Elections endeuillées au Mali : Une dizaine de soldats maliens trouvent la mort dans le Centre et le Nord

0

Selon des sources sécuritaires, 5 militaires maliens ont trouvé la mort, le dimanche passé, dans une embuscade à Bambara Maoudé, région de Tombouctou.

Le même soir, un convoi des Famas transportant du matériel électoral a été attaqué par des assaillants à une trentaine de kilomètres de Douentza. Bilan : 5 soldats morts. Le dimanche 20 novembre 2016, après quatre reports, les électeurs maliens se sont rendus aux urnes pour élire leurs conseillers municipaux.

A Bamako, l’élection a été émaillée par des irrégularités, des insuffisances, le trafic d’influence et l’achat des voix. Dans plusieurs localités du pays, surtout  le Centre et le Nord, les électeurs n’ont pu remplir leur devoir citoyen à cause de l’insécurité ambiante. Malgré les assurances données par les autorités, il n’y a pas eu d’élections dans la région de Kidal, dans plusieurs communes de la région de Tombouctou (une partie de la commune de Gourma Rharous, la commune de Hamza-Koma, Sérreré, Razelma, Douekire, Tinaicha, Léré dans le cercle de Niafunké…), de Gao ( Ntilite,  Gabero, Tessit, Tallataye…), de Mopti ( cercle de Koro…) et de Ségou( Ké Macina).

La rédaction

Commentaires via Facebook :

PARTAGER