En un mot : Un président-coursier

89

Au Rassemblement pour le Mali (RPM), c’est le sauve-qui-peut. Les nombreuses sorties, cette semaine, de certains leaders du parti présidentiel pour assurer le chef de l’Etat de leur soutien en disent long sur la peur qui a pris possession d’eux.

Le président par intérim du RPM, ami de 30 ans d’IBK, s’est ainsi totalement perdu dans ses explications dans la presse.

Comme perdu et inquiet de son propre sort, le président de la Convention des partis politiques de la majorité présidentielle en est devenu le coursier puisque après avoir tenu la réunion et rédigé le communiqué dans lequel la majorité a félicité le Premier ministre et renouvelé  son soutien au président de la République et à l’action gouvernementale,  il s’est déplacé “personnellement pour  déposer le communiqué à la direction de l’ORTM pour diffusion”.

Un acte de dévouement qui n’aurait pas d’effet puisque IBK a été définitivement déçu par ses camarades qui ne pensent pas d’abord au Mali et à qui il avoue en privé qu’il ne pourra plus leur faire confiance.

DAK

PARTAGER

89 COMMENTAIRES

  1. IBK a été définitivement déçu par ses camarades qui ne pensent pas d’abord au Mali et à qui il avoue en privé qu’il ne pourra plus leur faire confiance. 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯
    DAK arrête tes mensonges là! D’où tu tires ça?
    On vois vraiment que tu deviens un spécialiste des contes et légendes. Si tu n’as vraiment rien à dire il faut taire.

  2. Le président IBK n’a pas limogé Tréta et Igor pour faire plaisir à qui que ce soit mais avec les dérives de Tréta la sanction s’imposait. Comment comprendre que des personnes veulent prendre en otages une institution aussi importante qu’est la primature pour une question de parti politique. Bien que le premier ministre Modibo n’est pas membre du rpm; il travaille pour ce pays et il est donc inadmissible que des personnes comme lui mettent les bâtons dans les roues fut-ils secrétaire général du parti au pouvoir. Toute personne qui a des compétences reconnus doit pouvoir les mettre au profil du pays sans distinction aucune.
    Le Mali n’appartient pas au rpm encore moins à tréta, de la même manière IBK n’est pas le président de rpm mais de tous les Maliens.

  3. Je pense que ces mauvais compagnons du président qui rament à contre courant doivent être virés pour faute grave.
    C’est pour cette raison que je soutiens la volonté du PM de chasser les coupables du non paiement de la cotisation de 200 million à l’ONU.

  4. Le communiqué du rpm et la dernière sortie du Dr Boulkassoum montre que c’est vraiment un grand parti et loin de se lancer dans des débats stériles, les responsables appellent à l’union autour du parti car c’est ensemble qu’on peut développer le pays et le parti. Tout le monde doit se mettre en tête qu’on soit un membre du gouvernement ou pas; on doit participer à travers nos actions à la la construction du pays. Donc que tréta et igor ne soient plus au gouvernement ne veut pas dire qu’ils ne vont plus travailler pour le pays. Vive un rpm uni et solidaire pour l’émergence du pays.

  5. Nous nous rendons effectivement compte que des personnes de mauvaise foi ne sont dans l’entourage du président que pour leur ventre et le voir tomber ensuite.
    Je crois que cette histoire de suspension de droit de vote de notre pays à l’ONU va démasquer beaucoup de ces hypocrites pour permettre au chef de l’État de se débarrasser d’eux.

  6. déclaration du bureau politique du RPM montre la grandeur d’esprit des membres de ce parti.
    C’est le moment de rester soudé et de se battre pour le parti, le pays afin de prétendre à un deuxième mandat.
    Les querelles intestines ne font pas avancer un parti alors restons unis derrière le parti et hissons le toujours vers le haut.

  7. Plus que jamais le RPM doit rester soudé derrière le président IBK afin qu’il puisse atteindre les objectifs qu’il s’est fixé pour notre pays. Comme le vice-président le souligne nous devons “rester vigilants, soudés et mobilisés autour du projet de société et du programme du Parti” qui s’inscrit dans la droite ligne du président IBK afin que le Mali puisse sortir de la crise et aller vers le développement.

