Grève des enseignants de l’Enseignement supérieur : L’AEEM menace de prendre en otage le baccalauréat

2

L’Association des élèves et étudiants du Mali (AEEM) menace de prendre en otage les épreuves du baccalauréat qui doivent avoir lieu du 19 au 22 juin 2023. Cette action vise à protester contre la grève qui est en cours au niveau de l’enseignement supérieur. « Une série d’actions est en gestation, notamment un préavis de grève, des marches et des sit-in pour pousser les plus hautes autorités à trouver des compromis avec les enseignants de l’enseignement supérieur », apprend-on du coté de l’AEEM.

A noter qu’après une série de grèves sans négociations avec la partie gouvernementale, le Syndicat national de l’enseignement supérieur (SNESUP) et le Syndicat des enseignants chercheurs du Mali (SECMA) observent, depuis le 17 avril 2023, un arrêt de travail. Pour la levée du mot d’ordre, le SNESUP et le SECMA exigent du gouvernement l’application immédiate de la prime de recherche; la prise en compte de l’indice 3000 dans le cadre de l’harmonisation des salaires ; la sécurisation de l’espace universitaire ; la séparation des deux (02) statuts conformément aux recommandations des Assises nationales de la refondation (ANR); l’octroi d’une prime de déplacement pour les travailleurs de Kabala et ceux des Instituts d’enseignement supérieur (IES) dans les régions; le payement immédiat et intégral des heures supplémentaires et des frais des tâches liées aux examens; le recrutement massif et immédiat d’enseignants; la revalorisation de la prime de logement; l’octroi de passeport de service aux enseignants-chercheurs de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

M. K. Diakité

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. OK , ils peuvent le faire mais croyez moi ni les faux professeurs et leurs cancres de l’AEEM regretteront cette attitude car leurs domicile et leur famille payeront le prix. Nous n’allons jamais accepter un tel crime.

  2. I have always disliked that many of Malians strikes are set at periods they may do mose damage to society. That is no way to try to upgrade living conditions of community.
    Cause to strike appear righteous but do we have timely access to financial resources to fulfill demands. If we do not we must devise other ways to fulfill righteous demands that it is feasible to fulfill. Other ways may include government store that allow teachers to purchase goods from furniture to clothing at greatly reduced price or/ plus free utilities or/ plus free homes for designated term of commitment to teach or free rent etc.
    There are ways but we need perceive them plus fairly negotiate putting those methods to use.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Leave the field below empty!