Le braqueur lynché à Sotuba ACI n’était pas le sergent de police Mohamed Diarra mais plutôt Cheick Mohamed Massinaké dit Mass

    0

    Le samedi 20 juillet 2019, un policier en civil a été cogné par un conducteur de voiture à Sotuba ACI, suite à un braquage, évacué au CHU Gabriel Touré, il a rendu l’âme quelques jours après.

     L’identité réelle de l’homme:

    Pour commencer, nous vous informons que Mohamed Diarra et Cheick Mohamed Massinaké étaient des amis d’enfance. Ils sont tous deux, natifs de Mopti. À l’issu du concours direct d’entrée à la police qu’ils ont fait ensemble, Mohamed Diarra a été admis mais Cheick Mohamed Massinaké a échoué. Avant juste le camp, le nommé Mohamed Diarra a eu une opportunité à la Minusma, de ce fait, ils ont fait remplacer Mohamed Diarra par Cheick Mohamed Massinaké surnommé Mass. Ainsi, il a fait une usurpation d’identité pour intégrer la police nationale.

    Les faits :

    Dans la soirée du samedi 20 juillet 2019, le vrai faux Sergent de police Mohamed Diarra dit Mass était avec Sinaly Yameoga et quatre (4) autres bandits. En effet, une demoiselle venue de l’extérieur avait nourri une folle envie d’aller se distraire en boîte de nuit. Elle a fait un saut chez sa copine qui était censée  l’accompagner. Pendant qu’elle attendait cette dernière dans sa voiture, elle a reçu la visite des 6 malfrats, qui ont exigé à ce  qu’elle leur donne son sac, son téléphone et tout ce qu’elle avait comme objet de valeur. La fille sous la traque a d’abord donné son sac mais a su malignement glissé son téléphone sous son siège. Alors, il y a eu une altercation entre eux. Soudain, c’est un groupe de jeune qui est venu de la rue pour voler au secours de la jeune fille braquée. Automatiquement, ils ont crié au voleur. D’un clin d’œil, les braqueurs ont pris la tangente, mais malheureusement pour Mass. Au lieu de fuir, il s’est arrêté et a fait usage de son arme en faisant des tirs de sommation et en faisant croire à ceux qui voulaient l’atteindre que lui il est policier et qu’il voulait mettre aux arrêts les braqueurs…

    Voyant l’étau se serrer autour de lui et se rendant compte que ça va être difficile d’échapper à la clameur publique, Mass a tenté de s’échapper en faisant toujours des tirs de sommation. Entre temps, son arme ne fonctionnait plus et du coup, un conducteur de voiture est venu le renverser. En tombant, le vrai faux sergent a eu une fracture au niveau de la tête et il a commencé à saigner depuis là-bas. De passage, un gendarme a saisi la situation et lui est venu au secours entre temps, l’équipe de patrouilles du 16ème arrondissement est arrivée sur les lieux. Mass a été évacué au CHU Gabriel Touré d’urgence. Sur place, il y avait deux motos abandonnées par les braqueurs, qui ont été embarquées par le 16ème arrondissement. Les enquêteurs ont pris le téléphone de la victime et c’est le nommé Sinaly Yameoga co-auteur dudit braquage qui a appelé pour savoir sa position. Alors les enquêteurs ont fait leur travail d’expert en mettant la main sur lui. Interrogé, Sinaly a tout avoué. Ainsi, Mass qui avait prêté serment de secourir la population venait de rendre l’âme en tentant de faire un braquage. La situation a tellement choqué les responsables de la police que le Directeur Général de la police en a fait une déclaration très sévère au Groupement Mobile de Sécurité.

    Même s’il n’a pas mérité de l’hommage de la nation, certains de ses promotionnaires, connaissances, proches et parents l’ont rendu un vibrant hommage, le jeudi 25 Juillet 2019 à Djelibougou Doumanzana Nafadji chez ses parents. En tout cas, si Mass est devenu policier gratuitement et l’a perdu en même temps que sa vie bêtement. Souvent, il est difficile de dire la vérité mais même si elle coûte le prix du sang, on le fera.

     

    Ben Abdoulaye

    Commentaires via Facebook :

    PARTAGER

    REPONDRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here