Samé Diogoma : la population réclame le décrochage de ses écoles du CAP d’Ambidédi pour celui de Kayes rive gauche

0

Dans le but de rapprocher l’administration des administrés, la population de Samé Diongoma, à travers l’équipe communale, réclame le décrochage immédiat des écoles de la commune du Centre d’animation pédagogique (CAP) d’Ambidédi pour celui de Kayes rive gauche.

La population de la commune rurale de Samé Diongoma n’en peut plus. Elle qui assiste impuissamment au rattachement des écoles de la commune au Centre d’animation pédagogique (CAP) d’Ambidédi depuis 2013. Les habitants de la commune de Samé Diongoma ont plus de facilité d’accéder à Kayes (dont la commune est distante de 13 km) qu’à Ambidédi situé à plus de 25 km en allant vers le Sénégal.

Face à cette situation qui n’a que trop duré, la population réclame le décrochage immédiat des écoles de la commune du Centre d’animation pédagogique d’Ambidédi pour celui de Kayes rive gauche. «C’est une  aberration et un non-sens pour celui qui connaît la zone», clame un ressortissant de la commune qui affirme ne pas comprendre les raisons du rattachement des écoles de Samé Diongoma à Ambidédi. Une situation qui existe depuis 2013, malgré les nombreux courriers envoyés par l’équipe communale.

Kayes étant le plus grand centre urbain de la localité, le rattachement des écoles au CAP rive gauche de Kayes permettra d’alléger la souffrance de la population et surtout celle des enseignants qui sont obligés de faire de longs trajets pour des affaires qu’ils peuvent régler à côté, note l’équipe communale dans son courrier, consulté par Le Wagadu, adressé au ministère de l’Education.

Il faut rappeler que les écoles de la commune rurale de Samé Diongoma étaient rattachées au CAP de Kayes rive gauche. C’est en 2013 qu’elles en ont été décrochées. Pour une plus grande facilité d’accès, la population réclame le retour de ses écoles au CAP d’origine.

Abdrahamane SISSOKO

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here