Election législative partielle d’Ansongo : L’Urd exige l’annulation du scrutin de la commune de Tessit

0

Les responsables de l’Union pour la République et la Démocratie (Urd) étaient face à la presse, le vendredi 15 janvier 2016 à leur siège sis à Badalabougou,  pour dénoncer ce qu’ils qualifient de « mascarade électorale » survenue dans la commune de Tessit à Ansongo. Bien que le parti arrive en tête avec 10 900 voix au premier tour, il a déposé une requête à la cour constitutionnelle pour demander l’annulation du scrutin dans la commune de Tessit. Aux dires des conférenciers, il y a des communes notamment Koko 1 où le nombre de votant (299) est plus nombreux que le nombre d’inscrit (296). En outre, ils ont condamné les menaces contre le député Urd élu à Ansongo, Abdoul Malick Diallo et ont exigé à ce que la lumière soit faite. Cette conférence de presse était animée par le premier vice président du parti, Pr Salikou Sanogo, le député Abdoul M Diallo, le mandataire national, Dr Befon Cissé et le chargé à la communication du parti, Me Demba Traoré.

Dans ses explications, le député Abdoul Malick Diallo a fait savoir qu’il y a eu fraude électorale et bourrage des urnes dans la commune de Tessit. Pour preuve, dit-il, le soir (minuit) de l’élection qui s’est déroulée le dimanche 10 janvier dernier, l’Urd avait 512 voix et le Rpm avait 2500 voix mais le lendemain à 6h du matin, son parti s’est retrouvé avec 170 voix et le parti présidentiel grimpait à 6060 voix. En outre, il a mis l’accent sur le tripatouillage dans la commune de Bakane. A ses dires, dans cette localité, l’Urd avait 100 voix le soir de l’élection mais le lendemain, le parti s’est retrouvé avec zéro voix. « A Tessit sur les 28 bureaux de vote, 20 bureaux enregistre zéro pour tous les partis sauf le Rpm. Ensuite un électeur avisé prend 2 minutes 10 secondes et le moins avisé prend 5 minutes. Vous prenez un bureau de vote de 430 et on dit que le Rpm a 430 voix et les autres partis ont zéro, or si vous prenez 430×2 minutes=860 minutes/60=14 heures. Donc il faut plus de 13 h de temps pour mettre le bulletin dans l’urne or le vote est de 8 h, comment est ce que cela est possible ? », s’est-il interrogé. A l’en croire, il a fait l’objet de menaces par téléphone. Selon lui, si le scrutin de Tessit est annulé, le Rpm vient en 4ème position ce qui l’exclut d’office du 2ème tour. Il a déploré le fait que la commune de Tallataye n’a pu participer à ce scrutin car le convoi de l’armée fut bloqué à 15 km de la ville par des manifestants criant que Tallataye ne fait plus partie du Mali, mais de l’Azawad. Il a affirmé que l’URD est majoritaire dans toutes les communes et dans tous les villages d’Ansongo sauf Bara. Le Mandataire national, Dr Befon Cissé a dénoncé le tripatouillage électoral à Koko 1 où le nombre de votants (299) est plus nombreux que le nombre d’inscrits (296). Quant à Me Demba Traoré, il a fait savoir que l’Urd a déposé une requête à la cour constitutionnelle pour l’annulation des élections dans la commune de Tessit du fait des irrégularités qui ont émaillé le scrutin.

Aguibou Sogodogo

PARTAGER