Situation sécuritaire au centre du Mali : Cri de cœur de Maitre Tapo et des ressortissants de Mopti

1

Le 24 juin 2019, à la Maison de la Presse de Bamako, Maitre Tapo, Avocat au Barreau du Mali, a rassemblé autour de lui, les grandes figures, leaders de la nation malienne, ressortissants de Mopti, comme Son Eminence, le Cardinal Jean Zerbo, le Président du Haut Conseil Islamique, Chérif Madani Haidara, le Révérend Pasteur Yattara et Amadou TOGO, le Secrétaire Général de CAREMB (Coordination des Associations des Ressortissants des cercles de la Région de Mopti à Bamako), afin de conjuguer leurs efforts pour arrêter le massacre et l’effusion béante du sang  dans leur région natale.

L’on serait peut-être tenté de dire que « mieux vaut tard que jamais ». Vu la durée de la crise sécuritaire au Centre, ses différents niveaux d’évolution, ses massacres et dégâts perpétrés.

Plusieurs fois le commun du Malien lahnda s’est interrogé ; « Où sont les fils de Mopti pour sauver leur région qui en train de tomber en ruine ?

Et pourtant Mopti regorge de plus grands cadres  et hauts dignitaires dans ce pays. Où sont-ils ?

Mais ce dernier (Malien lahnda)était resté sur sa faim vu l’ampleur des dégâts.

 

Maitre Tapo ! Sauveur ou fédérateur ?

Dans sa déclaration liminaire, Maitre Tapo a appelé à une union sacrée autour de lui, de tous les ressortissants de Mopti,  avec comme Parrain, l’Ancien Président de la République du Mali, Son Excellence le Général AmaniToumani Touré, dit ATT, afin dit-il « de sauver la région de Mopti de ses détracteurs ».

D’après lui, il a été sollicité par les jeunes de Mopti lors de son séjour à Mopti en 2018, afin de faire quelque chose pour sauver la région. Raison pour laquelle, il a vu en ATT la figure emblématique, lui-même ressortissant de Mopti pour coordonner les différentes démarches qui seront menées jusqu’au retour total de la paix et de la sécurité dans sa région.

 

Nous sommes des sentinelles, a dit Son Eminence, le Cardinal Jean Zerbo

Dans son intervention, Son Eminence, le Cardinal Jean Zerboa dit qu’en tant que berger des brebis, « nous ne sommes que des sentinelles ». Notre rôle est de veiller sur les troupeaux et tirer sur la sonnette d’alarme pour faire prendre conscience aux enfants de Dieu des dangers qui les guettent afin d’éviter de tomber dans les pièges du mal ».

Comme preuve, il a dit avoir attiré l’attention de l’Etat du Mali de ce danger depuis les années de son sacerdoce à Mopti dans les années 1992.

 

Un grand forum à Mopti

Comme solution proposée, Maitre Tapoa parlé d’un grand forum à Mopti etqui réunira tous les enfants de Mopti de l’intérieur comme de l’extérieur et sera sanctionné par une charte.

D’entrée Me KassoumTapo, non moins président fondateur et président d’honneur de la CAREM, a précisé qu’il n’a pas la prétention de mobiliser toute la région à son profit, ou en son nom ; loin s’en faut mais, il s‘agit de créer un sursaut national afin d’éviter un chaos dans cette partie du pays qui demeure, le dernier verrou avant Bamako.

L’orateur a tenu à préciser que l’objectif de cette conférence de presse est de fédérer toutes les initiatives devant apporter la paix dans la région de Mopti.

Aussi, Me Tapo a rappelé l’appel des jeunes de la région à l’endroit d’ATT afin qu’il soit parrain de leurs activités. « Ce que ATT a accepté après que nous ayons effectué deux déplacements à Dakar pour lui soumettre notre démarche pour ramener la paix dans notre région. Il devra rentrer incessamment d’ici la fin du moins ou le début du mois de juillet car nous sommes conscients que ce n’est ni Barkhane, ni MINUSMA qui ramèneront la paix au Mali. C’est nous même qui devrions appuyer les FAMAS afin de créer un sursaut national et éviter à notre région la pire des catastrophes humanitaires qui profile tant au pays Dogon, le plateau de Douentza que dans le reste de la région. Nous lançons un appel pressant à la communauté internationale pour peser de tout son poids pour parer à cette catastrophe humanitaire».

Parlant de leur plan d’actions, Me Tapo  a dit qu’il est prévu des visites dans tous les cercles de la région pour prôner la paix, le vivre ensemble.

S’agissant de la désignation de l’ex Président de la Transition comme Haut représentant du chef de l’Etat pour le centre, le conférencier a dit cela est un droit pour el locataire de Koulouba et que Mopti ne peut pas prétendre être le centre du Mali.

Quant au président du HCIM, M Chérif Madani Haïdara, son éminence Cardinal Jean Zerbo, le RévérandNockYattara, tous ont abondé dans l’apaisement des cœurs et des esprits et ont prié pour la Mali. Mieux, ces trois personnalités ont réaffirmé leur soutien à l’initiative de Me KassoumTapo.

Aussi, Me KassoumTapo s’est réjoui des treize milliards annoncés par le Président IBK, pour la région de Mopti

 : Le Président du Haut Conseil Islamique du Mali, Ousmane Chérif Madani HAIDARA et Maître Kassoum TAPO ont animé aujourd’hui une conférence de presse sur la situation de la région de Mopti. 

 

Enfin, l’implication de l’ancien Président de la République, Amadou Toumani TOURE et de toutes les forces vive de la nation à une mobilisation générale pour mettre fin aux attaques meurtrières, a été demandée.

En tout cas, cette initiative de Me Tapo, cet autre enfant du Sudu Baba rime avec ce proverbe d’Albert Einstein qui dit : « Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font du mal, mais par ceux regardent sans rien faire ». 

Ont fait le déplacement à  cette conférence de presse, d’anciens collaborateurs d’ATT à l’image d’Abdoulaye Traoré dit Mangal de l’association « Yiriwal », Ousmane Thiam, le maire de Sangha, le représentant de la Convergence des Initiatives  pour sauver la région de Mopti et de bien d’autres personnalités de la région. Rendez-vous est donné à Mopti pour la grande tournée dans la région au moment où le PM vient d’entamer une visite de cinq jours.

Pépin Narcisse Loti

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. C’est une punition divine pour vous qui avez vu sans parler Alpha Oumar KONARE détourner toutes les ressources destinées à l’armée malienne, donc vous êtes comptable de la situation qui nous arrive aujourd’hui.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here