Mali: une réunion pour relancer le suivi de l’accord d’Alger

6

De New York à Bamako en passant par Paris et Alger, l’une des priorités des chancelleries accréditées au Mali est la mise en œuvre de l’accord de paix d’Alger signé en 2015 entre les groupes armés du nord du Mali et le gouvernement. Celui-ci prévoit une meilleure représentativité des populations du nord du pays et de désarmer les mouvements d’ex-rebelles ou loyalistes afin de les intégrer à l’armée pour mettre fin aux tensions qui couvent dans ces régions. Mais depuis cinq ans cet accord patine. Une réunion de diplomates s’est tenue jeudi 1er octobre à Bamako.

Cela faisait des mois que la médiation internationale pour le suivi de l’accord de paix d’Alger ne s’était pas réunie. En cause, la crise socio-politique que traverse le Mali et le reversement des institutions le 18 août dernier. Les diplomates occidentaux et africains attablés autour de Mahamat Saleh Annadif chef de la Mission des Nations unies au Mali et de Bouhalem Chebihi, ambassadeur d’Algérie, ont réaffirmé leur souhait de voir cet accord érigé en priorité: « Il reste maintenant bien sûr à attendre que le gouvernement soit formé pour qu’on puisse avoir plus de visibilité par rapport au cadre qui sera chargé de la mise en œuvre de l’accord. »

Même son de cloche à New York où Antonio Guterres, secrétaire général de l’ONU, juge cet accord essentiel pour la stabilité du pays. «Il n’y a pas d’alternative viable. J’appelle les autorités de transition à s’approprier l’accord», a-t-il déclaré.

Au Mali, les mouvements signataires participent justement à la mise en place des organes de transition. Et à la question de savoir s’il faudra encore attendre cinq ans pour voir des avancées sur la mise en œuvre de l’accord de paix, Boualem Chebihi, diplomate algérien et président du comité de suivi de l’accord, répond: « Nous avons l’espoir à ce que les choses s’accélèrent à la satisfaction des Maliens Inch’Allah

Source: https://www.rfi.fr/fr/afrique

Commentaires via Facebook :

6 COMMENTAIRES

  1. POURQUOI LES IMBECILES DE PARTENAIRE S’ACTIVENT POUR CET ACCORD ALORS MEME QUE LE GOUVERNEMENT N’EST PAS MIS EN PLACE?
    LA CEDEAO AVEC SON ILLEGAL ET INEFICACE SOIT DISANT EMBARGO NE FONT QUE DIVERTIR LES MALIENS.
    LA RUSSIE PARTENAIRE SERIEUX DOIT ACCROITRE SON PARTENARIAT AVEC LE MALI POUR TAIRE UNE BONNE FOIS LA FRANCE AMIE ENNEMIE ET SES ACOLYTES.

  2. Dans aucun pays du monde les choses ne se passent comme ces gens veulent que ça se passe au Mali. En effet tout ce qui engage autant la vie de la nation doit être compris, appréhendé et validé par le parlement national. Puis soumis à referendum pour que repeuple donne son avis. Ce machin d’Alger même les politiciens ne connaissent pas le contenu! Et puis si ces gens sont sérieux ils doivent exiger le désarmement des apatrides de Kidal, car on ne négocie pas les armes à la tempe autrement on est terrorisé pour accepter quelque chose.
    Cet accord est inapplicable en son état tous le savent. Si les vermines de Kidal sont majoritaires au Nord du Mali comme ils le prétendent qu’ils se soumettent à un referendum pour leur projet chimérique, point barre. Si les maliens acceptent la création de leur azamerde, alors ils peuvent créer leur région.
    En france la corse, la Bretagne, la Nouvelle Calédonie, les Antilles n’ont jamais été traités de la façon face à leur revendication d’autodétermination. En Algérie on en parle pas, personne ne peut rien revendiquer, alors pour quoi vouloir imposer chez les autres ce que vous n’accepterez jamais chez vous?!!

  3. OUAIS LE TEMPS PRESSE. IL PRESSE VRAIMENT…!!!

    TOUT LE SYSTEME S’ ÉCROULE AVEC UNE VITESSE VERTIGINEUSE…VUE L’ ÉCHELLE DES 500 ANNÉES PASSÉES…!!!

    Les Occidentaux ont bien conscience que le système de l’endettement sans limite ne peut pas durer éternellement.

    Au forum de Davos de Janvier 2020, ils ont évoqué avec les parties eurasiatiques l’intérêt d’un grand « Reset » (Grande réinitialisation) .

    Il s’agirait de remettre les compteurs à zéro, de repartir sur de nouvelles bases, sur un nouveau « contrat social », avec l’engagement d’adopter des comportements plus vertueux.

    Les modalités de ce grand « Reset » devaient être négociées et approfondies au forum de Davos de Janvier 2021 dont elles devaient constituer le thème central.