  8. L’hypocrisie a toujours été la spécialité des politiciens maliens maliens.
    Ils sont prêts à tout pour arriver à leur fin et la trahison est leur arme la plus fatale.
    C’est pourquoi le PM doit sévir pour cette histoire de non paiement du droit de vote de notre pays à l’ONU en chassant tous les coupables.

  9. Le départ des deux hommes forts du RPM du gouvernement peut s’expliquer par le fait ceux-ci n’entretenaient pas de bons rapports avec les autres membres du gouvernement. Pourtant un gouvernement suppose l’union, la solidarité et la synergie dans les actions. Ainsi si cette atmosphère ne peut pas exister au sein de notre exécutif;

  10. Notre pays n’a plus besoin de traitre.
    Je pense que le président IBK qui a eu le temps d’identifier ses vrai faux amis doit prendre des dispositions pour faire un nettoyage approfondi autour de lui pour se débarrasser de ceux qui ne voient pas les choses comme lui.

  11. Depuis un certain temps; le président IBK a marqué sa déception face au comportement de certains de ses proches qui étaient contre le fait que des personnes d’autres partis puissent faire leur entrée au sein du RPM ce qui n’est pas du tout normal. Notre pays a besoin des compétences de n’importe qui dans ce pays fut-il membre du RPM ou pas. Et je crois que c’est ce qui explique le départ de Tréta du gouvernement.

  12. Le vice-président et porte parole du rpm, le Docteur Haïdara a bien fait de demander l’union autour du RPM car le départ d’Igor et de Tréta ne veut pas forcement dire qu’ils sont incompétents ou qu’il y a des palabres au sein du rpm. Cet autre déclaration vient encore effacer le doute dans nos esprits. On voit dans plusieurs pays où les premiers responsables du parti au pouvoir n’occupent pas de postes au sein des institutions afin que ceux-ci puissent gérer efficacement les affaires du parti. Il ne faut donc pas tomber dans les interprétations sans fondement.

  13. C’est vraiment regrettable de voir une telle situation car des personnes qui sont des compagnons de lutte en arrive à cette extrême. Le président IBK a donné plusieurs avertissements pour que cette situation n’en arrive pas là mais hélas les faits sont là et on doit bien l’analyser afin de ne pas nous tromper dans nos choix car le président IBK ne veut que le bien du Malien et on doit le soutenir dans ses décisions même si elles ne plaisent pas à tous. Avec le temps nous en verront le bien fondé.

  14. Certaines personnes dans l’entourage du président de la république ne sont là que pour leurs intérêts personnels.
    Il est maintenant temps qu’IBK commence à se débarrasser d’eux pour éviter d’entacher sa bonne gouvernance.

  15. Si le président IBK est déçu par ses camarades malhonnête,c’est tout à fait normal.
    Mais je ne vois pas en comment cela intéresse ce DAK qui ne sait créer la polémique autour de tout.
    Qu’il la ferme car il ne dit rien de bon…

  16. Les militants de la majorité présidentielle sont des attentistes parfaits. Chacun se bat pour son intérêt et ne se soucie point de l’intérêt de la majorité. Certains aillent jusqu’à se confronté pour la place. Nos politiciens sont de cette catégorie de politiques de ventre et non de vrais politiques.

  17. Une chose est sure. Au Mali on a vu que les partis politique adhèrent à la majorité présidentielle pour des places et non pour faire un pôle pendant tout le mandant du parti au pouvoir au quel ils se sont alliés. La preuve en est que seule l’opposition alimente les débats politiques avec la présence de la majorité, chose inadmissible en politique.

  18. Les membres d’un camp politique, parti, doivent s’entraider sur la scène politique. Surtout lorsqu’on est parti majoritaire de la présidence. Mais le RPM ne travaille pas au côté d’IBK alors que le RPM sache que ce n’est pas au moyen pour eux de se remplir les poches au côté du président.Il faut le soutenir à la gestion du pays dans un dévéloppement harmonieux.

  19. En politique, il ne suffit pas seulement d’être militant d’un parti. Il s’agit aussi de partager l’idéologie de ce parti et toujours soutenir son collègue dans toutes les activités à caractères politiques

  20. Ces proches, il s’agit toujours de la majorité, sont tous opportunistes. Ce sont leurs intérêts de places qui les préoccupent et non la logique de faire partie d’un parti politique

  21. Ibrahim Boubacar Keita, lors de sa visite en troisième région, a manifesté sa déception face à son entourage, la majorité présidentielle. Il a eu à soulever certains points dans leur réaction.
    Alors le peuple souhaite que le RPM se ressaisissent.

