Pour la Redynamisation du SNESUP : ASR-SNESUP appelle à la tenue d’un Congrès !

0

Ce mardi, 06 septembre 2022, s’est tenu à l’ENSUP un point de presse de l’Alliance des  Secrétaires  Généraux pour la Redynamisation du Syndicat National de l’Enseignement Supérieur  (ASR-SNESUP). Les animateurs appellent à la tenue d’un Congrès extraordinaire du SNESUP. Ils veulent qu’il se tienne  le 15 octobre 2022.

Ils ont profité de l’occasion pour attirer l’attention de l’opinion publique ainsi que les militants du Syndicat National de l’Enseignement Supérieur sur la situation qui prévaut  au niveau de leur  syndicat. Les secrétaires généraux des comités SNESUP de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, avant la tenue de ce point de presse, avaient fait de longues réflexions et d’échanges sur l’Etat de leur comité syndical.

A la tribune, ils ont été nombreux à prendre  la parole. Notamment : Dr. Abdoulaye Sékou Traoré de la Faculté des Arts, des Sciences et des Techniques (FAST) qui a introduit l’événement avant de céder la parole à Dr. Oumar Coulibalyde la Faculté des Sciences Economique et des Gestion (FSEG) qui a fait la déclaration liminaire dont nous vous livrons la synthèse.

La non-tenue du congrès du Syndicat  National de l’enseignement Supérieur(SNESUP) depuis 2012 alors que les militants l’ont maintes fois réclamé. Cela a créé une situation de méfiance des travailleurs de l’enseignement supérieur du Mali face au Comité Exécutif National (CEN-SNESUP). Actuellement, le CEN-SNESUP est démembré à plus de 2/3 de ses membres et se trouve dans l’incapacité de prendre en compte les aspirations profondes des militants pour conduire sérieusement les négociations avec leurs partenaires stratégiques. Le CEN-SNESUP est désavoué car ses mots d’ordre de grève sont boycottés. C’est pourquoi, il est nécessaire de le renouveler maintenant. 

La nécessité de réviser les statuts et règlement intérieur du SNESUP ; le niveau de paiement avancé des cotisations spéciales des comités pour l’organisation du congrès ; la dégradation du climat de confiance entre les généraux et leurs militants de base pour la non-tenue du congrès ; la disponibilité de salles adéquates dans certaines structures d’enseignement supérieur pouvant abriter les activités du congrès ; la nécessité de maintenir l’unité et l’épanouissement des militants du SNESUP sont des raisons qui ont poussé la mise en place d’une Alliance des Secrétaires Généraux pour la Redynamisation du SNESUP( ASR-SNESUP). 

Cette alliance est un groupement de secrétaires généraux soucieux de l’avenir des travailleurs de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique du Mali. Elle a pour but d’organiser un congrès extraordinaire, relire les statuts et règlement intérieur et mettre en place un Comité Exécutif National Consensuel. Ainsi, le nouveau comité exécutif national, en toute l’égalité et légitimité, va conduire les négociations avec les partenaires stratégiques.

De ce fait, l’Alliance se désolidarise de tout acte posé par le secrétaire général actuel du SNESUP. Dans ce cas, une équipe transitoire sera mis en place dans un bref délai avant l’organisation du congrès extraordinaire prévu pour le 15 octobre prochain.

Bata Kamissoko (Stagiaire)

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here