Attentats de Ouagadougou, Grand Bassam, Radisson Blu de Bamako : Bamako extrade les terroristes Mimi et Fawaz vers les Etats-Unis

5

Le gouvernement de Transition extrade vers les Etats-Unis d’Amérique deux redoutables terroristes. Il s’agit de Mimi Ould Baba, chef des opérations des attentats de Ouagadougou et de Grand-Bassam et Fawaz Ould Ahmed Ould Ahemeid, Alias « Ibrahim Dix », cerveau des attaques de l’Hôtel Byblos de Sévaré et l’Hôtel Radisson Blu de Bamako.

Ce sont les décrets N°2021-0447/PM-RM et N°2021-0448/PM-RM du 15 juillet 2021 signés par le Premier ministre Choguel Kokalla Maïga et le ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, Garde des Sceaux, Mamoudou Kassogué, qui autorisent l’extradition de deux dangereux terroristes.

Selon l’article 1er du décret N°2021-0447/PM-RM, « l’extradition du nommé Fawaz Ould Ahmed Ould Ahemeid, Alias « Ibrahim Dix » né vers 1978 à Nouakchott, République islamique de Mauritanie, fils de feu Ahmed et de Salem Mint Abdallah, commerçant, de nationalité mauritanienne, domicilié à Baco-Djicoroni en Commune V du District de Bamako (Mali), objet d’un mandat d’arrêt décerné le 09 octobre 2020, par le Tribunal du District Est de New York, est accordée aux autorités américaines, exclusivement pour ces infractions ».

Selon la demande du gouvernement américain à laquelle le décret fait référence, Fawaz Ould Ahmed Ould Ahemeid est « recherché sur le fondement d’un mandat d’arrêt délivré le 09 octobre 2020 par le Tribunal du District Est de New York pour avoir participé entre août 2015 à novembre 2015 à l’exécution de deux attentats terroristes au profit d’Al-Qaida au Maghreb Islamique (AQMI) et d’Almourabitoun successivement le 07 août 2015 ayant entraîné la mort de treize (13) personnes dont cinq employés des Nations Unies, à Sévaré (Hôtel Byblos) et le 20 novembre 2015 à Bamako (l’Hôtel Radisson Blu) où 22 personnes ont perdu la vie dont une ressortissante Américaine en la personne Anita Ashok Datar ».

Condamné en octobre 2020 à la peine de mort et au paiement de 10 millions de francs CFA d’amende par la Cour d’assises de Bamako, l’ex-haut cadre d’Al-Mourabitoune, très proche de l’algérien Mokhtar Belmokhtar est le cerveau de plusieurs attentats terroristes au Mali. Il a dirigé lui-même l’attaque en mars 2015 contre le restaurant La Terrasse de Bamako ayant fait six morts dont le Français Fabien Guyomard, âgé de 31 ans. Son nom est cité dans le kidnapping de deux Canadiens en Niamey et l’assassinat d’un Français dont l’enlèvement au Niger a échoué suite à une poursuite des ravisseurs par l’Armée française. En plus des attaques contre l’Hôtel Byblos de Sévaré et l’Hôtel Radisson Blu de Bamako, « Ibrahim Dix » a planifié l’attentat contre l’hôtel Nord-Sud où siège une mission de formation de l’Union européenne. C’est à partir des données récoltées auprès du commando de cette attaque que la direction générale de la Sécurité d’Etat a remonté les informations ayant abouties à l’arrestation du mauritanien dans sa cachette à Baco-Djicoroni en Commune V du District de Bamako.

Mimi Ould Baba, chef des opérations

L’article 1er du décret N°2021-0448/PM-RM autorise « l’extradition du nommé Mimi Ould Baba alias « Oumar Yanya » né vers 1988 à Almoustarat, Cercle de Bourem, fils de Baba Ould Cheick et de Tisli Mint LAHMEINME, commerçant, domicilié à Gao ». Cela fait suite à une demande du Gouvernement américain tendant à obtenir l’extradition de cet homme « recherché sur le fondement d’un mandat d’arrêt délivré le 09 octobre 2020 par le Tribunal du District Est de New York pour avoir participé à l’exécution de deux attentats terroristes distincts au profit d’Al-Qaïda au Maghreb Islamique (AQMI) et d’Almourabitoun, successivement le 15 janvier 2016 entraînant la mort de trente (30) personnes dont un ressortissant américain, Michael J. RIDDERING, à Ouagadougou (Burkina-Faso) et le 13 mars 2016, à Grand Bassam (Côte D’Ivoire) où 19 personnes ont perdu la vie ».

Dans un document de seize pages en date du 15 janvier 2020, Kyle Johnson, agent auprès du Fédéral Bureau of Investigation (FBI), a détaillé le rôle joué par Mimi Ould Baba dans les attentats de Ouagadougou et Grand Bassam. Il a demandé au Tribunal du District de New York de lancer un mandat d’arrêt contre Mimi Ould Baba, également connu sous le nom de « Oumar A. Yanya » et qu’il soit traité conformément à la loi.

En mars 2017, soit trois mois après sa capture, Mimi a été interrogé par un agent américain avec   l’aide d’un traducteur en français et en arabe. Un autre agent du FBI a visité à Ouagadougou la villa Assikpo où le présumé terroriste a séjourné dans le cadre des préparatifs des attentats meurtriers.  Ce même agent a pu visualiser et prendre des photographies du livre d’or de cette auberge.

Le gouvernement du Mali motive ses décisions : « Les faits n’ont pas un caractère politique et la demande d’extradition, motivée par une infraction de droit commun, n’a pas été présentée aux fins de poursuivre ou de punir l’intéressé pour des considérations de race, de religion ou d’opinion politique et sa situation ne risque en rien d’être aggravée pour l’une ou l’autre de ces raisons ».

Chiaka Doumbia Mimi et Fawaz

Commentaires via Facebook :

5 COMMENTAIRES

  1. 🙂 LE NOIR ENEMI DES SIENS PAR LA DEBILISATION DES ARABES, IL A TUE LES SIENS POUR L ISLAM DES ARABES A QUI IL S IDENTIFIE…FILS DE NEGRESSE ET DE DJIHADISTE, IL EST RESTE VIOLENT ENVERS LES SIENS …COMME BEAUCOUP ET COMME IYAD ET KOUFFA ET CEUX QUI LES SUIVENT 🙂

  2. IL FAUT LES JUGER ICI CAR ONT COMMIS CRIME SUR LE SOL MALIEN

    LES AMERICAINS N AURAIENT JAMAIS EXTRADE AUTEURS DE CRIMES SUR LEUR PROPRE SOL !!!!!!!!

    bandes de complexes !!!!!!!!!!!

    • Tu as combien de milliers a juger, demandes aux magistrats, il faut de la cooperation internationale par exemple envoyer Boua l ventru a la Cour Penale Internationale va nous sauver beaucoup d’argent!

      • LES NOIRS DOIVENT CESSER D ETRE DES ETRES TROP BON, PUISQUE NOUS SOMMES DEBENUS LES CONS DE L HUMANITEE

        faut-il juger tous?
        Je pense que non, ceux qui ont tue des paisibles noirs des terres des qufaarohw doivent etre tues sans jugement…

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here