  22. quand il s’agit de mener une guerre de place à l’intérieur même du parti, ils sont tous ambulants dans les débats. C’est vraiment décevant de la part des membres de la majorité présidentielle.

  23. Les politiques maliens sont des opportunistes à la con. Au moment le président de la république est dans les difficultés et compte sur leur coup de main dans les débats politiques, ils sont bouche-b. Alors quel est leur rôle si ce n’est que de remplir les poches comme certain comme treta.

  24. Les partis d’une majorité présidentielle sont tous prêts à défendre leur numéro 1.Par contre ceux du RPM font tous ce qui est en leur pouvoir pour nuire à la gouvernance d’IBK.Alors qu’ils exercent leur vrai vocation pour le RPM.

  25. Certaines personnes sont dans la majorité présidentielle pour seulement la place dans le gouvernement et dans les autres Administrations. Ils doivent comprendre qu’IBK sait ce qu’il fait et doivent le soutenir. 😛 😛 😛 😛 😛

  26. On n’a pas besoin de traitre. IBK veut travailler avec la compétence donc ne nous fatiguer. Qu’on mette fin aux jeux d’intérêt.
    Mr Boulkassoum nous prend pour des enfants. Il est temps qu’ils nous prennent au sérieux. Le président IBK doit sa victoire à la majorité présidentielle pas au RPM

  27. Pour servir son pays, nous n’avons pas besoin d’être du parti majoritaire ou d’une coalition, pour servir son pays, on ne doit rien attendre du Président, on doit agir pour le bien du pays. Le Mali nous appartient tous. Le Président a besoin du soutien de tous les maliens, et surtout de sa famille politique. Il doit être normalement compris par les membres de la mouvance présidentielle mieux que personne.

  28. Ces militants doivent avoir honte de dire qu’ils sont militants du RPM. Ils commettent souvent des actes contre le régime d’IBK que même les opposants n’acceptent pas de faire. La preuve en est que chaque jour ce sont ces gens qui s’entre-déchirent à cause de place ou quoi. C’est vraiment dommage !!!

  29. Le président IBK doit son élection à l’ensemble du peuple malien. C’est vrai qu’il est issu du RPM mais cela ne doit l’obliger à forcément prendre des gens qui ne pensent qu’à leur intérêt personnel. Mr Tréta se prenait pour le président de la république au point d’en vouloir aux personnes nommées par IBK.

  30. Le RPM doit comprendre que le président sait ce qu’il veut. Ce parti doit savoir qu’il n’a pas porté le président IBK pour venir se remplir les poches mais pour travailler.
    Si Tréta est parti c’est qu’il ya une belle raison et il peut être appelé pour d’autre mission. Ce n’est pas seulement étant ministre qu’on peut servir son pays

  31. Le problème pour vous les journalistes maliens, est que vous manquez de formation de journalisme à proprement dit. Vous avez tant clamé ce remaniement, il est fait pourquoi nous fatiguer avec de tels articles à la con.
    Ils ont tous failli à leur mission sinon ils resteraient à leur poste. Ils ont volé l’argent du contribuable malien et ils ne peuvent pas ainsi demeurer à leur poste.

  32. Que le président Boulkhassoum arrête sa comédie mauvaise scène. C’est le RPM qui a réaffirmé son soutien à Tréta au lieu d’IBK donc on peut dire qu’il y a un parti pris par les membres de ce parti de politicards

  33. Tréta est un faux compagnon du président qui préfère plutôt se servir que de servir son pays. Je pense qu’il est à la solde de ces opposants véreux qui veulent voir le président échoué son mandat.

  34. L’ADEMA, l’UDD et autres se sont démarqués de la politique d’intérêt du RPM pour soutenir le président IBK.
    Je suis indigné de la réaction du président Boulkhassim parlant de l’arbre et son écosse alors que qu’ils ont apporté leur soutien à Tréta suite à son limogeage.

