Centre National des œuvres Universitaires (CENOU) : « Notre mission consiste à donner un excellent cadre de vie et d’études aux étudiants maliens », dixit madame Sylvie

4

 

Selon madame Sylvie, la carte CENOU est individuelle et permet aux étudiants maliens d’obtenir des avantages liés aux études universitaires, dont la bourse, le trousseau, l’hébergement à l’internat, la prise en charge sanitaire, l’accès au véhicule de transport du CENOU… La dite carte est également un moyen pour l’administration de savoir qui est étudiant et qui ne l’est pas. « Bientôt, tous les étudiants seront dotés d’une carte Ecobank nommée ‘’Carte Express’’. Cela remplacerait les cartes bancaires actuelles. Cette nouvelle carte prendrait en compte plusieurs défaillances constatées de part et d’autres. Il s’agit surtout du problème des comptes dormant, dont les étudiants sont toujours victimes », a bien précisé madame Sylvie et d’ajouter que la carte express aura une durée de 3 ans.

 

Parlant du motif pour laquelle une forte délégation du CENOU est déployée au stade omnisport Modibo Keita, elle dira que les choses avancent à pas de caméléon et que cela serait dû au fait que les étudiants ont des problèmes d’argent. Car le retrait de la dite carte est lié au paiement de 5 000F Cfa. « En tant qu’experte à la matière, je pense qu’il vaut mieux proposer aux étudiants de prélever directement les 5 000 F CFA sur leurs trousseaux. Ainsi, les choses iront plus vite et toutes les cartes seront vite retirées. Mais pour cela, il faut que l’aeem, le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique et le CENOU se concertent et décident tous ensemble », a-t-elle expliqué.

 

En guise de conclusion, elle dira que la mission du CENOU consiste à gérer les problèmes des étudiants. « Il y a un sérieux problème de communication qui s’impose, les étudiants pour la plupart ne savent pas vers qui aller ou même quelle est la vraie nature de leurs problèmes. Il y a aussi des étudiants qui ne comprennent pas un mot en français, il nous faut donc mieux communiquer. Par ailleurs, il est très important que les étudiants se donnent le temps de partir vers l’information, de lire les tableaux d’affichage, de se renseigner sur le coup d’un retrait effectué sur d’autres GAP que celui d’ECOBANK…», a-t-elle insisté.

 

Enfin, tous les nouveaux bacheliers maliens peuvent aller retirer leurs cartes CENOU au stade omnisport de Bamako aussi vite que possible. Car cette opération, qui a démarré le lundi 9 janvier dernier, est sensée durer 2 semaines.

 

 

KANTAO Drissa

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

Comments are closed.