CESC –CC : le dialogue inter-Institutionnel au cœur de la rencontre

0

Le bureau du Conseil Economique, Social et Culturel conduit par son Président, Monsieur Yacouba KATILE, a été reçu le jeudi 23 septembre dernier par le Président de la Cour Constitutionnelle M Amadou Ousmane TOURE.  Après un large tour d’horizon des questions d’intérêt national, les deux personnalités ont aussi abordé le sujet relatif à la redynamisation du cadre de dialogue inter-institutionnel. 

C’est par la Cour Constitutionnelle que le Président du Conseil Economique, Social et Culturel a bouclé sa série de visites de courtoisie et de prise de contact avec les institutions de la République. C’était le jeudi 23 septembre dernier, dans une atmosphère bon enfant.   Dans ses propos préliminaires, le Président du CESC est revenu de façon succincte sur les missions constitutionnelles assignées    à la 8ème institution. Il s’agit en autres de la mission d’élaboration du Recueil annuel des attentes, des besoins et des problèmes de la société civile ; la consultation obligatoire du Conseil sur tout projet de loi de Finances, tout projet de plan ou de programme économique, social et culturel ainsi que sur   toutes dispositions législatives à caractère fiscal, économique, social et culturel.

Le patron de l’organe consultatif n’a pas manqué de rappeler les difficultés auxquelles est confrontée son institution. Parmi lesquelles, on peut retenir la période relativement courte consacrée à la session du Conseil (15 jours par session soit trente jours dans l’année), et la vétusté des textes de l’institution. A cet effet, M. KATILE a sollicité l’accompagnement de la Cour Constitutionnelle.   Il a par ailleurs, mis l’accent sur l’impérieuse nécessité   d’aller vers un cadre, plus dynamique d’échanges inter –institutionnel

En retour, M.Amadou Ousmane TOURE, a félicité  le Président du CESC  pour son élection  à tête de la 8ème institution   . Il a rassuré son visiteur du jour du soutien de son Institution.

Les deux   personnalités ont dégagé une convergence de vue quant à l’instauration d’un cadre de dialogue permanent entre les institutions.

Baba Bourahima CISSE

Conseiller en Communication CESC           

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here