  35. A mon humble avis, le problème ne se situe pas au niveau de la majorité présidentielle mais le RPM qui se voit le parti d’où sort le président IBK. Le RPM veut s’approprier de tous les postes ministériels.
    C’est un parti d’opportunistes ou politicards de ventre

  36. Je pense que l’union autour du président et de ses ambitions pour le pays et le peuple doit être le cheval de bataille du RPM comme l’a si bien dit celui-ci lors de sa visite dans la région de Ségou. Seule l’union fait la force. Donc, que les uns et les autres mettent de côtés leurs intérêts personnels au profit de l’intérêt supérieur de la nation et de la population.

  37. Il faut que les journalistes comprennent que pour servir une nation, on n’a besoin d’être de tel ou tel bord politique. Donc, si le président décider de travailler avec qui il veut au nom de la nation qu’on le laisse travailler. Au RPM, je les invite à plus de solidarité comme l’a signifié le secrétaire du parti autour du président pour que ce dernier puisse mener à bien sa mission. C’est encore une imagination de la presse d’une quelconque rupture du président et son parti. Parce qu’une tête influente de ce parti a été limogé.

  38. A mon avis, l’heure n’est pas aux polémiques suite au limogeage de certains ministres dont nombreuses voies trouvent qu’ils ont été parfait dans l’accomplissement de leur mission, mais au travail. Je pense que s’ils sont partis, c’est qu’il y a une raison valable. Et celle-ci est connue de tous. Ceux qui sont partis ne valent pas mieux que leurs successeurs. Comme dans ce pays, les gens aiment les polémiques inutiles jusqu’à dire que c’est le divorce entre le chef de l’Etat et le parti dont il est encore le président. Le limogeage ne saurait être une cause de divorce.

  39. Je pense que le secrétaire du RPM a été on ne peut plus clair sur les diverses interprétations du limogeage du ministre Tréta car ces derniers jours les journaux ont fait de ce limogeage leurs choux gras. Je demande un peu de professionnalisme de la part de nos journalistes. J’estime que le pays ne fonction pas et ne fonctionnera pas sur la seule Tréta. Vivement qu’on mette un terme à ces polémiques incessantes sur l’éviction de ce ministre. Nous devons avancer dans ce pays que de toujours s’attarder sur des sujets qui ne nous mènent nul part.

  40. Je pense que Tréta a été à la hauteur de la mission à lui confié à la tête de son département. Mais cela ne fait pas de lui une personne indispensable. Donc, si celui-ci a été écarté qu’on ne cris pas au scandale. La fonction de ministre n’est pas le seul poste que l’on peut servir la nation. Peut-être qu’il sera appelé à d’autres fonctions. L’avenir nous en dira plus. Pour l’heure, qu’on ne voit pas ce limogeage comme un divorce ou que sais-je encore entre le président et le RPM.

  41. Je pense qu’on a pas à crier au scandale parce que tel ou tel ministre est parti au détriment de l’autre. Pourquoi c’est pas tel ? Si ces deux ministres sont pas partis c’est qu’il y a de bonnes raisons. Evitez mes chers journalistes d’alimenter les polémiques pour des histoires des hommes alors que de nombreux défis nous attendent. Je demande au RPM à rester toujours souder aux programmes de société du président et du parti.

  42. Sincèrement, je ne comprends pas ces journalistes. Lorsque le président décide de travailler avec les compétences peu importe le bord de celui-ci, ces journaleux s’en plaignent car il n’a pas favorisé ces frères de main. Si jamais le président commence à faire face à ces frères de lutte, on le qualifierait d’autre mot. Et chacun y va de son commentaire. Il n’y a pas et n’aura de problème entre le président et le RPM. Je pense que le secrétaire a été on ne peut plus clair. Donc, mes chers journaleux arrêtez de jeter de l’huile sur le feu.

  43. Si les journalistes peuvent se doter d’un minimum d’objectivité et de responsabilité en arrêtant de nous pomper l’air avec les histoires de limogeage de Tréta et Igor. Ce sont de vaillants et loyaux fils de la nation qui sont venus servir celle-ci et qu’aujourd’hui la force des choses a fait qu’ils ne sont plus dans la nouvelle équipe. Cela ne voudrait pas dire que le divorce est consommé entre le président et le parti dont il est issu. D’ailleurs, il n’est pas le président n’est plus la propriété du RPM seul, mais du Mali tout entier.

