HETEC : Les dessous du report de la rentrée académique

0

Sise à Badalabougou, Bamako en République du Mali, la filiale HETEC (Ecole des Hautes Etudes de Technologies) du ministre ivoirien Sanogo a passé de mauvais moments cette semaine. Et pour cause, cette école se trouverait dans le collimateur des impôts pour des impayés de l’ordre de 230 millions de nos francs, et s’était embourbée par ricochet dans un conflit avec le corps professoral qui refuse d’en être victime à travers une ponction des sous sur les salaires. Du coup, la rentrée académique qui était prévue pour lundi dernier a été reportée à lundi prochain pour y voir clair.

Ouvrira, ouvrira pas ! La belle et prestigieuse école dont la renommée  fait des jaloux est finalement en panne d’inspiration. Incroyable mais vrai, cette école qui vient de fêter avec faste ses dix ans d’existence en 2012-2014 pour près de 14 millions de francs CFA de dépenses avait laissé pantois son corps professoral le lundi dernier. Selon les enseignants que nous avons pu joindre pour en savoir plus, suite au report de la rentrée académique, il nous est revenu qu’HETEC doit près de 230 millions de redressement aux impôts. Pour toute solution, l’école avait voulu baisser les honoraires des professeurs en y prélevant les 17.5 d’impôts sur le salaire (ici CTS pour les conventionnaires, ITS pour les fonctionnaires). Or cette imposition a une histoire à HETEC.

En effet, HETEC avait pris l’engagement, en guise d’augmentation de salaire, de payer aux impôts la contrepartie revenant aux professeurs. Mais apparemment, l’école a accumulé les non paiements au point de se retrouver avec une assiette lourde de 230 millions de francs CFA d’impayés. Au lieu de négocier avec les impôts en vue de solutions honorables pour éviter d’écorcher la crédibilité de l’école, les autorités de l’établissement avaient choisi de revenir sur les acquis du corps enseignant. Les professeurs ont répondu par un non catégorique en refusant de reprendre la craie à l’ouverture prévue pour le lundi dernier. C’est pourquoi, disent les professeurs, la rentrée a été reportée à ce lundi 02 novembre 2014.

Aux dernières nouvelles, les choses semblent rentrer dans l’ordre car l’école aurait décidé de ne plus toucher aux honoraires des professeurs. Comme quoi, ce lundi, HETEC pourrait démarrer les cours, normalement. Pour le bonheur des étudiants, des parents, des professeurs et de tous. Dieu merci!

Ousmane COULIBALY

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER