Le maire de la commune rurale de N’Gabacoro-droit face à la presse : Une Mairie, deux Maires

0

Le Maire actuel de la Commune rurale de N’Gabacoro-Droit  sur la route de Koulikoro, M. Modibo Dembélé, a appelé la presse le samedi 08 septembre 2018 au sein de la Mairie de la dite commune, pour dénoncer les agissements anti-citoyens de l’ancien Maire Malick Kéita, déni de ses fonctions depuis novembre 2016.

 C’est un Modibo Dembélé, actuel Maire de la Commune rurale de N’Gabacoro-Droit, très remonté contre l’ancien Maire, Malick Kéita qui était face à la presse le samedi 08 septembre 2018, pour dénoncer le comportement déviant et anti-citoyen de ce dernier.

Après avoir crié sur tous les toits sans être entendu et frappé à toutes les portes sans avoir gain de cause, le Maire Modibo Dembélé a été obligé de se confier à la presse dans le but de se faire entendre et mettre fin aux comportements déviant de son prédécesseur.

Modibo Dembélé, Maire de la Commune rurale de N’Gabacoro-Droit : « J’ai tenu à rencontrer la presse pour dénoncer et donner une information à la presse, pour que toute la population de la Commune rurale de N’Gabacoro-Droit, du Mali et même sur le plan international, sache ce qui se passe à la Mairie de  N’Gabacoro-Droit. J’ai dit qu’on ne peut pas continuer de nous taire sur de tel comportement, il faut qu’on dénonce, il faut qu’on informe l’opinion nationale et internationale de ce que cet ancien Maire est entrain de faire ».

De quoi s’agit-il?

A en croire l’actuel Maire de la Commune rurale de N’Gabacoro-Droit, Modibo Dembélé, son prédécesseur Malick Kéita non content de perdre les élections communales en novembre 2016 à son profit, se voit toujours maire installé dans ses fonctions républicaines.

Car ce dernier n’hésite pas à délivrer des Permis d’Occuper des parcelles ; signer des Bons de Commande et établir tout document administratif relayant des attributions d’un maire officiellement élu.

Modibo Dembélé : « En réalité, le Maire sortant Malick Kéita n’est plus Maire depuis les élections de novembre 2016, mais il continue d’exercer dans l’ombre les fonctions de Maire. Il établit les Permis d’Occuper des parcelles, signe des Bons de Commande, délivre les bulletins de versement…. je dis qu’il est entrain de faire des victimes, de ternir l’image de la commune et c’est surtout des manques à gagner pour la commune ».

Faire la sourde oreille

Malgré les conseils et les avertissements de son remplaçant,  l’ancien Maire Malick Kéita, fait la sourde oreilles et continue de vaquer à ses salles besognes, sans s’inquiéter.

Dépots de plaintes

Selon les propos de Modibo Dembélé, toutes les voies légales de recours ont été utilisées pour faire valoir les droits de la Mairie de N’Gabacoro-droit et de sa population, mais sans succès. « Avant les médias, j’ai porté plainte contre Malick Kéita au tribunal de la Commune I, sans succès. Tout récemment, j’ai encore saisi le commandant de la Brigade de N’Gabacoro-Droit, là encore, sans suite », a-t-il poursuivi.

Et le Maire ajoute encore : « Je ne sais pas comment l’ancien Maire fait pour se procurer les cachets et les documents administratifs de la Mairie de N’Gabacoro-Droit qu’il utilise à mauvais escient. Peut-être qu’il disposerait d’une imprimerie privée. La première fois, qu’il a voulu faire passer un bon de commande à travers mon régisseur, celui-là n’a pas voulu jouer son jeu.».

Un participant qui a préféré garder l’anonymat a dit ceci : « L’ancien Maire Malick Kéita, est encore très nostalgique de son ancienne fonction de Maire. C’est parce qu’au moment où il occupait ce poste, il se croyait éternel. Il n’a pas préparé sa vie après la Mairie. C’est pour cette raison, qu’il s’adonne à de telles pratiques afin d’assurer sa survie ».

Pépin Narcisse LOTI

 

           

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here