurisation des Maliens et de leurs biens etc. Mais depuis son arrivée à la tête de l’Etat, en Septembre 2013, le mandat du président IBK a été dominé par des scandales financiers d’une autre époque émanant tous des plus proches collaborateurs, mais aussi des excuses à tout bout de champs pour expliquer l’inexistant en termes de résultats concrets. Cela a donné l’image d’un leader sans aucune vision, un président sans solution et un manager sans ambitions.

Des régions du Nord du pays, l’insécurité s’est tranquillement transportée dans les régions du centre et pire dans la capitale avec des attaques à mains armées en plein jour dans le centre ville de Bamako. Quel discours pouvait changer ces faits ?

Le week-end dernier, IBK lançait les travaux de construction et de bitumage du corridor de l’espoir et de l’espérance Zantièbougou-Kolondiéba-Frontière de Côte d’Ivoire, demain Jeudi il sera à Kayes pour la pose de la première pierre du deuxième pont de Kayes.

Aussi, la forte mobilisation des forces de sécurité pour boucler Bamako et sécuriser les personnes et leurs biens ces derniers temps, est un signal fort. Tout Bamako semble en chantier pour rénover les routes et construire des nouvelles.

IBK a-t-il décidé de sortir des bois pour marquer son terrain et les esprits pour le prochain mandat ? En tout cas, aujourd’hui, plus que jamais les Maliens veulent voir du concret.

M. KONDO

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. C’est quoi toutes ces conneries? Et c’est ainsi qu’il sort du bois? Vraiment mon cher ami, tu n’es pas inspiré. Attends que te vienne l’inspiration pour écrire, afin de t’éviter d’écrire de telles conneries. Et, c’est de cette manière qu’on dirige un pays. Qu’est ce qui a changé depuis trois ans que cet incapable nous gouverne? Ce n’est pas avec si peu de choses, relatives au prochain sommet France-Afrique que des actes sont posés. Tu veux coûte que coûte fabriquer un bilan pour cette sorte de Président? Les progrès sont minimes, et sont pour la plupart des projets qu’A.T.T devait mettre a exécution avant la fin de son mandat, comme la route qui longe le fleuve vers la B.E.C.A.O. Y’ a rien de nouveau avec le pont de Kayes dont les travaux ont été stoppés du fait du coup d’état du fils de pute de Kati. Les Maliens cherchent désespérément un Président, mais un vrai, pas cet irresponsable qui a plombé le pays par son manque de vision, et son incapacité à résoudre la crise sécuritaire, qui empêche toute initiative de développement. Jamais la sécurité des Maliens n’a été aussi gravement menacée que sous le mandat du corrompu et mafieux I.B.K. Il a fini de tuer le pays, reste plus maintenant que les os à croquer. La partition du pays n’est plus un leurre, elle est réelle et ça saute aux yeux. Si d’aventure, les Maliens s’amusent à reconduire celui-là, personne ne viendra les consoler. Ils auraient été leurs propres meurtriers, et ça s’appelle suicide collectif. Dieu nous en garde.

  2. Hey Moussa Kondo laisse mon president prefere sinon tu vas te retrouver au sein du lycee kankou moussa encore pour etre 1 gardien de la cour de l,etablisement. :hangman: :hangman: :hangman:

Comments are closed.