Tombouctou : l’impunité, terreau des assassinats à répétition

0

Les assassinats vont crescendo dans la ville des  333 saints du Mali. Un grand opérateur économique a été tué à Tombouctou le mercredi 6 mai 2020, dans la soirée. La multiplication des assassinats du genre fait renaitre le vieux démon du racisme.

La ville de Tombouctou fait de plus en plus parler d’elle en raison de la recrudescence des assassinats ciblant de grands opérateurs économiques. Cette situation, dans une ville qui se remet de la crise de 2012, n’est pas assez prometteuse en termes de développement pour cette 6e région du Mali.

L’opérateur économique Mohamed Ibrahim dit Hamba aurait été tué par Balle à Tombouctou le 6 mai 2020 devant son domicile, a-t-on appris de sources concordantes. Selon les mêmes sources, après avoir reçu la balle, ce grand commerçant a été amené à l’hôpital où il va succomber à ses blessures quelques minutes plus tard. Après l’avoir assassiné, les auteurs du crime se seraient enfuis avec son véhicule.

Selon nos informations, ce ne serait pas la première fois que des bandits s’attaquent à Hamba. La première fois, ils se seraient emparés de certains de ses camions remplis de barils de carburant. Mais suite à des ultimatums qui avaient été donnés, lesdits camions ont été ramenés, nous rapportent nos sources. Les mêmescorrespondants postulent que cet assassinat pourrait bien être une conséquence de cet enlèvement avorté de véhicules.

Rappelons que ce même mercredi 6 mai, le véhicule (une Hilux) du Centre de santé de référence de la même ville a été enlevé dans la matinée avant d’être retrouvé et ramené par l’armée quasiment à la minute que l’incident de Hamba.

Ces assassinats visant notamment de grands opérateurs économiques donnent à réfléchir. Selon des habitants de cette ville mystérieuse du Mali, ce qui encourage ces phénomènes c’est surtout « l’impunité, car assez de responsables sont mouillés ». Cette impunitéest ce que défend Fatouma Harber, blogueuse à Tombouctou, comme étant la principale cause de ce phénomène. Si certains attribuent les assassinats dans la ville des  333 saints comme du racisme, cette blogueuse les interprète comme des tentatives de déstabilisation par des bandits.

Ce qui semble être une réussite, puisque beaucoup de commerçants ont déjà abandonné Tombouctou pour s’installer ailleurs de peur d’être les prochaines cibles. Outre cela, la mentalité raciste ancrée dans l’esprit des habitants conduit à des manifestations de colères qui créent la panique.

Rappelons qu’à la suite de ces événements, un militaire en tenue civil aurait été agressé par des enfants le mercredi soir après l’assassinat de cet opérateur économique, selon une de nos sources. Ce jeudi 7 mai 2020, une grande manifestation a eu lieu à Tombouctou pour réclamer justice pour Hamba.

Rappelons que ces genres d’assassinat et d’enlèvement de véhicules deviennent de plus en plus fréquents à Tombouctou depuis quelques années.

F. Togola

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here