Pour la gestion des inondations : La croix rouge malienne outille 43 membres sur les prévisions

0

La branche de la croix rouge de Bamako a tenu une formation sur le financement basé sur les prévisions. C’est au gouvernorat de Bamako que ladite formation a eu lieu sous la présidence du gouverneur du district, le jeudi 26 décembre 2019.

Prévoir les catastrophes afin de réduire les dégâts liés à l’inondation est l’objectif de cet atelier de formation à l’intention des volontaires de la croix rouge, la DNH, la DRPC, la DNDS, la Météo, etc.

Selon le président de la Croix Rouge de Bamako Aliou Konaté, cet atelier s’inscrit dans le cadre de l’approche “Financement Basé sur les Prévisions” (FBF), un nouveau mécanisme de gestion des inondations.

Ce nouveau mécanisme met en œuvre des actions précoces avant que l’inondation n’arrive dans une localité, a expliqué le président de la croix rouge dans son allocution. Il s’appuie sur les prévisions (météorologiques, climatiques, hydrologiques) pour un déclenchement automatique d’une provision de fonds pour des actions de préparation avant qu’un évènement extrême ne survienne, précise-t-il.

A en croire M. Konaté, l’intervention de ce mécanisme innovant atténue l’impact de l’inondation sur les personnes, les biens de production, les infrastructures et les maladies liées à la consommation de l’eau contaminée.  Mieux, à travers le pré-positionnement et les actions précoces, les coûts d’interventions sont réduits par rapport à une intervention classique post inondation, conclut-il.

Le gouverneur du district de Bamako BABA HAMANE Maïga, pour sa part, considère que cette formation est une chance pour les participants. Car, selon lui, les connaissances théoriques que vont acquérir les participants, leurs permettront de se préparer en amont avant que les grandes catastrophes ne se produisent. Aussi, ajoute-t-il, ils peuvent anticiper les catastrophes à travers certaines dispositions pour permettre aux populations d’être plus résilientes.  Pour se faire, il invite les participants à suivre rigoureusement la formation.

Soulignons que cette formation sera suivie d’une journée de visite et de sensibilisation dans la commune VI de Bamako sur les prévisions des catastrophes.

Oumar SANOGO

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here