Démolition de la zone aéroportuaire : le Guide des Ançar sort le carton rouge…

4

Le guide spirituel Cheick Ousmane Madani Haïdara a effectué une campagne de visites dans plusieurs localités qui sont concernées par la démolition de la zone aéroportuaire. L’objectif de ces visites était pour le Chérif, l’observation de l’ampleur des dégâts causés par cette démolition, surtout de rassurer toutes les populations de son soutien à travers l’obtention de  l’arrêt momentané des démolitions afin de dialoguer pour trouver des solutions justes. Nous sommes le samedi 13 février 2021.

Opération de démolition de la zone aéroportuaire par les autorités de la transition, le Cherif de Banconi sort le carton rouge.

« La plateforme des habitants de la zone aéroportuaire » est le regroupement qui a été rapidement mis en place par les habitants de ladite zone pour contrecarrer  l’opération de démolition des logements à usage d’habitations situés dans la zone aéroportuaire. Dirigé par Aboubacar Sidiki Kanta, en tant que président, c’est cette plateforme qui a sollicité l’intervention du Chérif Ousmane Madani Haïdara, afin qu’il soit leur voix au nom de tous les habitants de la zone aéroportuaire pour freiner ce désastre. Cherif Ousmane Madani Haïdara  est accueilli par une foule inestimable qui voit au guide spirituel leur sauveur.

En tout, la visite a concerné cinq grandes localités de la zone aéroportuaire à savoir, Sirakoro, Senou, Faladié, Gouana et Missala qui sont toutes habitées par des milliers de populations vivant sous le seuil de la pauvreté.

« Les autorités sont des personnes avec toutes leurs capacités mentales, on est en train de dialoguer et ils sont à l’écoute puisque les démolitions sont en arrêt pour le moment. Par la grâce de Dieu, on trouvera un compromis », martèle Ousmane Madani Haïdara partout où il a passé.

Abdoul Salam Togola est habitant de Sirakoro et membre de la plateforme, il explique que la visite du Cherif est un espoir pour eux les habitants de la zone.

Le morcellement de la zone a été effectué en 1975, et des piquets ont été installés sous le président Alpha Oumar Konaré en 1995 sans pourtant informer qui que ce soit sur le motif des installations de ces piquets, même pas les chefs des villages. Et maintenant, d’après les autorités,  ce sont ces piquets qui montrent la limite de la zone aéroportuaire alors que leurs installations couvrent plusieurs quartiers et villages habités depuis des décennies. Une première phase de la démolition a débuté le 14 janvier dernier et la situation deviendra catastrophique si ça continuait car ce sont 7.194 hectares de superficies qui  sont concernés.

A chaque visite, le Chérif Haïdara compatit avec les habitants et leur rassure la maitrise de la situation.

 

   KADER   DIARRA    

Commentaires via Facebook :

4 COMMENTAIRES

  1. Le Malien ne respecte aucune loi.Nous aimons vivre toujours dans l’informel.
    90% des personnes qui ont achete ces terrains, comme Moko savaient qu’ils auront des problemes.
    Maintenant on va suivre les lois du pays ou suivre Haidara?
    Un pays n’est qu’une jungle immense s’il ya pas de lois et l’etat de droit.

  2. Bjr tout le monde le problème des zones Aéroportuaire c’est le faut de bah toutes les personnes qui sont installés là dite zones ils sont anonymes que ces interdit de faire la maison dans ces zones. Moi même j’ai perdu 1000000F mais je ce que j’ai joué si jai gagné OK si perdre fini. Les Maliens disent pas la vérité ils marchent tout jours pour circuler des fausses informations à bon l’entends salut.

  3. C’est inhumain de demolir la maison des pauvres, si reellement on est un bon religieux, on ne doit pas demolir la maison des paisibles population , c’est une manoeuvre du gouvernement pour s’enrichir, sinon ATT et IBK ont fait leur mandat sans toucher a ce probleme, ceux-ci veulent s’enrichir sur le dos des paisibles populations avant de partir. Leur mission c’est de liberer le pays , assainir les finances publiques, organiser les elections credibles. Que Dieu entende le Guide Cherif Haidara; sinon je vois mal cette transition finir a hauteur de souhait, elle va subir le meme sort que le regime de IBK.
    La transition veut vendre cette zone aeroprtuaire aux agences immobilieres; cette pourquoi cette association soutien la transition dans son acte odieux, crime contre l’humanite.

    • C’est tres inhumain de ne pas respecter les lois de ton pays, etre citoyen est simple et clair: tu respectes les lois de ton pays. Cherif Haidara est un sale anachiste et un opportuniste qui cherche a exploiter le non respect de l’Etat de Droit au Mali, c’est pourquoi qunad des ignorants et apatrides comme Cherif Haidara ont la possibilite de nuir ils vont le faire!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here