  44. J’aimerais éclairer certaines opinions surtout ces journaleux qui veulent tout faire pour mettre le feu au sein du RPM. Il faut que vous ( Journaleux) compreniez une chose que la Nation Malienne ne repose pas sur la seule tête de Tréta. Si, son employeur a jugé mieux de le congédier, qu’on ne fasse de cela un scandale ?
    D’ailleurs, des compétents comme Tréta, il y en a autant. De grâce foutez nous la paix !

  45. Cet article n’est pas un scoop Djo.. Si tu n’as plus rien à dire, laisse aux jeunes la relève. Spéculateur pour toujours.
    Les maliens savent que le problème du quinquennat d’IBK n’est pas IBK, mais ceux qui sont autour. Ceux qui suivent la majorité pour se remplir les poches. 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿

    Même vous les journalistes, vous ne découvrez pas cela maintenant, vous savez cela depuis Kala, mais vous ne l’avez jamais dit à la population malienne. 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿

  46. Voici un article sensé de DAK qui en dit long sur l’état d’âme du président de la République.
    Voici un morceau d’article qui peut service de manuel scolaire aux mousquetaires et surtout aux PERDRIX. 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛

    Toutes ses composantes du camps adverse au Régime savent bien qu’IBK n’est pas le problème de ce pays, mais ses collaborateurs. Ils pourrissent le quinquennat de KEITA et par conséquent, la vie des maliens au quotidien. Les opposants savent cela, mais comme, ils n’aiment pas l’homme. Ils l’accusent de tous les maux. Foutaise !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿

    • GROS CON !
      Serais tu en train de nous dire ou d’admettre que le Président IBK est mal entouré ?
      Ou c’est seulement parce que çà chauffe ?
      😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

      • COCO ……..
        Tous les gros cons sont fragiles :………..Après ,et surtout au MALI , ils consultent les féticheurs , or DIEU seul sait que l’art du féticheur , c’est de faire croire à leur “patient” qu’ils vont les protéger , alors qu’ils s’enfoncent eux même dans les conflits d’intérêt en les laissant s’enfoncer ……et en leur conseillant l’inconseillable …..en réalité ……..
        GROS CON … ………tu devrais réfléchir à çà !
        😉 😉 😉 😉 😉 😉 😉 😉 😉 😉 😉
        COCO ….Une certaine expérience …..
        😉 😉 😉 😉 😉 😉 😉 😉 😉 😉

  47. Vu la situation, je dirais que cette majorité n’a nullement lieu d’exister dans ce pays de par le différents actes qu’elle à tendance à poser !!!

  48. En ce moment actuelle, le RPM doit avoir honte de n’est pas supporter et de soutenir le président IBK dans ses acte pour la nation, au lieu qu’à chaque instant il est critiqué par la minorité des opposants.

    Le parti RPM n’est plus le même, ils ont perdu toutes ses valeurs, à cause d’histoire de place ils se déchirent jusqu’à perdre la raison de leurs union.

  49. Au Mali il faut que les uns et les autres sache de quoi est fait d’un parti politique. Un parti politique est un ensemble des individus qui luttent pour la même cause, telle n’est plus le cas au RPM.
    Les gens du RPM pensent plus à leurs poches que l’objectif principal de leur lutte.
    💡 💡 💡 💡 💡 💡

  50. Tout les maliens le savent Le RPM n’est maintenant plus à la hauteur, ce parti politique à malheureusement perdu toutes ses valeurs, comme on le dit quand on est beaucoup, on a toutes sorte de caractères.
    Le RPM doit comprendre qu’il ne jamais tard de s’unir.
    ➡ ➡ ➡ ➡ ➡ ➡

  51. 😆 😆 😆 😆 Le président a très bien fait pour cette confiance qu’il à renouveler en la personne de Modibo Keïta, Modibo comprend les maliens mieux que qui conque, il est celui qu’il faut pour cette poste de premier ministre. 😀 😀 😀 😀
    Le RPM n’a pas pu jouer son rôle de famille politique, ce parti politique est depuis un certain temps est corrompue jusqu’aux derniers degrés, ce parti n’apporte aucun soutien pour le président IBK.
    Le RPM n’est plus encore le même, c’est la nation qui a choisie IBK, alors IBK est le président de tous les maliens.
    😯 😯 😯 😯 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛 😛

  52. Ces gens pensent que ce sont eux qui ont élu IBK. Mais ils se trompent ce sont les maliens dignes et conscients de la situation que notre pays traversait qui ont opté pour IBK en tant que solution, avec un plébiscite de 77,88% des voies pour la première fois au Mali. RPM de honte !!! 💡 💡 😛 😛 😀 😀 😀

  53. Même si le premier Ministre Modibo Keita ne mérite pas sa place, je précise que Dr Bocary Tréta ne mérite pas de rester dans le gouvernement malien. Ce monsieur a trop abusé de la confiance du chef de l’Etat mais aussi des maliens.

