Mali. 26 morts dans une attaque contre un village du centre du pays

5

Vingt-six personnes ont été tuées, vendredi 5 juin, dans une attaque contre leur village dans le centre du Mali, région en proie à des violences djihadistes et inter-communautaires.

Vingt-six personnes ont été tuées vendredi 5 juin dans une attaque contre leur village dans le centre du Mali, en proie à des violences djihadistes et inter-communautaires, a-t-on appris ce samedi 6 juin auprès d’une association et de deux responsables locaux.

Les habitants du village pris pour cible, Binedema, dans la région de Mopti, appartiennent principalement à la communauté peule, a précisé Aly Barry, de l’association peule, qui a fait état de 26 morts.

Ce bilan a été confirmé par deux responsables locaux.

Violences djihadistes et inter-communautaires

Le centre du Mali est le théâtre de nombreuses violences depuis 2015 et l’apparition d’un groupe djihadiste emmené par le prédicateur peul Amadou Koufa, qui a largement recruté parmi sa communauté, et a rejoint le Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM), principale alliance djihadiste du Sahel affiliée à Al-Qaïda, dès sa création en 2017.

Les attaques, souvent suivies de représailles, se sont multipliées. Elles ont pris un tournant inter-communautaire entre les Peuls, majoritairement éleveurs, et les ethnies bambara et dogon, qui pratiquent essentiellement l’agriculture.

Ces dernières ont créé des groupes d’autodéfense en s’appuyant sur les chasseurs traditionnels, accusés d’exactions.

Source: https://www.ouest-france.fr/

Commentaires via Facebook :

5 COMMENTAIRES

  1. LES NEGRES N ONT RIEN COMPRI DE L ISLAM QUE LA VIOLENCE ENVERS SON PROCHAIN NON MUSULMAN ET MARRIER 4 FEMMES!

    VOILA DES SIECLES QUE LES ARABES ET LEURS METISSES DE GUERRES, LEURS ENFANTS DU DJIHAD, NES DES DJIHADS QUI SE DEROULENT DEPUIS DES SIECLES DEJA, CONTRE LES NOIRS, CONTRE LES HABITANTS DES TERRES DES FAAROHW, CONTRE LES KAAFAAROHW, POUR COLONISER LEURS TERRES, POUR LES DETRUIRES ET LES ASSIMILER AUX ARABES ET ANNEXER LEURS TERRES!

    ILS SONT ENTRAIN D EFFACER TOUTES LES TRACES DES NOIRS SUR LA TERRE DES NOIRS, EN PILLANT LES PYRAMIDES, EN REECRIVANT L HISTOIRE, EN CONTINUANT A TUER ET EN SCOLARISANT EN ARABE, EN FAISANT REPETER AU NOIRS DES INEPTIES LES DENIGRANT, EN FAISANT CONSTRUIRE DES MOSQUEES ET DES ECOLES CORANIQUES, EN FAISANT ADORER LES ANCETRES DES ARABES ET LEURS COUSINS HEBREUX….

    LE DJIHAD AUJOURDHUI N A NULLE DIFFERENCE DU DJIHAD DES PREMIERES ANNEES DE L ISLAM.

    L ISLAM EST L ENEMI DE L AFRIQUE DE TOUT TEMPS, TOUTES RELIGIONS DES FILS D ABRAHAM SONT DES ARMEES DE COLONISATION DES TERRES DU MONDE, DE GENOCIDES ET DE CULTUROCIDE

    ….nero,hero,amer,amr,amour,heron,homer,omer,omar,mar,maal,mal,…..tout signifient noir, l histoire du noir se trouve dans les langues et europeennes et africaines, nous sommes perdu en perdant nos langues…..

  2. Et voilà, l’onul, fransS, usa, danemark… ils ton tous au mali mais les maliens continuent à mourir comme des chiens …

    Florence , tu peux te foutre dans le fion ta mort du terroriste maghrebin …

  3. Florence ou es-tu, comment c’est pas possible que tu sois au Mali avec ta grande armee celebre et forte et que 26 villageois paisibles sont froidement tues? Florence nous attendons de toi et de ministiry Yaya un communique sur la situation. Quelle honte, combine le Mali est tombe?

    • Ce sont 40 villageois peuls dont le village a été attaqué et brulé par les FAMAS ou ce qu’il en reste. Ce n’est ni la première ni la dernière fois. Tel qu’on se connait au Mali, ce sera jusqu’à ce que la fameuse communauté internationale interdise aux FaMAs de l’accès du centre.
      Les FAMAS combattent pour leurs propres ethnies et non pour le Mali mais avec les moyens du Mali, Jusquӈ quand?

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here