Kolondiéba : Victoire nette et claire de Sidiki N’Fah Konaté

1

Les résultats provisoires du second tour de l’élection des députés à l’Assemblée nationale dans la circonscription électorale de Kolondiéba placent largement la liste RPM-URD en tête. Sidiki N’Fa Konaté réussit son baptême politique en mettant fin à l’invincibilité du Président de la Sadi, l’honorable Oumar Mariko.

Si les résultats provisoires du second tour de l’élection des députés à l’Assemblée nationale dans la circonscription électorale de Kolondiéba sont confirmés par la Cour Constitutionnelle, Sidiki N’Fah Konaté et Daouda Moussa Koné, un ancien compagnon d’Oumar Mariko, siégeront au parlement. Ces résultats proclamés par l’administration placent largement en tête l’alliance RPM-URD qui a obtenu 29. 591 voix contre 22. 179 voix pour la Sadi, soit une différence de 7. 412 voix.

La victoire de Sidiki N’Fah Konaté et son colistier ne souffre d’aucune ambiguïté. L’alliance RPM-URD caracole en tête dans 11 des 12 communes que compte le cercle. C’est dans la commune de Fakola que l’honorable Oumar Mariko arrive en tête avec 2.190 voix contre 2.040 pour la liste victorieuse, soit un petit écart de 150 voix.

Sidiki N’Fah Konaté réussit son baptême politique en mettant fin à l’invincibilité du Président de la Sadi, l’honorable Oumar Mariko qui siège depuis 2007 à l’Assemblée nationale au compte de la circonscription de Kolondiéba. Un vrai challenge qu’il vient de relever. Cette victoire est le fruit de plusieurs années de travail de titan abattu par le natif de Djibléna (à Tounséguéla) qui a toujours dédié sa vie à ses frères et sœurs du terroir. Comme en témoignent ses nombreuses réalisations bien avant son arrivée sur la scène politique. C’est l’une des raisons pour lesquelles la population l’appelle «une nouvelle semence».

Ancien Directeur général de l’ORTM et ancien chef du département de tutelle,  Sidiki N’Fah Konaté est une éminence grise du monde de la presse et communication. Bardé de diplômes, l’homme est connu aussi et surtout pour être un fou du travail bien fait.

Titulaire d’une Licence en lettres, d’une Maîtrise en littérature comparée, d’un DEA en communication et d’un Doctorat en sciences et techniques de la communication et en sociologie de l’information et de la communication, Sidiki est indubitablement l’un des meilleurs spécialistes du Mali voire de l’Afrique.

Même s’il s’était gardé jusque-là de briguer un poste électif, l’enfant de Tousséguéla n’est pas un inconnu dans l’arène politique. Ayant côtoyé différentes personnalités, ce journaliste chevronné est un témoin-clé de l’évolution démocratique du Mali.

Chiaka Doumbia

 

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here