  54. Même si le premier Ministre Modibo Keita ne mérite pas sa place, je précise que Dr Bocary Tréta ne mérite pas de rester dans le gouvernement malien. Ce monsieur a trop abusé de la confiance du chef de l’Etat mais aussi des maliens.

  55. Ces militants du parti de la majorité ont lamentablement déçu le président de la République et aussi le peuple malien. Tout compte fait avec eux ou sans eux le président Ibrahim Boubacar Keita ira très loin.

  56. Ces militants du parti de la majorité ont lamentablement déçu le président de la République et aussi le peuple malien. Tout compte fait avec eux ou sans eux le président Ibrahim Boubacar Keita ira très loin.

  57. Le président de la république ne mérite pas un parti sans ambition politique comme le RPM. Tout ce que ces gens savent faire c’est de se battre entre eux-mêmes.

  58. Entre le président et le premier ministre Modibo il existe une parfaite entendement,
    si le rpm pence que le président allais enlever Modibo pour positionner un de leurs, ils se foutent les bras et les pieds dans l’œil.
    Déjà une bonne nouvelle…
    On dit surtout que cette fois-ci, IBK et Modibo Kéita tiennent à former une équipe “forte, solidaire et compétente” pour avoir des résultats pour justifier une candidature du chef de l’Etat pour un second mandat.
    Nous espérons tous…

  59. C’est à cause de la mauvaise gestion du rural dans ce pays qui a fait que la campagne agricole 2014-2015 a été jugée mauvaise par les hommes politiques et les détracteurs. Ce qui a eu de l’impact sur le bilan de la gestion de l’actuel locateur de Koulouba. Cela ne peut en aucune manière compromettre les relations d’IBK avec son parti.

  60. Toutes sortes d’interpretations ont vu le jour après limogeage de Treta, ancien ministre du développement rural. Les journalistes sont allés jusqu’à dire que le président ne se présentera pas sous les auspices du RPM lors des élections présidentielles prochaines.

  61. Le RPM a intérêt à travailler pour la réalisation des projets de société du parti et du président de la république, contrairement à ce qui est dit dans son communiqué publié à quelques heures de l’éviction de Bocari Treta du gouvernement.

  62. Il n’y a pas de guerre entre le chef de l’Etat et son parti, le RPM. La seule éviction de Bocrai Treta ne peut pas être utilisée pour dire qu’il y a divorce entre le président et le RPM. Parce que Treta n’est pas le seul militant de ce parti. 🙄 🙄 😈 😈 😉 😉

  63. Si Bocari Treta est sorti du gouvernement, je pense que ce n’est pas la fin du monde. Il doit aller se préparer et attendre les élections prochaines pour se présenter. Je l’invite aussi à assumer ce qui lui arrive aujourd’hui.

  64. La déclaration du président du RPM, Boulkhassoum Haïdara, a été la bienvenue au moment où la presse disait partout que le président de la république et son parti ne s’entendent plus. Vraiment je ne savais pas nos journalistes pouvait faire une telle chose.

  65. Je me demande ce que deviendrait le RPM sans son président, Ibrahim Boubacar Keïta? J’invite les militants du parti présidentiel à s’allier à IBK pour qu’ils puissent rester sur la scène politique malienne. . A défaut de cela, ils disparaîtront pour toujours.

  66. Les militants du Rassemblement pour le Mali savent qu’avec le président de la république, Ibrahim Boubacar Keïta, ils ont un avenir politique dans ce pays, contrairement à un divorce avec lui.

  67. Cela ne peut et ne doit pas faire de Boulkhassoum Haïdara un président coursier. Il a fait ce qu'il fallait faire. Arrêtez un peu d'imaginer les choses ainsi.

