Lutte contre le terrorisme : Les FAMa frappent au cœur des GAT

1

Des plots logistiques et sanctuaires terroristes documentés de la Katiba du Macina d’Amadou Kouffa dans les secteurs de Djenné, Ténenkou, Segué et la forêt de Sama, dans le cercle de Bankass, ont été des cibles des frappes aériennes des FAMa du lundi 20 au mercredi 22 juin 2022.

L’attaque barbare des groupes armés terroristes de la Katiba de Macina dans la commune de Diallassagou dans le cercle de Bankass, région de Badiangara, dans la nuit du 18 au 19 juin dernier,a fait plusieurs dizaines de personnes tuées, des boutiques et greniers incendiés, et des bétails emportés.

Dans un communiqué, le 22 juin dernier, l’état-major Général des Armées via la direction de l’information et des relations publiques des armées a informé que des frappes aériennes ont ciblé, entre les 20 et 22 juin 2022, des plots logistiques et sanctuaires terroristes documentés de la Katiba du Macina d’Amadou Koufa dans les secteurs de Djenné, Ténenkou, Segué et la forêt de Sama, dans le cercle de Bankass.

S’inscrivant dans le cadre des opérations de protection des populations et de leurs biens, ces actions sont consécutives à des efforts de recherche et de précision des renseignements sur les auteurs des attaques terroristes contre les populations civiles dans le cercle de Bankass le 18 juin 2022 et sous le leadership de la Katiba du Macina, a indiqué le communiqué.

Soumis depuis plusieurs mois à une forte pression des Forces Armées Maliennes jusque dans leurs zones sanctuaires où ils disposaient d’un certain confort et d’une grande influence par le passé, les groupes terroristes ont adapté leurs modes d’action et orienté désormais leurs attaques lâches contre les cibles molles et les civils désarmés, au mépris des lois de la République du Mali, en violation de tous les Droits Humains des populations et de toutes les règles relatives au Droit International Humanitaire.

L’Etat-major Général des Armées continuera, rassure-t-on, la recherche de tous les responsables de ces crimes inhumains pour qu’ils répondent de leurs actes devant la justice et la traque des assaillants continue dans le cadre du Plan Maliko et de l’Opération Kèlètigui et que les FAMa assurent pleinement leur mission de défense de l’intégrité territoriale et de protection des personnes et leurs biens.

L’Etat-major Général des Armées rappelle que les FAMa restent engagées et respectueuses des strictes règles d’engagement qui encadrent leurs actions, poursuit le communiqué.

Oumar Sawadogo

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Thank you FAMA but as you know above all we need more of like successful actions referred to in article. We must continue our military buildup plus structure our development of improved living conditions to be closely intertwined with fulfillment of needed security. Anything less causes great loss in lives plus resources.
    Unfortunately our growth in pursuit of self sufficiency plus self sustainment that will deliver comfortable world class modern living conditions under unstoppable accelerating Global Warming require our security actions fulfill United Nations approved criteria whereas criteria I plus many Malians set is actions In Kind to actions terrorists commit before terrorists commit more actions. Let us not be naive we must not allow terrorists to wage war without complying to United Nations rules while we obligate ourselves to fulfill those rules. FAMA honorable approach is most likeable but we should as necessary, to our greater safety plus best interest adopt In Kind treatment of terrorists. Often you will find difference between In Kind treatment of terrorists plus compliance to United Nations rules for war is how you explain military actions in relation to total circumstance plus methods available to us. Proper explanation will bring In Kind method plus United Nations rules obligating us at war together as unbreakable one. We would like that one to be our way.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here