    Ce forum est d’ores et déjà reporté à l’été 2021 pour cause de Covid.

    Notons bien que l’idée de ce grand « Reset » est une idée de source mondialiste et occidentale ….. et que l’occident a gouverné sans partage l’économie mondiale durant trois quarts de siècle pour la mener là où elle se trouve aujourd’hui……

    Pour négocier à son avantage ce grand « Reset économique », (proposé par les occidentaux qui voient venir l’effondrement et cherchent à « sauver les meubles »), il faudra se présenter en position de force.

    Seule la Chine le sera vraiment en début d’année 2021.

    Acceptera-t-elle de redonner aux occidentaux une chance de conserver le «leadership» et la gouvernance de l’économie mondiale en acceptant un « grand Reset » qui serait à leur avantage ?

    Rien n’est moins sûr, car la Chine sait qu’il lui suffit, d’attendre pour que ce leadership lui tombe entre les mains par la simple obsolescence d’un système de gouvernance économique mondial dirigé, à leur profit, par les occidentaux, depuis trois quarts de siècle.

    La Chine connaît, par ailleurs, la duplicité de l’occident, sa condescendance et ses ingérences permanentes dans les affaires d’états souverains.

    Elle les supporte de plus en plus mal.
    Elle n’apprécie pas non plus, avec beaucoup d’autres pays, des BRICS et de l’OCS (Organisation de Coopération de Shangaï) notamment, l’utilisation comme arme du dollar, l’extraterritorialité du droit US et les sanctions unilatérales qui ont été appliquées, à maintes reprises, par tout ou partie du camp occidental sur tel ou tel pays. (Iran, Venezuela, Russie, Syrie, Chine …..)

    On dit parfois : « l’explosion de la dette n’est pas un problème dans la mesure où l’on sait bien qu’elle ne sera jamais remboursée. Une bonne petite guerre permettra de remettre les compteurs à zéro, comme après la crise de 1929 »….

    Mais une éventuelle « fuite en avant » se ferait aujourd’hui au détriment des occidentaux.

    Ces occidentaux ne seront plus demain, en 2021, comme ils l’étaient encore hier, en l’an 2000, en situation d’entreprendre une guerre mondiale et de la gagner.

    Le centre de gravité du monde a déjà basculé: la messe est dite.
    Le centre de gravité du monde a déjà basculé: la messe est dite.
    Le centre de gravité du monde a déjà basculé: la messe est dite.

    Le centre de gravité du monde a déjà basculé: la messe est dite.

  4. PEUPLE BRAVE DU MALI, LA LUTTE COMMENCE , L' ULTIME LUTTE..LA TERRE DES FAAROH-PHARAONS NE POURRAIT ETRE CEDÉE AUX ARRIVANTS PSEUDO-INDÉPENDANTISTES ET AUX ARRIVANTS TERRORISTES-OUTILS GÉOPOLITIQUES..!!!!

    QUE Mahamat Saleh Annadif, LE SON-OF-A-BITCH DE L’ onu , SACHE :

    – UNE DES PRINCIPALES PRIORITÉS DE LA TRANSITION EST LA RESTORATION DE L’ INTÉGRITÉ NATIONALE ET DE LA SOUVERAINITÉ DU PEUPLE , EXCLUSIVEMENT AUX CONDITIONS MALIENNES.

    EN D’ AUTRES TERMES : LA NATIONALISATION DES SOLUTIONS AUX PROBLEMES MALIENS.

    TOUTE AUTRE APPROCHE EST HAUTE TRAHISON.

    PEUPLE BRAVE DU MALI, LA LUTTE COMMENCE , L’ ULTIME LUTTE…SOYONS PRÊTS ET DÉTERMINÉS…LA PATRIE OU LA MORT NOUS VAINCRONS…!!!!! LA TERRE DES FAAROH-PHARAONS NE POURRAIT ETRE CEDÉE AUX ARRIVANTS PSEUDO-INDÉPENDANTISTES ET AUX ARRIVANTS TERRORISTES-OUTILS GÉOPOLITIQUES..!!!!

  5. Ce machin que Boua le ventru IBK a signe la queue entre les jambes apres la defaite cuissante de Kidal devant les troupes rebelles. Vraiment Boua le ventru IBK doit etre poursuivi pour haute trahison et juger et condamner a mort par la guillautine. Jamais je n’ai vu un fils du Mali traine ce pays aussi bas, mais Boua le ventru IBK le Mande Zonkeba l’a fait et il a meme eu au vu et au su de tout le monde le courage d’acheter avec l’argent du tresor Maliens les cuisses des prostituees Espagnoles pour son fils d’honorable Karim Keita le deuxieme condamne a mort par la guillautine aussi.

    • Il faut qu’il soit poursuivi.
      Vous avez remarqué, le vrai président du Mali , c’est bien l’ambassadeur d’Algérie au Mali.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here