Entrepreneuriat féminin : Le FAFE et la DN/ PME renforcent les femmes

0

La direction nationale  des petites et moyennes entreprises ( DN/PME) en partenariat avec le Fonds d’autonomisation des femmes et l’épanouissement des enfants( FAFE) à travers le programme NEM( nouvel entrepreneuriat chip monitoring), organise une session de formation de huit jours à l’intention des femmes entrepreneurs. L’ouverture des travaux a été effectuée le lundi 13 décembre 2021  dans les locaux du DN/PME par Mme la directrice nationale  adjointe Dicko Assitan Sidibé et la Cheffe GI Entrepreunariat féminin  au  FAFE, Mme Diallo Noumoucounda Sissoko.

Au Mali seulement 10% des femmes sont engagés dans l’entreprenait, a indiqué la directrice adjointe Dicko Assitan Sidibé à l’occasion de la présente cérémonie. Et de poursuivre que 80% de ces femmes évoluent dans le secteur informel. D’où la pertinence de cette formation  dont l’objectif est de renforcer les capacités techniques et managériales des participantes afin qu’elles aient des entreprises compétitives.  En effet, le  programme NEM vise   à offrir aux PME une assistance et un accompagnement afin de stimuler la croissance pour un meilleur accès au financement. Dans l’une de ses composantes, le NEM s’adresse essentiellement aux entreprises détenues par les femmes (entrepreneuriat féminin). Et comme expliqué par le directrice nationale adjointe de la DN.PME, c’est à l’issu d’un travail de prospection menée avec rigueur et dans une totale transparence que les participantes ont été sélectionnées.  Durant les huit les bénéficiaires vont être formées à l’organisation d’une PME, au contrôle interne, à l’élaboration d’un bussnes plan et au processus de passation de la commande publics.  Il est attendu qu’au sortir de cette formation, que les participantes puissent être en mesure de préparer leurs  plan stratégique, leur busness model, gérer leur personnel et maîtriser leur finance afin d’être plus compétitifs au plan national et régional. Une attente soutenue par la représentante du FAFE qui dans son intervention a mis l’accent sur le besoin de structuration des dossiers afin qu’  ils aient plus de chance d’accéder aux crédits. Mme Diallo Noumoucounda Sissoko n’  a pas manqué de saluer la pertinence de la formation et de rappeler la disponibilité du FAFE à booster  l’entrepreneuriat féminin.

Khadydiatou SANOGO

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here