« Plus de 5000 élèves fictifs dans les lycées privés …des enseignants fictifs qui prennent quatre salaires différents… plus de 3000 faux diplômes… » Voilà quelques une des révélations du Ministre Housseyni Amion Guindo lors de sa tournée à Kayes

11
Le Ministre de l’Education Nationale, Housseyni Amion Guindo
L'ex- Ministre de l’Education Nationale, Housseyni Amion Guindo

Dans le but d’échanger avec les acteurs de l’école malienne, le Ministre de l’éducation M. Housseyni Amion Guindo a initié une série de visite à l’intérieur du Pays dénommée « la conférence des cadres de l’éducation ». Après Zantièbougou dans le cercle de Bougouni, Mpèssoba dans le cercle de Koutiala, Sevaré dans la Région de Mopti, la cité des rails a reçu le samedi 24 février le Ministre et sa délégation dans le Gouvernorat en présence de tous les responsables et partenaires scolaires de la Région.

Poulo comme on l’appelle, a été chaleureusement accueilli par les syndicats de l’école à Kayes. Dans la cour comme dans la salle de conférence du Gouvernorat, on pouvait lire sur des banderoles : « Remerciements au Ministre pour l’obtention du statut du personnel enseignant »

Après les mots de bienvenue du Maire M. Mahamadou Diallo et celui du Conseiller aux affaires juridiques du gouvernorat, Amadou Alpha, le Ministre fera un discours préliminaire dans lequel on notera beaucoup de promesses : l’intégration des écoles coraniques dans le système éducatif formel, la transformation des écoles communautaires en des écoles publiques, la dotation des Inspecteurs Régionaux et des conseillers de matérielles roulantes et l’application imminente du statut. C’est surtout ce dernier point qui a augmenté la popularité du Ministre auprès des Enseignants. C’est pourquoi les syndicalistes de manière unanime ont vanté les efforts du ministre tout en le remerciant pour non seulement le sacrifice consenti mais aussi pour le respect de la parole donnée.

Dans son intervention, le DAE soulignait un manque de personnel dans certains domaines et surtout l’état vétuste de l’unique Lycée Public de la ville. Et M. Konta de répondre qu’il en est bien conscients et que pour diminuer ce déficit, le Ministre a proposé que les recrutements de cette année se fera dans les régions et le district de Bamako. Ce qui tiendra en compte les besoins locaux.

Quant au représentant des écoles privées agréés dans la région de Kayes, il avait souhaité que le choix des élèves soit pris en compte lors de l’orientation. Une demande qui sera repoussée par le Directeur de l’Enseignement technique qui répond qui l’Etat n’enverra pas ses enfants dans les écoles où la formation n’est pas bonne.

Les syndicalistes de la délégation ministérielle : Adama Konaté de la COSES et Amadou Coulibaly du SYNEB ont déclaré que Poulo a réalisé des avancées notoires et que l’espoir est permis si les choses continuent ainsi.

Reprenant la parole, le ministre dira qu’une équipe sera diligentée pour faire l’état des lieux du Lycée Dougoukolo Konaré afin de le réhabiliter dans l’immédiat. Rappelons que le journal régional KayesInfos avait dans l’une de ses parutions avait alerté les autorités régionales sur la vétusté de l’Etablissement. Mais le Ministre fera des révélations fracassantes sur le déficit de bonne moralité dans le milieu scolaire notamment chez les administrateurs et les enseignants. Nombreux problèmes liés à la malhonnêteté des enseignants et de certains administrateurs sont décelés.

Selon l’ex ministre du sport, il y a certains enseignants qui prennent quatre (4 ) salaires différents avec 4 matricules mais ne travaillant que dans un seul lieu. Ce qui amène forcément un déficit de personnel. Également, il révèle qu’il y a des » morts vivants » qui prennent des salaires. Certaines personnes sont mortes depuis, mais leur salaire continue de tomber et les administrateurs en complicité avec les financiers véreux empochent ces sommes.

S’agissant des faux diplômes, le Président de la CODEM nous révèle que la DRH de l’éducation a identifié plus de 3000 faux diplômes pour l’intégration de l’année passée. Et pire, en complicité avec les cadres du ministère certains promoteurs d’école ont des noms des élèves qui n’existent même pas. Et ce nombre d’élèves fictifs dépasse 5000 selon le Ministre.

