Université Catholique de l’Afrique de l’Ouest (UCAO) : Deux promotions de l’Unité Universitaire de Bamako reçoivent leurs diplômes

1

Le site de l’Université Catholique de l’Afrique de l’Ouest à Samaya a abrité le samedi 16 janvier dernier, la cérémonie de remise de diplômes à  deux promotions sortantes de cette école. C’était sous la présidence de l’Archevêque de Bamako, Monseigneur Jean Zerbo, en présence du ministre des Affaires Religieuses et du Culte, Thierno Oumar Hass Diallo.

Cette cérémonie a concerné les étudiants  diplômés en licence, Master 2 professionnel et de recherche de plusieurs spécialités notamment en Journalisme et en Communication, en Science de l’Education, en Sciences juridiques…

Les récipiendaires ont reçu leurs diplômes le samedi dernier à la faveur d’une cérémonie organisée à cet effet. Ce qui est le couronnement de trois années d’études pour ceux de la licence et deux années pour ceux des Masters 2 professionnels ou de recherche.

Dans son intervention, le président de l’UCAO/UUBa (Unité Universitaire de Bamako), Dr Père Zacharie Beré a indiqué que cette cérémonie marque un nouveau départ pour les récipiendaires. Selon lui, c’est le couronnement de leurs efforts consentis pendant plusieurs années.

Le ministre Thierno Oumar  Hass   Diallo pour sa part a félicité l’église catholique pour les efforts qu’elle consent dans le domaine de l’éducation et de la formation. A l’en croire, l’UCAO, bien que créée par l’église catholique a ouvert ses portes pour les étudiants d’autres confessions religieuses. Ce qui prouve que c’est une école laïque et qui promeut le vivre ensemble.

Le ministre a rappelé une anecdote pendant son enfance à Nioro du Sahel. Selon lui, c’est chez les missionnaires chrétiens que beaucoup d’entre eux ont commencé leurs études.

Quant à Monseigneur Jean Zerbo, il a félicité les récipiendaires. Pour  lui, à travers la création de l’UCAO, l’église catholique qui évoluait plus dans d’autres domaines tels que la santé a décidé de s’intéresser à l’éducation. Selon lui, c’est une école qui est ouverte à tout le monde sans exclusion. Ces diplômes constituent un nouveau départ pour les récipiendaires, a-t-il indiqué.

La responsable académique de l’UCAO/UUBa, Sœur Marie-Madeleine Dakono a félicité les récipiendaires avant d’annoncer en perspective, la réaction de nouvelles filières de formation dans les années à venir.

Cette cérémonie a été agrémentée par la projection d’un reportage vidéo réalisé par les étudiants de l’UCAO/UUBa, la lecture d’un poème et la prestation d’un jeune rappeur qui, tous, ont magnifié la qualité de la formation au niveau de cette école qui gagne tous les jours en réputation.

                                                                                                                               D.D

PARTAGER

1 commentaire

  1. Je suis tres heureux de l’existence de cette Universite et des bons resultats deja obtenus.Je souhaiterais le belinguisme dans cette Universite a cause des possibilites de cooperation avec les Universites Catholiques d’autres pays,particulierement Americaines,par exemple Georgetown, a Washington DC.

Comments are closed.