  68. Cela ne peut et ne doit pas faire de Boulkhassoum Haïdara un président coursier. Il a fait ce qu'il fallait faire. Arrêtez un peu d'imaginer les choses ainsi.

  69. Quel dommage, ces individus mal intentionnés oublient que ce n’est pas eux qui ont porté IBK au sommet. Je rappelle que l’actuel chef de l’Etat a été élu avec 77% des voix électorales. A présent, tout porte à croire que si ça ne tenait qu’au RPM, IBK ne serait pas là où il est aujourd’hui.

  70. Au lieu d’aider le président de la République à gérer le pays, les membres du parti de la mouvance présidentielle se sont mis contre lui. Quelle déception!!! La rentrée dans le gouvernement du Dr Bocary Tréta a été une erreur de la part du chef de l’Etat car ce dernier n’a fait que lui apporté des ennuis.

  71. S’il y’avait quelqu’un qui devrait se donner au travail plus que tous les Ministres c’était Bocary Tréta mais ce fut le contraire. Or, Le RPM sans IBK à l’appui, c’est complètement vide. C’est grâce au président IBK que le RPM est ce qu’il est aujourd’hui. Mais malheureusement pour eux, l’ingratitude a pu les dominé, donc mieux vaut qu’ils se débrouillent sans Ladji Bourama.

  72. Les membres du parti RPM ne doivent pas prendre le limogeage de Bocari Treta comme une déclaration de guerre entre eux et le président de la république, non loin de là. C’est Bocari Treta en personne qui n’a pu fait de bon résultat. Le RPM doit essayer de comme prendre l’action du gouvernement et le soutenir car elle dans l’intérêt générale.

  73. Je pense que nous ne devrions pas créer de polémique autour du limogeage pure et simple de Bocari Treta, vue ses résultats en tant que ministre, il le méritait se limogeage. Le plus important doit rester l’intérêt général du pays.

  74. Je pense que ce sont les détracteurs qui veulent créer de fausse tension entre IBK et le RPM, sinon en se concerne le limogeage de Treta Bocari, le RPM ne l’a point vue d’un mauvais œil. Le plus important reste le Mali d’abord.

  75. Que les détracteurs n’essaient pas de créer des polémiques fictives entre IBK et le RPM. Entre IBK et le RPM, tu vas bien, IBK a purement et simplement faire ce qui était bien pour la pays, le meilleur reste avenir. IBK a toujours consolidé seulement le lien entre lui et le RPM.

  76. Le rôle primordial de la majorité présidentielle est d’apporter soutien au régime en place, 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 soutenir les actions gouvernementales, 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) mobiliser et sensibiliser la population à suivre et garder d’avantage de confiance et d’espoir au président. 💡 💡 💡 💡 💡 💡 💡

  77. Je suis content du soutien du RPM à IBK. Ainsi, ils pourront aider IBK et son régime dans leurs durs labours. Coursier ou pas le plus important est l’entretien de la bonne relation entre IBK et son parti politique.

  78. J’apprécie beaucoup se soutient de la part des membres du RPM. Le RPM, visiblement est en train d’apporter un grand soutien au régime en place. IBK d’une très grande expertise en politique et entre lui le RPM le courant passe bien.

  79. Le faite de soutenir un président jusqu’à la tête de la présidence ne signifie pas que le parti d’appartenance du président à la main mise sur lui. Dès son élection à la tête de la magistrature suprême le président est élu pour tout le pays. Les membres du RPM doivent le comprendre et le soutenir dans toutes ses décisions.

  80. Le faite de soutenir un président jusqu’à la tête de la présidence ne signifie pas que le parti d’appartenance du président à la main mise sur lui. Dès son élection à la tête de la magistrature suprême le président est élu pour tout le pays. Les membres du RPM doivent le comprendre et le soutenir dans toutes ses décisions.

  81. DAK voulez-vous coûte que coute faire croire de grande tension entre IBK et la CMP, certes Treta a été limoger du nouveau gouvernement, mais la relation entre IBK et le RPM et la CMP reste en bonne état. Les journalistes comme DAK tentent de tromper la conscience des honnêtes citoyennes, pour des balivernes.

  82. “…..IBK a été définitivement déçu par ses camarades qui ne pensent pas d’abord au Mali….” Comme si lui, il pensait au Mali.

Comments are closed.