Enseignement supérieur : les Etudiants l’ITMA édifiés sur la formation et l’employabilité

0

L’Institut Africain de Technologie et de Management (ITMA) a tenu, le week-end dernier, sa conférence de fin d’année universitaire 2018-2019 sur le thème : «  de la formation et l’employabilité ».

 L’ITMA est une jeune université qui ambitionne, selon son président Oumar Touré, d’accompagner les étudiants Maliens  de façon pragmatique dans leurs cursus universitaire.  Pour ce faire,  l’Institut organise chaque fin d’année une  journée marquée par des conférences pour partager des offres de formation qu’il dispose. La particularité de l’ITMA est qu’elle offre la formation  dans les deux premières années  dans les filières d’ingénieurs et le reste  se poursuit à l’Hexagone, notamment  à l’université Paris XIII. « La conférence  est initiée pour créer une symbiose entre  les étudiants, les formateurs-enseignants et les parents d’élèves. L’université, c’est un savoir-faire.  Nous voulons répondre aux problèmes auxquels la plupart des universités sont confrontés.  Comment faire pour que les  filières de formation répondent aux besoins du marché d’emplois ? », a expliqué le Président de l’ITMA  Oumar Touré.  D’après lui, l’ITMA forme les étudiants dans les filières d’inférieurs, les métiers de l’informatique, la technologie, la gestion, le management…

 Ainsi, pour résoudre l’équation formation et l’employabilité, plusieurs conférenciers issus du secteur privé ont édifié les étudiants de leurs expériences.  Il s’agit du directeur de l’Hôtel Onomo, Jean Bosco Dembélé, qui a soulevé les difficultés liés à l‘obtention d’un emploi dans les entreprises privées. Il a prodigué des conseils aux étudiants sur la nécessité du choix des filières de formation, la maîtrise du Français, l’Anglais et l’outil informatique.

 Mohamed Ramdani, professeur venu de France,  s’est appesanti sur l’importance des métiers d’ingénieurs. Selon lui, le métier d’ingénieur est une formation-développant un ensemble de compétences. Pour ce faire, indique –t-il,  l’ingénieur doit avoir un esprit polyvalent, scientifique, rational, créatif, entreprenant, ouvert et adaptable à toutes les circonstances.   D’autres  personnalités comme  les anciens ministres Me Mamadou Gaoussou Diarra, Mme Ginette Bellegarde ont intervenu pour parler de leurs expérience Étatique.

L’ITMA  se présente comme une passerelle vers les universités extérieures. En outre, il projette à partir de la rentrée prochaine l’ouverture des formations professionnelles en Master pour offrir davantage une formation de qualité dans les métiers techniques.

 Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here