Journée mondiale de l’eau : Célébrée sous le thème: “Ne laisser personne de côté»

0

Le Mali, à l’instar de la Communauté internationale, a célébré le vendredi 22 mars 2019, la Journée Mondiale de l’Eau. Sous le Thème: “Ne laisser personne de côté”. L’épicentre de cette célébration a eu lieu au CICB. En prélude à cet évènement, les organisateurs ont rencontré les hommes de la Presse, le mercredi 20 mars dans la salle de Conférences de la Direction nation de l’Hydraulique. Objectif, partager avec la presse, la série d’activités au menu de cette Journée.

Ainsi, aux dires de M. Dounantié Dao, président de la CN-CIEPA et porte-parole de la Commission d’organisation, le Mali à l’instar de la communauté internationale célèbre, cette Journée, le 22 mars de  chaque année et cela depuis 1992. Cela pour attirer l’attention des décideurs et donateurs mondiaux sur la problématique de l’eau dans sa globalité et dans ses divers spécifiques.

Il dira que dans un monde où environs 2 milliards de personnes n’ont pas accès encore à l’eau potable, où les crises d’eau sont en train de devenir des problèmes récurrents, la communauté internationale a bien anticipé. Cela pour que cette journée permette de mettre tous les acteurs ensemble. Parlant du thème de cette édition, il soulignera qu’il est évocateur et important du fait qu’il y a toujours la dimension économique et physique dans les différentes de composantes de l’utilisation de l’eau.

Pour lui, le thème «Ne laisser personne de côté», voudrais dire que chaque citoyen doit être à la fois un acteur et que chaque citoyen doit aussi avoir droit à cette eau. En outre, il dira qu’il s’agit d’égalité et d’équité. Parlant du cas du Mali, le porte-parole de la commission d’organisation a expliqué que des efforts ont été faits par l’Etat et les partenaires; mais qu’ils doivent toujours mieux faire. En développant des politiques en matière d’accès à l’eau pour que nul ne soit laissé de côté.

Concernant la journée du 22 mars; il déclare qu’ils se sont investis pour qu’elle soit une journée réussie. En ce sens, il faut retenir que la journée a été marquée par plusieurs exposés sur divers thèmes. C’était au CICB avec des expositions de stands à visiter. Cela afin de voir les efforts que les partenaires sont en train de faire au niveau du secteur.

Également, il y a eu d’autres activités en dehors de Bamako. Il s’agit du forum de l’eau organisé à Taoudénit et à Tombouctou. Une deuxième activité aussi a été organisée dans le cercle de Kati, notamment l’inauguration des 1500 forages de World Vision au Mali. Et enfin, une activité communautaire à Bla dans la commune de Falo.

Il faut en outre retenir qu’au Mali, le taux d’accès à l’eau potable est de 65,3 % en milieu rural ; de 74,7 % en milieu semi-urbain et urbain ; 68 % au niveau national. Il  aussi affirmé qu’environ 30 % du parc hydraulique est non fonctionnel.

Dieudonné Tembely

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here