Onzième session ordinaire du Conseil d’université de Ségou : Le renforcement des acquis au cœur des préoccupations

0

Le Lundi 15 février 2021 s’est tenue dans la salle de visioconférence dudit établissement la onzième session ordinaire du conseil d’université de Ségou. Ladite session était présidée par le président du conseil d’administration, le docteur Oumar Niangadou. Le recteur docteur Esaii Daou et tous les autres administrateurs étaient présents. Après les mots de bienvenue du représentant du gouverneur de Ségou monsieur Sinè Dembélé, le tout nouveau recteur docteur Essaii Daou après son mot de bienvenue, a fait observer une minute de silence en la mémoire de Djibril Souleymane N’diaye, représentant de l’Association des Établissements d’Enseignements Privés, décédé au cours de l’intersession. Les administrateurs ont eu à examiner le compte rendu et le procès- verbal de la dixième session du Conseil d’Université, examiner l’état de mise en œuvre des recommandations de la dixième session ordinaire du conseil d’université , examiner le rapport annuel de 2020, d’examiner le rapport annuel de performance de 2020, examiner le programme annuel d’activités de 2021, examiner le projet annuel de performance de 2021et examiner le plan stratégique de développement 2020-2025, le rapport d’évaluation du PSD 2015-2020. Le docteur Daou récemment promu à cette fonction s’est dit très comblé. Il a remercié Dieu et a demandé l’accompagnement de tout le personnel de l’université de Ségou pour la réussite de la mission qui leur est confiée. Ensuite, il a rappelé les activités menées suivant le plan quinquennal (2015- 2020) de l’université de Ségou dont la mise en œuvre est arrivée à terme depuis le 31 décembre 2020. Ce premier plan a permis de construire les fondements de la jeune université grâce aux différents financements de l’Etat, de l’université elle-même, des bailleurs de fonds comme la banque mondiale via le PADES, le Projet NICHE, Lux Dev etc… La réalisation, c’est surtout la construction du bloc pédagogique de l’institut universitaire de formation professionnelle (IUFP) qui abrite également, la faculté des sciences sociales (FASSO) et la faculté du génie et des sciences (FAGES). Cette œuvre architecturale compte entre autres quatre amphithéâtres d’une capacité de 200 places chacune, 36 salles de classes de 50 places par classe, quatre laboratoires, une bibliothèque sans oublier un nombre important de bureaux pour le personnel administratif et technique. Entièrement financé sur le budget d’Etat, les coûts de réalisation totale se chiffrent à 2milliards245 millions FCFA. Le recteur Isaii Daou adonné l’information qu’il y aura la construction pour la FAMA d’un bloc de huit salles de classes des bureaux, une salle informatique, une salle des professeurs. Suivront aussi d’autres salles pour les divers besoins pédagogiques. En plus il faut comptabiliser un amphithéâtre préfabriqué construit par le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique. Aussi cette faculté attend l’opérationnalisation d’un nouveau bloc qui abritera le département d’élevage et de santé animale. Le coût total du bâtiment se chiffre à 800.000.000 de FCFA. Il a été construit grâce au PADES qui s’est engagé aussi pour l’équipement de laboratoire pour un montant d’environ 400 millions. En plus, les efforts ont été accomplis dans le domaine de la formation de formateurs : Dix (10) thèses financées par le PADES ; trois (3) Masters et deux (2) thèses financés par le projet NICHE.
Certes ce tableau est reluisant mais cependant des difficultés existent selon le recteur. Il s’agit surtout de la baisse sensible annuelle de la subvention de l’État face à l’effectif pléthorique des étudiants. Toujours selon lui, pour faire face aux nombreux défis présents, l’université de Ségou entend dans le cadre de son second Plan Stratégique de Développement poursuivre sa dotation en infrastructures. Il envisage, avec le soutien de son personnel et celui des autres partenaires la construction de nouvelles infrastructures (deux amphithéâtres de 350 places, construction des blocs à Dougadougou et postes de sécurité, logement du gardien, etc.), L’opérationnalisation de l’atelier mécanique, etc.
Quant au Président du Conseil d’université de Ségou, Docteur Oumar Niangadou, il a remercié et félicité le Vice-recteur pour avoir bien assuré l’intérim pendant une année avant de souhaiter au nouveau recteur une bonne chance pour l’atteinte des objectifs que l’université s’est fixés.
Abdoulaye Yérélé

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here