De même pour les cantines scolaires, le ministre déclare que l’Etat met plus de trois milliards dans les cantines scolaires. Mais il avoue qu’il n’a vu aucune cantine fonctionnelle lors de ses tournées. Les actions sont en cours pour solutionner tous ces problèmes évoqués. A la fin de la conférence, il fera un don de 30000 kits scolaires pour les enfants.

Oumar Bagayoko

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

11 COMMENTAIRES

  1. Ces voleurs soit-disant enseignants viendront certainement dans quelques jours avec d’autres revendications dans le seul but de boucher le trou qu’ils remplissaient avec la fraude.

    Je dis qu’au Mali, on a très mal compris la démocratie. Certains pensent toujours que la démocratie c’est la liberté totale dans l’impunité “n’ba kè piè fochi tè bô la”.

    Une démocratie sans restriction d’une partie des libertés s’appelle “l’anarchie”. Il faut que les populations sachent qu’il y a la matraque.

    Ce qui se passe dans les régions centre du Mali en est une illustration parfaite où l’État n’a jamais vraiment été suffisamment présent. Certaines localités avaient même oublié qu’elles sont au Mali.

    Je te que les maliens ont eu trop de libertés. Tout le monde fait et dit ce qu’il veut sans conséquence. Il faut même fin à ces genres de comportement indigne d’un citoyen.

  2. Du calme mes compatriotes maliens. Ces statistques sont seulement celles de la region de Kayes selon l’article. Il faut aussi presenter le tableau des autres regions. Comment comprendre que des ministres qu’on a cru tres competent , ont dirigé ce minisitere mais ont aussi contribué à le pourrir, pauvre Mali. Mais de mon point de vue le premier responsable de cette situation est l’ancien president Alpha Oumar Konaré qui a eu la mauvaise idee de dire qu’il faut un village, une ecole. Les cupides maliens sachant que la proximité aide les maliens , chaque petit argentier a creer sa petite chose appelée ecole. Et puisque c’est comme une entreprise pour faire du profit, il faut avoir un papier qui vous y autorise, d’ou le vol des diplomes avec toute la chaine de complicité du bas de l’echelle a son sommet. Les gens sont au courant mais comme le malien meme se soucie peu de son avenir ( on vit aujourd’hui et le reste on s’en foue) cette situation va perturber. Ou sont partis les resultats du controle organisé par Moussa Mara?, que du gachis. Voici des raisons pour lesquelles les maliens doivent se lever et se battre a raison, mais non on se fourt dans des histoires d’islam entre des pays qui ne pensent meme pas a nous. Le ministre actuel vous allez voir ne peut pas faire mieux que les autres car: il est lui meme enseignant, promoteur de lycee et politicien, il est disqulifié d’office. Je vous conseille les amis maliens soucieux d’un veritable changement qu’il faut renverser le systeme c’est a dire chasser des affaires publiques touts ceux qui de Moussa Traoré à nos jours ont participer à la gestion de ce pays, et qui ont plus de 55 ans. Il nous faut retourner la terre sur eux. Il n’ y a pas de changement reussi sans sacrifice, soyons prets meme a y laisser nos vies s’il faut changer.
    Vive le Mali debarassé des politciiens, des leaders reliegieux menteurs, des riches voleurs des deniers publics, des corrompus et des insouciants voleurs de diplomes.

  3. comrades what incompetent process allowed condition to reach such proportion? Another system should be immediately implemented including monitor that ascertain whatever functions that should be carried out appear to be carried out thereto providing for students to have a world class education with ongoing education fulfilling necessary steps plus stages of learning to a world class high school degree require.
    It seems IBK method despite knowing people of Mali tend to emulate their leader fail to fulfill essentials which would ascertain world class education requirements are being met. Well all of Mali know that IBK is corrupt thus wherever they also have opportunity to profit by corrupt means they pursue such means. Under such conditions there need be wary monitor to ascertain that to greater extent government funds designated for a function such as education is truly being thriftly used for education.
    Cost of a capable monitor certainly far far below funds loss due to corruption plus it is stupid under total circumstance of IBK government not to include monitor wherever a sizeable amount of government fund are involved.

    In fact once I am home in cooperation with Julu women of Buntu Beliefs Religion (BBR) we will offer a business service monitoring use of government funds to greatest of details. Thereof we will not prevent legitimate business transactions but will severely reduce corruption by such means. We hope these Julu independent monitors serve administration of Moussa Coulibaly as president of Mali in 2018.

