Rupture entre les jeunes de l’APEJ et la direction de l’APEJ : Jabar Abdoul Razak Traoré dédouane le directeur Amadou Cissé

1

 

APEJ
Siège APEJ

Meurtries et écœurés par les informations qui circulent depuis quelques jours dans la ville de Bamako faisant état d’une rupture entre le Directeur Général de l’APEJ et les jeunes bénéficiaires de ce programme, le Président de l’association des diplômés stagiaires de l’APEJ contingent 2014,  Jabar Abdoul Razak Traoré a rompu le silence pour couper court à ce qu’il qualifie d’ « informations mensongères et erronées ». Pour Abdoul Razak Traoré, l’information est un complot visant à ternir l’image d’un homme d’une capacité d’écoute et de disponibilité extraordinaire pour les jeunes de l’APEJ qui ont vu, en 13 mois seulement de sa présence à la tête de l’agence, leur calvaire dissipé par le payement à temps de leurs allocations de stage après tant d’années de souffrance et d’injustice. A en croire le Président de l’association des diplômés stagiaires de l’APEJ contingent 2014, les jeunes bénéficiaires se sentent aujourd’hui gêner d’entendre toutes ces méchancetés concernant l’actuel Directeur Général de l’APEJ qui mérite plutôt des encouragements et des félicitations pour avoir aussi débloqué les kits destinés aux bénéficiaires de la Bourse de l’Emploi et de la Formation professionnelle, lancée en grande pompe, il y a quelques années. Car selon lui, de la publication des résultats de la sélection en 2012 jusqu’à la prise de fonction de l’actuel directeur général de l’APEJ en janvier 2014 (soit deux ans de longues attentes), les bénéficiaires de kits étaient laissés pour compte et vivaient de désespoirs en désespoirs sans savoir la date de remise de leurs Kits. Au-delà, il estime que les différentes distinctions décernées au Directeur Général de l’APEJ, Amadou Cissé, en espace de 12 mois par les organisations de jeunesse de renom, témoignent à suffisance la bonne collaboration entre lui et les jeunes de l’APEJ qui sont satisfaits du travail en cours à l’APEJ. Selon lui, Amadou Cissé a été primé en 2014 par les jeunes de Tombouctou, Gao et Kidal par un Tamani d’Or pour sa gestion remarquable du programme d’urgence au nord et les multiples projets de jeunes financés dans lesdites régions. « La même année, Monsieur Cissé a été primé par le Conseil national de la jeunesse (CNJ-Mali) qui est l’organisation faitière de la jeunesse malienne et l’association des jeunes diplômés bénéficiaires du stage de formation professionnelle de l’APEJ », a-t-il indiqué.

Youssouf Z KEITA

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. Je ne me reconnais pas de cette information. C’est de la pure manupilation de l’opinion. Le DG actuel est le plus nul directeur que l’Apej n’a jamais eu. Son incompétrnce lui a valu son renvoi par sina de son poste de chef de departement financement. C’est cette meme incompétence qui a fait le financement a ete bloqué. Il passe son temps à dénigrer des cadres de l’apej chez son ami de ministre Baby à qui il a donné le nom de son dernier enfant. Auparavant il avait donné le nom de boubèye à un autre de ses enfants. Il a meme menti sur son diplôme. En réalité il a un DUT en comptabilité et une maîtrise en gestion. Je ne peux pas trahir la jeunesse il m’a donné de l’argent pour le soutenir mais ma conscience m’a grondé.

Comments are closed.