Carnage de Sobane : Le ministère de la santé et ses partenaires engagés à prendre des mesures urgentes pour faire face aux besoins des victimes

0

Le ministère de la santé et des affaires sociales, dans le but de venir en aide aux victimes du massacre de Sobane du 09 et 10 Juin 2019, a rencontré ses partenaires techniques et financiers ainsi que les acteurs humanitaires intervenants dans le secteur le samedi 15 Juin 2019. La rencontre a permis de dégager des mesures urgentes à prendre pour faire face aux besoins immédiats des victimes ainsi que les dispositions à  entrevoir pour le moyen et long termes.

Le ministre de la santé et de affaires sociales Michel Hamala Sidibé bouleversé et terrifié  comme tous les maliens ainsi que les amis du Mali par le drame survenu à Sobane les 09 et 10 Juin 2019 par des individus armés non identifié a rencontré les partenaires techniques et financiers et les acteurs humanitaires. Le ministre a, dans ses propos manifesté, son désarroi et son indignation face à la recrudescence de la violence dans le centre du pays tout en dénonçant les crimes perpétrés. Il a relaté la visite des différentes autorités sur les lieux dont celle du président de la République afin de présenter les condoléances de la   nation tout entière et de se recueillir sur les tombes. Le ministre de la santé et des affaires sociales  a fait ressortir l’urgence de déploiement d’une armada d’équipe humanitaire afin de soulager la souffrance des rescapés estropiés par l’ampleur et le modus operandi des auteurs des crimes. Michel Hamala Sidibé a aussi rassuré les maliens ainsi que les partenaires techniques tèchniques et financiers que le gouvernement du Mali mettra tout en œuvre afin de traquer les auteurs des crimes barbares et de les traduire devant la justice. Il a sollicité le soutien des partenaires techniques et financiers et des acteurs humanitaires intervenants dans la zone à redoubler d’effort dans le but du rétablissement de la paix, du vivre ensemble et de recoudre le tissu social. MBaranga Gasarabwe, la coordinatrice humanitaire du système des nations unis et la cheffe de file des Partenaires Techniques et Financiers du secteur Santé et Affaires Sociales Josiane Yaguibou , ont invité tous acteurs, à fédérer leurs efforts aux côtés du Ministère de la Santé et des Affaires Sociales pour soutenir le département dans l’identification et la mise en œuvre d’interventions adéquates/prioritaires pour prendre en charge les besoins immédiats des populations victimes notamment les plus vulnérables. Il s’agira en urgence, de : Renforcer les capacités du  Ministère de la Santé et des Affaires Sociales par la mise en place d’une unité d’appui pour assurer une coordination granulaire, opérationnelle et décentralisée ; de faire une évaluation rapide des besoins pour les personnes affectées ;  d’évaluer la couverture des zones cibles par les différents intervenants ; d’évaluer les actions prioritaires à entreprendre ; de renforcer le dispositif de prise en charge des besoins de santé (sur la base des critères de réactivité, continuité et recevabilité) afin qu’il réponde de manière plus efficace aux besoins spécifiques des communautés en situation d’urgence (mettre en place et équiper des unités d’interventions rapides) ;  de mettre en œuvre le plan de sécurisation intégré des régions du centre (PSIRC); de mobiliser les ressources nécessaires pour la prise en charge des besoins. Ils se sont engagés à faire de ces actions une priorité et réorienter les ressources sur les zones les plus vulnérables. Aussi, ils s’engagent à accompagner le Ministère de la santé et des Affaires Sociales dans la mise en œuvre du plan d’action qui sera conçu pour faire face à ces défis.

Moussa Samba Diallo

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here