    MOUSSA COULIBALY FOR PRESIDENT OF MALI 2018
    Patriotic Movement Platform For Change

    Very much sincere,
    Henry Author(people of books) Price Jr. aka Obediah Buntu IL-Khan aka Kankan aka Gue.
    translationbuddy.com

  4. Dieu nous protégé contre ces caimans de Bko qui ont migrés partout à travers le pays et mangent les pauvres c’est pourquoi les pauvres payent les impots et taxes mais ses enfants n’ont pas acces à l’ecole Le minister doit prendre les choses en mains pour assainir ce milieu vereux il y a trop d’impunité au mali il faut vraiement un vrai changement de comportement de certains maliens. Si nous voulons un changement il faut changer dans le bon sens

  5. Quand je disais que l’enseignement participait désormais à tous les tares de l’heure de notre Mali démocratique on a pensé que je délirais.
    Ce n’est plus un secret qu’au Mali pour avoir de l’argent rapide il faut être dans le C de l’école, l’avenir des enfants ça c’est autre chose tant qu’on a la facilité de s’y édulcorer sans grand effort.
    Comme quoi les terroristes courent dorenavant toutes les rues du Maliba.

  6. On nous dit pourtant, qu’il y a pas suffisamment d’argent pour la scolarisation de tous nos enfants qui seraient trop nombreux pour le budget de l’Etat malien. Quelle paradoxe!
    Et malgré tout, Moussa Mara a eu le culot de singer Macron pour nous dire de faire moins d’enfants pour qu’il y ait suffisamment d’argent disponible pour la scolarisation de tous nos enfants.
    “Djaga djaga wari ciaman bika sugnè déh ” !
    Même si toutes les femmes maluennent procédéront à des avortements systématiques pendant 20 ans, il n’aura pas suffisamment d’argent pour l’enseignement au Mali, car tout est détourné par les circuits mafieux ! Les écoles apparaîtront toujours saturées sur papiers et il y aura toujours des faux enseignants payés fictivements on nous dira qu’il faut commencer à exterminer tous les enfants en dessous de 5 ans pour que l’école soit accessible, et ainsi de suite.
    Moussa Mara doit être publiquement exécuté pour avoir insulté l’intelligence des maluens en singeant le fasciste Macron avec cette histoire d’arrêter de faire des enfants au Mali !
    Les enfants vont continuer à naître mais les traîtres comme Moussa Mara doivent être exterminés au Mali pour que le pays puisse avancer !

  7. C’est normal si des tout venant se retrouvent dans l’enseignement. Depuis que l’enseignement a été libéraliser on assiste à toute sorte d’école privée dans ce pays. L’un des corps les mieux payer de la fonction publique, mais dont les travailleurs sont là à faire du chantage à chaque occasion tout en oubliant qu’ils ont eux aussi été enseigné par d’autres qui avaient au moins du mérite. Regarder un peu notre système éducatif actuel. On en a même honte puisque ne répondant à aucune valeur ni d’éthique. Il faut être riche pour que ton enfant bénéficie d’un enseignement digne de ce nom. Que Dieu ait pitié de ce pays. Chaque jour quelqu’un se réveille avec une revendication et tout ça au nom de soit disant Démocratie. Mais ça c’est quelle démocratie qui est entrain de nous détruire? Que Dieu nous en garde. Nous avons très mal compris cette démocratie qui devait au contraire nous apporter plus de bonheur et de liberté. Mais malheureusement chez nous c’est devenu de l’anarchie. Que Dieu sauve notre beau pays que nous aimons tous.

  8. Niyéfôkôyé Kayes mes chers frères et sœurs savez-vous ce qui est équerrent dans tout ça que ces voleurs crient sur tous les toits que l’État leurs vole alors que c’est eux les vrais suceurs de sang et dire que c’est des chefs de famille donc le ridicule ne tue plus au Mali que Dieu nous assiste en veillant sur nous et nous fasse miséricordieux dans ce bas Amiiiiiiiiiiine et qu’il en soit ainsi yarabi

  9. Que voulez vous ce pays va inéluctablement a la dérivé. Quand des enseignants sences enseigner les bonnes manières se mettent a voler au mépris de leurs dignités et du sacerdoce aucun avenir prometteur n’est envisageable.

  10. Que le ministre chasse tous ces malhonnêtes de notre système éducatif. Voilà des enseignants malhonnêtes qui font du chantage à chaque fois à l’Etat malien pourtant ce ne sont que des voleurs. Il faut virer tous ces voleurs de nos écoles. 3 milliards pour la cantine. Pourtant aucun enfant ne mange cantine dans ce pays. C’est vraiment écœurant que des gens soient aussi cupides. Il faut vraiment sévir pour mettre fin à ces pratiques.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here